Nautisme info

MarinaPass, le Badge Numérique Plaisancier

MarinaPass, le Badge Numérique Plaisancier
avril 30
00:00 2008

Conçu, développé et mis en œuvre par une jeune Start Up Française, le projet MarinaPass connaît un accueil exceptionnel en Europe, tant son succès repose sur un besoin évident : simplifier la vie de millions de plaisanciers en automatisant la relation administrative entre les ports et les plaisanciers
 
          Arrivée et départ des plaisanciers dans les ports (sans attente fastidieuse en capitainerie).
          Accès et gestion des services (pontons, bornes eau, électricité, sanitaires, douches, etc…)
 
Ce concept repose sur l’utilisation d’un petit badge électronique personnalisé que tout plaisancier pourra acquérir dans les capitaineries des ports pour un prix modique.
 
Ce service sera proposé dans les premiers temps aux plaisanciers en France, Espagne, Belgique et Angleterre à partir du mois de Juin 2008.
 
 
I. Présentation générale :
 
Le projet MarinaPass, soutenu par la FFPP (Fédération Française des Ports de Plaisance) et Euromarina (Fédération Européenne des Ports de Plaisance), a été lancé officiellement lors du Salon Nautique de Paris en décembre dernier. Il sera disponible dans les ports européens à partir de juin 2008.

Outre la gestion administrative entre ports et plaisanciers, ce concept permet à court terme de créer un standard européen d’échange de données, et par ce biais, la mise en réseau des ports de plaisance.

Le badge électronique plaisancier, au centre de la technologie MarinaPass, permettra une automatisation des procédures d’enregistrement, d’accès aux services et de facturation.

 
Un simple lecteur / encodeur suffira aux ports pour pouvoir lire ou encoder les badges numériques plaisanciers. Le projet MarinaPass a reçu le soutien de l’ensemble des éditeurs de logiciels français qui fourniront une interface entre le lecteur et les systèmes de gestion. C’est une première étape d’interopérabilité au niveau national, et européen, pour une gestion globale des plaisanciers.
 
 
II. Technologies : Ce badge s’inscrit au centre d’une technologie intégrée :
 
1. La technologie Boat MarinaPass, permettra une identification automatique des bateaux dès leur arrivée dans les ports via une balise UHF à l’entrée du port un micro-transpondeur (Tag RFID) sur les bateaux.
 
2. La technologie de téléphonie mobile NFC, permettra dans un second temps la réservation et le paiement sécurisé de chaque escale et des services utilisés via le téléphone portable.
 
L’équipement des ports et des plaisanciers en matière de technologies NFC et RFID se généralisera rapidement.
 
Le badge électronique MarinaPass est équipé de la technologie carte à puce. Il utilise la ressource Mifare, le standard international le plus répandu en matière de concept multi-applications à support unique et technologie d’identification sécurisée, assurant une utilisation fiable et pérenne du système.
 
Le projet MarinaPass s’appuie sur des partenaires et des technologies réputées : outre le standard Mifare utilisé pour le badge, MarinaPass s’associe à des entreprises expertes dans leur domaine, comme STid, spécialiste de l’identification sans contact, qui proposera aux professionnels une gamme de lecteurs internes et externes MarinaPass pour la gestion des accès et la société Newsteo pour la conception des micro-transpondeurs adaptés au milieu marin.
 
 
III. Mode opératoire du badge électronique :
 
Les plaisanciers pourront acquérir simplement le badge électronique MarinaPass dans les capitaineries, de préférence celle du port d’attache du bateau.  
 
A ce stade, la capitainerie encodera sur le badge les données personnelles du plaisancier et de son bateau.
 
Le badge servira également de carte d’accès multi-services au plaisancier, dans son port d’attache et dans les ports d’escale.
 
 
IV. MarinaPass : un concept universel  :
 
La technologie MarinaPass sera disponible dans un grand nombre de ports, en France et en Europe. Elle est compatible avec tous les systèmes de gestion des ports de plaisance, le badge pourra être utilisé partout pour les procédures d’accueil en Europe.
 
 
En conclusion, l’ensemble de ce concept confère aux plaisanciers une liberté et une facilité d’utilisation des ressources des ports inexistante à ce jour.
          Simplicité des formalités d’enregistrement
          Accès automatisé avec un seul badge à l’ensemble des services
          Détection automatique des bateaux dès leur entrée au port
Partager

Articles en relation