Nautisme info

A J-15, c’est la rentrée pour les solitaires !

A J-15, c’est la rentrée pour les solitaires !
septembre 04
10:46 2015

A deux semaines du coup d’envoi de la Generali Solo, les 23 skippers en lice sont plongés dans les derniers préparatifs. En la matière, à chacun sa méthode, entre renouer avec la confrontation après la trêve estivale ou faire le choix d’arriver totalement frais en Méditerranée ! Mais pour tous, ces premiers jours de septembre ont le goût d’une rentrée des classes et des retrouvailles annoncées avec le solitaire. Le vendredi 18 septembre, à Sète, à l’heure du premier appel pour le Grand Prix du Languedoc-Roussillon, ils seront nombreux sur les bancs de la Finale du Championnat de France Elite de Course au Large en Solitaire.

C’est la dernière ligne droite avant les premiers bords de la 20ème édition de la Generali Solo. D’ici quelques jours, Les Bretons, Normands et Vendéens vont mettre le cap au sud et retrouver leurs camarades méditerranéens dans leur jardin. Pour tous, l’objectif est naturellement d’être fins prêts pour livrer cette ultime bagarre de la saison. Mais d’un figariste à l’autre, les moyens divergent pour y parvenir. Ainsi, nombreux sont ceux qui ont fait le choix d’une remise en jambes en mode régate en disputant le Tour de Bretagne à la Voile la semaine passée. Une façon de retrouver la concurrence après une pause post-Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire et de jouer à quatre mains entre les cailloux des côtes bretonnes. A ce jeu-là, ils sont plusieurs à avoir réussi leur rentrée, à l’image de Thierry Chabagny (Gedimat), Yoann Richomme (Skipper Macif 2014), Xavier Macaire (Skipper Hérault), Sébastien Simon (Bretagne-Crédit Mutuel Espoir) ou Gwénolé Gahinet (Safran-Guy Cotten). Champion de France Elite de Course au Large en solitaire en titre, Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) a quant à lui sauté dans le grand bain du monocoque 60 pieds dans la perspective de sa prochaine participation à la Transat Jacques Vabre. Autre exercice, autre monture, mais quand on sait qu’il accompagnera un certain Yann Eliès, triple vainqueur de La Solitaire et double lauréat de la Generali Solo (2001 et 2004), on se dit que le marin aborde cette finale dans de bonnes dispositions.

Préparation, à chacun sa méthode !

Enfin, il y a ceux qui ont fait le choix de la « fraîcheur » et qui ont accordé à leurs monotypes quelques vacances. C’est notamment le cas d’Alain Gautier (Generali 40), d’Isabelle Joschke (Generali-Horizon Mixité), d’Alexis Loison (Groupe Fiva) ou encore de Gildas Morvan. Ce dernier confesse bien volontiers n’avoir pas navigué en Figaro Bénéteau depuis le convoyage retour de La Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire et fait le choix de bichonner son « Cercle Vert » en lui offrant une belle carène et deux nouvelles voiles. Un parti pris assumé contrebalancé par un départ en Méditerranée dès la semaine prochaine et plusieurs jours d’entraînements prévus entre La Grande Motte et Sète. A chacun sa méthode pour être prêt pour le Jour-J !

Un point sur le classement provisoire du Championnat de France Elite de Course au Large en Solitaire

Si une victoire ou une place de choix au classement final de la 20ème Generali Solo est un résultat que les concurrents viennent chercher, ils sont plusieurs à avoir les moyens de le combiner avec une présence dans le Top Ten du Championnat de France Elite de Course au Large en Solitaire 2015 ! A ce jeu-là et en l’absence de l’actuel leader Yann Eliès (Groupe Quéguiner-Leucémie Espoir), Xavier Macaire tient la corde pour le titre avant la dernière épreuve avec 37 points. Mais, doté d’un coefficient 4 et tenant compte de toutes le manches, le palmarès de la Generali Solo a de quoi proposer nombre de bouleversements. Ainsi, Charlie Dalin (48 points), Yoann Richomme (62 points) et Alexis Loison (63 points), peuvent-ils encore jouer la victoire pour les uns ou une place sur le podium pour les autres. Derrière, le Top Ten s’ouvre jusqu’à Isabelle Joschke et Sébastien Simon qui affichent actuellement 156 points. Du côté des bizuths, en l’absence de Robin Elsey (Artemis 43) et Benoît Mariette (Entrepose), Benjamin Dutreux (Team Vendée) fait figure de favori. Il devra toutefois se méfier des marins du Team Guadeloupe Grand Large, Arthur Prat et Nicolas Thomas, qui, avec respectivement 48 et 54 points de plus, ont une belle carte à jouer !

Partager

Articles en relation