Nautisme info

Alinghi s’impose à Qingdao malgré une grave collision avec Red Bull Sailing Team qui empêche l’équipe suisse de terminer la course

Alinghi s’impose à Qingdao malgré une grave collision avec Red Bull Sailing Team qui empêche l’équipe suisse de terminer la course
mai 05
11:13 2014
– Sans doute l’une des collisions les plus spectaculaires de l’histoire des Series ! Red Bull Sailing Team est venu s’encastrer de plein fouet dans Alinghi, privant les deux bateaux du reste de la course. – Realteam remporte la palme de la régularité à Qingdao. Après quatre jours d’épreuve, l’autre équipe suisse termine à une seconde place bien méritée. – Emirates Team New Zealand complète le podium et se trouve désormais en position de bousculer l’ordre établi en tête du classement de la saison. – Au général, Alinghi devance maintenant de deux points The Wave, Muscat, alors que la flotte se prépare pour l’Act 4 du circuit à Saint Petersbourg. – Héros méconnus des Extreme Sailing Series™, l’équipe technique d’Oman Air remporte le tout premier Prix ‘Above and Beyond’ de Land Rover. – Pour revoir les meilleurs moments de l’épreuve chinoise, cliquez ici.

Fidèle à sa réputation, le plan d’eau olympique de Qingdao a réservé bien des surprises en cette dernière journée de l’Act 3 des Land Rover Extreme Sailing Series™. Il fut le théâtre d’un des plus gros crashes de l’histoire des Series depuis sa création il y a huit ans. Red Bull Sailing Team est venu s’encastrer sur le côté d’Alinghi, les empêchant de terminer la journée de course… mais pas de remporter l’événement. Après avoir obtenu des points de compensation de la part du Jury International Morgan Larson, Anna Tunnicliffe, Nils Frei, Pierre-Yves Jorand et Yves Detrey remportent la victoire à Qingdao, au grand soulagement du barreur, Morgan Larson : “nous étions en train de nous aligner pour le départ et à l’approche de la ligne, à 10 secondes du coup de canon, la plupart des bateaux étaient babord amures. Red Bull a plongé derrière nous. Le vent était instable en force et en direction. Il y a eu une risée un peu trop forte et ils n’ont pas réussi à abattre suffisamment. Ils nous sont rentrés dedans. Ce sont des choses qui arrivent. Mais c’est bien d’avoir quand même gagné la course car nous avons fait une belle régate et nous méritions la victoire, donc nous sommes contents. Nous sommes surtout soulagés que personne n’a été blessé et que le bateau est réparable. Cela va prendre une semaine dans un bon chantier, mais il sera de nouveau prêt à courir”.

Suite à un changement sur le format de la course, et pour des raisons de sécurité dans un vent soufflant en rafales à 25 noeuds, la flotte a couru en deux groupes de six bateaux aujourd’hui. Realteam a de nouveau brillé par sa régularité. L’équipe suisse a su éviter les ennuis et signe une belle quatrième journée qui lui permet de terminer à une seconde place bien méritée. De retour à terre, son skipper Jérôme Clerc se montrait confiant pour le reste de la saison : “C’est un excellent résultat. Le meilleur depuis que nous avons débuté dans les Extreme Sailing Series. Notre équipe s’est imposée dès le début de l’épreuve et nous terminons très bien dans ces conditions de folie ! Nous avons bien mené le bateau, nous avons pris de bons départs et nous étions au point dans les manoeuvres. Bien sûr nous avons encore des choses à améliorer. Nous devons chercher à battre Alinghi qui devance maintenant toutes les autres équipes, et nous comptons bien grimper à nouveau sur le podium”.

Les jeunes talents d’Emirates Team New Zealand ont également su rester au contact des grosses pointures du classement cette semaine, et Peter Burling, qui remplaçait Dean Barker à Qingdao, a parfaitement gardé la tête froide face au champion de la saison 2013 The Wave Muscat. Les Kiwis terminent sur la troisième marche du podium et sont maintenant en mesure de bousculer l’ordre établi en tête du classement général du circuit. “Nous sommes super contents de finir sur le podium”, confie Peter Burling. “Il y a eu une belle bagarre en cette dernière journée pour savoir qui finirait deuxième et nous avons peut-être une pointe de déception de n’avoir pas réussi. Mais en début de semaine nous aurions été très heureux de finir troisièmes, donc nous sommes vraiment satisfaits de monter sur le podium et d’être au contact avec les meilleures équipes au général”.

Pour la plupart des équipes, terminer quatrième d’une épreuve de ces Series serait une belle réussite, vu le niveau de la flotte. Mais pour Leigh McMillan et The Wave, Muscat, qui dominent l’événement depuis deux ans, rater le podium de un point est une grande déception. C’est d’ailleurs la première fois depuis l’épreuve de Singapour en 2013 que l’équipe omanaise ne grimpe pas sur le podium. Désormais à deux points derrière Alinghi au classement général, McMillan et ses hommes ont désormais la pression pour renverser la tendance à l’approche de l’Act 4 en Russie.

Gazprom Team Russia n’a cessé de progresser ces quatre derniers jours. Parfaitement maîtres des conditions difficiles aujourd’hui, ils réussissent à grimper d’une place au classement pour finir cinquièmes de l’épreuve chinoise. “Nous avons su saisir les occasions au vol pour terminer plusieurs fois aux deuxièmes et troisièmes places. Cela nous aide à gagner en confiance”, explique le barreur britannique Paul Campbell-James. “Nous sommes dans une bonne position et avec le prochain Act en Russie, nous sommes encore plus motivés. J’espère qu’il ne nous faudra pas trois jours pour nous échauffer ! A nous Saint Petersbourg !”

La bagarre pour le milieu de classement fut tout aussi rude. Oman Air est parvenu à prendre la sixième place, malgré sa collision face à GAC Pindar le premier jour qui l’a privé de plusieurs manches. Pour récompenser les efforts de l’équipe à terre et leur savoir-faire technique, le Shore Team d’Oman Air s’est vu remettre cette semaine le Prix Land Rover Above and Beyond comme exemple de talent et d’esprit sportif. Pour en savoir plus, cliquez ici.

En cette dernière journée sur le plan d’eau chinois, l’équipe de J.P. Morgan BAR a retrouvé la forme olympique qui lui faisait défaut en début d’épreuve. Ben Ainslie et ses hommes, qui se partagent entre eux six médailles d’or, remportent deux manches aujourd’hui et terminent septièmes.

Côté français, Franck Cammas n’a pas réussi à trouver le rythme à Qingdao. Il se classe huitième, à un point des Britanniques. “Ce n’était pas une bonne semaine pour nous, en dehors de la première journée. C’est un plan d’eau difficile et nous avons parfois raté de belles occasions. C’était la première fois que je courais ici à Qingdao. Dans un vent normal, ça doit être sympa, mais avec les grands immeubles le long du rivage et un vent de nord-ouest comme aujourd’hui, ce n’était pas évident. Nous devons maintenant nous concentrer sur la prochaine régate”.

Cette fin d’Act fut également douloureuse pour Red Bull Sailing Team. Après sa collision sur Alinghi, l’équipe autrichienne se prive du reste de la course et rétrograde à la neuvième place. Quant à l’équipe locale Team Extreme Qingdao, malgré sa onzième place au final, elle repart avec les honneurs après avoir terminé la journée d’ouverture à une très belle troisième place. Son skipper, Mitch Booth, se dit ravi des performances de l’équipe : « les gars ont fait du bon boulot malgré le peu de temps d’entraînement ensemble. Même si nous ne sommes que onzièmes, nous avons fait plusieurs manches en milieu de flotte et nous ne sommes pas largués en terme de points, donc nous sommes contents de nos résultats ».

Prochaine étape : Saint Petersbourg en Russie, pour l’Act 4 qui marquera le milieu de la saison, du 26 au 29 juin.

Classement de l’Act 3 des Land Rover Extreme Sailing Series™ à Qingdao, pour la Coupe ‘Double Star Mingren’, après 4 jours de course et 32 manches disputées
Position / Team / Points
1er Alinghi (SUI) Morgan Larson, Anna Tunnicliffe, Pierre-Yves Jorand, Nils Frei, Yves Detrey 178 points.
2nd Realteam by Realstone (SUI) Jérôme Clerc, Arnaud Psarofaghis, Denis Girardet, Bryan Mettraux, Thierry Wassem 168 points.
3e Emirates Team New Zealand (NZL) Peter Burling, Glenn Ashby, Blair Tuke, Jeremy Lomas, Edwin Delaat 160 points.
4e The Wave, Muscat (OMA) Leigh McMillan, Sarah Ayton, Pete Greenhalgh, Kinley Fowler, Nasser Al Mashari 159 points.
5e Gazprom Team Russia (RUS) Igor Lisovenko, Paul Campbell-James, Alister Richardson, Pete Cumming, Aleksey Kulakov 140 points.
6e Oman Air (OMA) Rob Greenhalgh, Tom Johnson, Kyle Langford, Hashim Al Rashdi, Musab Al Hadi 133 points.
7e J.P. Morgan BAR (GBR) Ben Ainslie, Nick Hutton, Paul Goodison, Pippa Wilson, Matt Cornwell 129 points.
8e Groupama sailing team (FRA) Franck Cammas, Sophie de Turckheim, Tanguy Cariou, Thierry Fouchier, Devan Le Bihan 128 points.
9e Red Bull Sailing Team (AUT) Roman Hagara, Hans-Peter Steinacher, Mark Bulkeley, Nick Blackman, Stewart Dodson 126 points.
10e SAP Extreme Sailing Team (DEN) Jes Gram-Hansen, Rasmus Køstner, Thierry Douillard, Peter Wibroe, Nicolai Sehested 125 points.
11e Team Extreme Qingdao (CHN) Mitch Booth, Zhang Yiran, Liu Xue, Nick Moloney, Freddie White 111 points.
12e GAC Pindar (AUS) David Gilmour, Troy Tindill, Ed Smyth, Sam Newton, Alexandra South 98 points.

Classement Général Provisoire des Extreme Sailing Series™ 2014
Position / Team / Points
1er Alinghi (SUI) 28 points.
2nd The Wave, Muscat (OMA) 26 points.
3e Emirates Team New Zealand (NZL) 24 points.
4e Realteam by Realstone (SUI) 22 points.
5e Gazprom Team Russia (RUS) 15 points.
6e Groupama sailing team (FRA) 12 points.
7e Red Bull Sailing Team (AUT) 11 points.
8e J.P. Morgan BAR (GBR) 10 points.
9e SAP Extreme Sailing Team (DEN) 9 points.
10e Oman Air (OMA) 8 points.
11e GAC Pindar (AUS) 3 points.

 

S’inscrire à la Newsletter hebdomadaire pour ne rater aucune actu nautique !

Devenez membre rédacteur et publiez tous vos articles gratuitement sur le site.

Toutes les infos Extreme Sailing Series

Partager

Articles en relation