Nautisme info

Les Sables – Les Açores – Les Sables

Les Sables – Les Açores – Les Sables
juillet 30
00:00 2008
Les conditions météorologiques sont toujours aussi dégradées sur l’Atlantique et la flotte des Mini subit un nouvel assaut d’un vent dépassant les trente nœuds sur une mer très formée. Ce jeudi midi, Thomas Ruyant qui menait la course, a indiqué qu’il faisait demi-tour suite à des problèmes techniques.
 
Les hommes fatiguent mais le matériel aussi : après plus de cinq jours de vents contraires et de mer hachée, les abandons se succèdent sur cette première étape entre Les Sables d’Olonne et Horta (Açores). Le dernier en date est tout simplement l’animateur de cette première partie de ce parcours de 1 270 milles : au large du cap Finisterre, Faber France connaît des problèmes de fixation d’étai et de pilote qui ont contraint Thomas Ruyant à jeter l’éponge. Et du côté des voiliers de série, c’est Amaury François (Groupe Qualitel) qui fait aussi route vers Les Sables d’Olonne depuis ce midi… Ce sont donc vingt et un solitaires qui n’iront pas jusqu’aux Açores !
 
Coup sur coup
 
Il faut dire que la situation n’est pas du tout celle prévue le jour du départ et que l’Atlantique est particulièrement mouvementé depuis le week-end dernier : déjà trois coups de vent à l’actif des solitaires et ce n’est pas fini, à moins de plonger vers le Sud-Ouest à l’occasion d’une bascule temporaire du vent à l’Ouest, comme en ce jeudi après-midi. Mais si cette option est encore possible ce jeudi, elle sera beaucoup plus difficile à prendre les jours prochains avec le retour du vent au secteur Sud-Ouest, surtout pour ceux qui naviguent au Nord de la latitude du cap Finisterre ! Stéphane Le Diraison (Cultisol-Institut Curie) par 47° Nord a pu virer de bord, mais cela ne devrait pas durer plus d’une demie-journée puisque, là haut, le vent va aussi retourner au Sud-Ouest ! Pour le groupe du centre où bataillent l’Américain Jesse Naimark Rowse (Reality) et l’Espagnol Joël Miro Garcia (Indena), leur position est moins délicate mais eux aussi auront du mal à grappiller des milles dans le Sud…
 
Reste le gros du peloton qui faisait le dos rond ce jeudi midi avec plus de trente nœuds de vent d’Ouest sur une mer forte : désormais emmenés par Pierre-Yves Lautrou (Altaïde Moovement) devenu le leader toutes catégories, et suivi à dix milles par le futur voilier de série de Pierre Rolland (D2-Marée Haute), les Minis peuvent enfin tirer un bord vers le Sud-Ouest… Mais il faudrait qu’ils le prolongent au moins jusqu’à la latitude de Porto pour être assurés de quitter ce flux continu de perturbations qui circulent sur l’Atlantique. Pour enfin naviguer sur la bordure Nord de l’anticyclone des Açores !
 
Car plus les solitaires arriveront à descendre, plus ils bénéficieront d’une brise stable et modérée, et d’une mer régulière et moins formée. Il n’en reste pas moins que le trajet est encore long et fastidieux jusqu’à l’arrivée de la première étape à Horta, pas prévue avant mardi ou mercredi… En effet, une fois ces vents contraires enfin passés à la fin du week-end, ce sont de petits airs qui sont annoncés sur l’archipel açorien ! Rien ne sera épargné au vingt-neuf skippers encore en course…
 
  
Classement des prototypes le jeudi 31 juillet à 12h
1-Pierre Rolland (D2-Marée Haute) à 796 milles de l’arrivée
2-Sébastien Stéphant (Déphémèrides) à 7,1 milles du leader
3-Stéphane Le Diraison (Cultisol-Institut Curie) à 21,6 M
4-Sébastien Picault (Kickers) à 22,8 M
5-Marine Feuerstein (C20) à 29,5 M
 
 
Classement des voiliers de série le jeudi 31 juillet à 12h
1-Pierre-Yves Lautrou (Altaïde Moovement) à 787 milles de l’arrivée
2-Francisco Lobato (Looking for…) à 15,2 milles du leader
3-Fabien Sellier (Yemaya) à 15,3 M
4-Charlie Dalin (Antalis) à 18,5 M
5-Benoît Sineau (Cachaca) à 20,6 M
 
http://www.lessables-lesacores.com/              –           http://www.sportsnautiquessablais.com/
 
 
Contact Presse : Isabelle Delaune – 06 20 53 90 14 – isabelle.delaune@wanadoo.fr
Partager

Articles en relation