Nautisme info

18ème Semaine de Porquerolles SFS II : un Esprit d’Equipe for ever !

Gilles Martin-Raget / SFS

18ème Semaine de Porquerolles SFS II : un Esprit d’Equipe for ever !
mai 10
11:05 2016

Lionel Péan et toute son équipe du VOR 70 SFS II se sont offerts, au beau milieu de leur saison, un moment placé sous le signe du partage et de la transmission lors de la 18ème édition de la semaine de Porquerolles. C’est en effet au cœur de cet écrin de rêve pour tout amateur de belles régates que le skipper de SFS II avait choisi de célébrer les trente ans de son historique victoire lors de la Whitbread 1986, l’ex Volvo Ocean race. Il avait pour l’occasion réuni la majeure partie de l’équipage de son voilier d’alors, un plan Briand de 58 pieds baptisé « L’Esprit d’Equipe ». Sa garde rapprochée de l’époque, composée de Eric Sendra, Frédéric Leclere, Serge Maurin, Daniel Hirsch et Eric Lecotteley, a ainsi découvert avec ravissement, dans le cadre unique des îles d’Hyères, l’extraordinaire machine qu’est le VOR 70. Anciens et nouveaux ont pu toute la semaine échanger et partager leurs expériences respectives à bord de SFS II, tout en s’appliquant à tirer le meilleur parti d’une véritable machine de guerre, pourtant peu à l’aise entre trois bouées.

Jeune garde, vieille garde…

La 18ème Semaine de Porquerolles s’est achevée ce dimanche après deux nouvelles courses de type « parcours construits » ou » bananes ». Au terme de 9 manches validées, SFS II et Lionel Péan et ses hommes, venus à Porquerolles en pleine connaissance du format des courses au programme, « décidément pas adapté à nos grandes jambes » tirent un bilan extrêmement positif de leur semaine. « Notre VOR 70 n’est certes pas taillé pour ces parcours entre trois bouées distantes de moins de deux milles. Si certains jeunes de notre équipage en ont ressenti une légère frustration, celle-ci a vite été effacée par les vraies raisons de notre présence ici, à savoir vivre un moment de régate unique, en compagnie non seulement de nos traditionnels invités du Groupe SFS, mais aussi des membres de mon équipage de « L’Esprit d’Equipe », vainqueur de la Whitbread Round the World Race le 12 mai 1986 à Portsmouth. »

Célébrer et se souvenir…

« Ces régates de Porquerolles ont été très exactement le moment de partage et de transmission que nous avions imaginé en venant ici » poursuit Lionel. « Nous avons pour une fois mis la compétition et la performance au second plan de nos préoccupations, au profit d’instants rares de convivialité, d’amitié et de souvenirs. Nous avons naturellement joué le jeu de la régate et navigué au meilleur de nos possibilités, au rythme du bateau, dans le cadre un peu étroit pour nous du format des courses du jour. Le plaisir à bord, mais aussi sur le plan d’eau était au rendez-vous, quand nos adversaires ont avoué apprécier de nous voir évoluer sur le plan d’eau. »

Place à la Giraglia Rolex Cup !

SFS II a rallié dès dimanche soir Saint-Tropez. Péan a tenu à se mettre à l’abri dans son port d’attache avant le coup de vent en approche des rivages Varois. « Nous sommes déjà tout à la préparation de notre prochain challenge, la Giraglia Rolex Cup, ses courses longues et son plateau constitué de grandes unités performantes. Il nous tarde de nous replonger dans l’affrontement avec des voiliers aux potentiels égaux ou supérieurs au nôtre.» explique Péan. « Point de chantier en vue. Le bateau est dans sa meilleure configuration, et nous allons profiter du mois de mai pour honorer un certain nombre d’engagements « corporate », parmi lesquels une sortie avec les basketteurs Antibois des Sharks, et les lauréats du dernier Téléthon. »

Partager

Articles en relation