Nautisme info

Ar Men Race : Erwan Le Roux et FenêtréA-Cardinal dans les starting-blocks

Ar Men Race : Erwan Le Roux et FenêtréA-Cardinal dans les starting-blocks
mai 29
13:47 2014
Pas moins de 170 bateaux, parmi lesquels le Multi50 FenêtréA-Cardinal, ont rendez-vous, demain, pour le coup d’envoi de la quatrième édition de l’Ar Men Race. Au menu : entre 300 et 450 milles (selon la météo) entre la Trinité-sur-Mer et le phare de l’Ar Men, à l’extrémité de la chaussée de Sein. Un parcours au large qui répond parfaitement aux attentes d’Erwan Le Roux qui courra en équipage après avoir multiplié les sorties en solo depuis sa victoire au Grand Prix Guyader, en début de mois. Ses objectifs : valider quelques détails en vue de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe sur un format sur lequel il ne s’est pas encore essayé depuis le début de la saison, mais aussi et surtout décrocher la première place afin de conforter son leadership dans la série qui dure depuis l’été dernier.
Depuis le Grand Prix Guyader à Douarnenez, il y a trois semaines, Erwan Le Roux s’est entrainé en solo, en baie de Quiberon, avec son meilleur ennemi, Yves Le Blévec. « C’était vraiment bien car les deux trimarans sont assez proches en termes de performances. De plus, cela m’a permis de valider deux ou trois choses d’accastillage et des histoires de pilote automatique. J’ai encore quelques petits réglages à effectuer mais ça a l’air de bien fonctionner. Pour l’instant, je suis assez content de la physionomie du bateau » indique le skipper de FenêtréA-Cardinal, impatient de s’aligner, demain, au départ de l’Ar Men Race, une épreuve typée « large » qui réuni tous les ingrédients qu’il apprécie.  « Ca change un peu des Grands Prix puisque nous allons passer une nuit en mer. En termes de temps, c’est très proche de ce qu’on peut avoir sur le Tour de France à la Voile en M34, et c’est un format assez sympa parce qu’on est vraiment à fond tout le temps et qu’il faut, parallèlement, gérer l’équipage, le repos, la nourriture… En somme, toute une petite vie ! La chance qu’on a, en Multi50, c’est qu’on peut mener notre route au mieux puisqu’on a la possibilité de charger des fichiers météo »précise le navigateur qui a déjà participé à deux reprises à cette Ar Men Race (en 2010, avec son ancien bateau, puis en 2012, avec sa monture actuelle), mais ne l’a encore remportée. Alors forcément, cette année, il espère bien réussir à l’accrocher à son palmarès, et ainsi rester dans la dynamique de gagne dans laquelle il se trouve depuis l’été dernier.

 

Une météo délicate, des courants à gérer

« Je pense qu’il va y avoir du jeu avec Actual, que nous allons nous livrer une belle bagarre. En tous les cas, je l’espère. C’est un peu dommage que Lalou Roucayrol ne soit pas là, mais il vient juste de revenir des Canaries et c’est un peu short pour lui. De notre côté, on continue à naviguer autant que possible et tout ce qu’on fait maintenant, c’est évidemment bon pour la suite, en particulier pour la Route du Rhum » ajoute Erwan, pas mécontent de refaire un peu d’équipage ce week-end. Ainsi, comme à Douarnenez, il naviguera avec Gildas Dubois, Daniel Souben et Martin Keruzoré puis embarquera Adam Currier et Simon Vasseur, ses deux préparateurs. « Généralement, j’essaie d’en laisser un à terre, mais Adam va bientôt partir à la pêche en Alaska, et c’est une façon de les remercier tous les deux pour l’énorme boulot qu’ils ont accompli depuis que le bateau est revenu du Brésil par cargo » précise le vainqueur de la Transat Jacques Vabre en titre qui, aujourd’hui, va procéder aux divers contrôles de jauge et de sécurité avant de rentrer dans le vif du sujet demain après-midi, entre 14 et 17 heures, après un ultime briefing de l’organisation. Côté météo, pour l’heure, ça s’annonce plutôt mou et assez capricieux. « Ca risque d’être un peu délicat avec des zones de transitions et des rotations de vent à ne pas rater. Si c’est vraiment faible, il faudra être vigilant aux courants parce qu’ils seront alors prédominants » assure Erwan Le Roux qui devrait boucler le parcours vendredi après-midi.

S’inscrire à la Newsletter hebdomadaire pour ne rater aucune actu nautique !

Devenez membre rédacteur et publiez tous vos articles gratuitement sur le site.

Toute l’actu Multi 50

 

Partager

Articles en relation