Nautisme info

Le Grand Prix de l’Ecole navale, laboratoire des Sportboats

Le Grand Prix de l’Ecole navale, laboratoire des Sportboats
avril 09
00:00 2008
L’équipe organisatrice du Grand Prix de l’Ecole navale s’affairent actuellement à l’organisation de son épreuve. Du 8 au 11 mai, plus de 130 voiliers monotypes « nouvelles générations » sont attendus à l’Ecole navale située sur la commune de Lanvéoc en rade de Brest côté presqu’île du Crozon. Pour sa septième édition, le Grand Prix de l’Ecole navale relève à nouveau la barre des participants et se positionne, cette année encore comme le plus grand rassemblement de sportboats en Europe. Ces voiliers planants, ludiques et technologiques qui font la renommée du Grand Prix depuis son origine.
 
7 ans de Sporboats !
 
Il y a 7 ans déjà, l’Ecole navale, institution formatrice des officiers de la Marine Nationale et dans le top 10 des écoles d’ingénieurs en France, a fait le pari de mettre en avant les sportboats. Avec l’achat notamment de nombreux J80 comme support officiel de l’apprentissage de la voile à l’Ecole navale et le partenariat « sponsoring » d’un Open 750, l’Ecole navale se voulait le fer de lance d’une nouvelle voile monotype en France et en Europe. Le défi fut assez vite relevé avec dès 2004 plus de 100 voiliers inscrits sur les lignes de départ plantées en anse du Poulmic, magnifique plan d’eau tactique de la rade de Brest. Les efforts de l’Ecole autour des Sportboats n’ont pas cessé depuis : réflexion en voilerie sur la garde robe des voiliers « maison » avec l’institut de recherche et Alain Daoulas, maitre-voilier et directeur de course de l’événement, au pilotage, nombreux stages organisés à l’Ecole navale, et une équipe de France militaire, championne d’Europe J80 en 2006… Le Grand Prix de l’Ecole navale est devenu ainsi une référence en la matière mais aussi un véritable laboratoire de ces petites fusées des mers accessibles au grand public.
Loick Peyron, Marc Guillemot, Bertrand de Broc, Glenn Bourke, Géry Trentesaux, Jimmy Pahun Yann Eliès sont venus à l’Ecole navale afin de goûter aux joies du Sportboat. Les Open 5,70 ont fait du Grand Prix l’une de leurs courses phares avec désormais plus de 30 unités inscrites chaque année, l’Ecole navale vient d’ailleurs d’acquérir deux Open 5,70 dans le cadre de la filière « jeune » Fédération Française de voile. Sans oublier les épreuves longues distantes organisées pour les Open 750, la quintessence même du Sportboat ou les présentations des véloces Speed Feet 18, Mach 650 ou encore Open 650.
 
Un parfum de coupe de l’América au Grand Prix 2008
 
Cette année, deux nouveaux sportboats très attendus viendront faire leurs premières armes au Grand Prix. L’Equipe « China Team » de la Coupe de l’América viendra avec 3 à 4 « Longtze Premier »  au Grand Prix de l’Ecole navale. 4 premiers bateaux prototypes, dont celui de la China Cup naviguent depuis octobre dernier et les bateaux de série sortent actuellement du chantier. Ils seront pourvus de nouveaux safrans, bôme carbone, nouvelle quille dessinée en France, plan de pont affiné avec un accastillage positionné « au millimètre » par Pierre Mas et Luc Gellusseau et de nombreuses nouveautés, fruit du travail effectué sur les protos. Le plan de voilure est impressionnant et réagit comme un dériveur style « cinquo » dixit Luc Gellusseau, l’un des concepteurs de ce voilier à fier allure.
Le K 6,50 sera aussi l’une des attractions majeures du Grand Prix 2008. Dessiné par Juan Koujoumdjian, concepteur des Class América Américain du team « Oracle », le K6,50 est un sportboat surpuissant puisqu’il devrait planer à partir de 10 nœuds de vent réel. Son mât ail en carbone rotatif, sa grand-voile à corne avec un grand élancement et sa carène issue des voiliers de la « Volvo Océan Race » sont autant de sophistications qui devraient faire de ce nouveau monotype une bête de course. Forza Sportboat !
 
Partager

Articles en relation