Nautisme info

Les Sables – Les Açores – Les Sables

Les Sables – Les Açores – Les Sables
juin 12
00:00 2008
Après le succès de la première édition de la course « Les Sables – Les Açores – Les Sables » en 2006, plus d’une soixantaine de Minis sont attendus aux Sables d’Olonne le 26 juillet prochain pour rallier Horta, sur l’île de Faïal dans l’archipel des Açores. Cet aller-retour estival de deux fois 1 270 milles s’avère plutôt complexe à négocier et reste une excellente préparation à la Mini Transat !
 
Les Sables d’Olonne, fournisseur officiel de lignes de départ… et d’arrivée !
Car après le Vendée Globe créé en 1989, la ville vendéenne s’est tournée vers les « petits frères » des monocoques Open 60 pieds (18,24 mètres) depuis 2006 pour décliner les tailles entre Mini Transat (6,50 mètres), véritables laboratoires flottants, et les Class’40 (12,18 mètres), série intermédiaire destinée aux courses océaniques. Deux jeunes classes qui, avec les monotypes Figaro (accueillis l’été dernier aux Sables d’Olonne), forment le creuset des futurs skippers du tour du monde.
C’est dans cette optique que les Sports Nautiques Sablais, la Ville des Sables et ses partenaires se sont investis pour pérenniser la course « Les Sables – Les Açores – Les Sables » toutes les années paires en alternance avec la célèbre Mini Transat. Mais si l’épreuve vendéenne est bien entendu, une super préparation pour la traversée de l’Atlantique en solitaire, elle est avant tout une course technique, difficile, exigeante, sollicitante et enrichissante par son format et son escale… Une course désormais « classique » dans le circuit Mini !
 
Horta, le jardin de l’Atlantique
 
L’attrait de cette course réside aussi dans la magnifique arrivée organisée à Horta sur l’île de Faïal, la plus à l’Ouest de l’archipel des Açores et la plus connue des navigateurs qui y font escale lors d’une traversée retour des Amériques. Volcanique et luxuriante, ses eaux regorgent de cétacés qui profitent de la richesse en plancton, et ses habitants accueillent avec chaleur, comme tous les îliens isolés du continent, les marins venus du monde entier.
Ce sont cette fraternité et cet enthousiasme des Sablais au départ et à l’arrivée, et des Açoriens à l’escale, qui ont fait le succès de cette épreuve atypique dans le paysage de la course au large. Rappelons qu’ils étaient soixante neuf solitaires en 2006 au départ de cette toute nouvelle épreuve réservée aux Minis. D’ailleurs sur les quatre-vingt dix candidats déclarés pour 2008, une bonne vingtaine était déjà sur la ligne de départ en 2006 ! Alors avec les Sports Nautiques Sablais comme organisateurs, et avec l’appui de la Ville des Sables d’Olonne, de la Classe Mini et de l’ensemble des partenaires de la course, il était logique de renouveler l’expérience… avec encore plus de panache !
Il est important de rappeler la forte mobilisation des 70 bénévoles des Sports Nautiques Sablais en 2006 sans qui l’épreuve n’aurait peut-être pas connu un tel succès ; ils seront de nouveau là prêts à accueillir les bateaux, aider et répondre aux attentes des skippers.
 

D’autre part les commerçants sablais seront une nouvelle fois partie prenante pendant toute la semaine de préparation à la course du 20 au 26 juillet, en parrainant un concurrent, tandis que le public pourra suivre quotidiennement l’évolution des routes et des classements. Car l’intérêt de cette épreuve du circuit Mini est aussi de revenir à son point de départ, ce qui pour les Sablais renforce les liens conviviaux entre les solitaires et le public, mais en sus permet de réduire les coûts pour les skippers en favorisant une couverture média très large au vu de la diversité d’origine des marins, tant géographique que socioprofessionnelle.

Partager

Articles en relation