Nautisme info

En bon marin jusqu’à lisbonne

En bon marin jusqu’à lisbonne
août 01
00:00 2008

En bon marin jusqu’à Lisbonne !

 Ce qui est sûr, c’est que personne de l’équipe ne s’attendait à de pareilles conditions pour venir jusqu’à Algéciras. Après l’arrivée des 4 premiers concurrents dans une mer haute, sous 45 nœuds de vent, l’abandon de deux d’entre eux pour cause de casse, c’est quasiment sans vent que les derniers concurrents sont arrivés en fin de course, sans pouvoir franchir à temps la ligne d’arrivée. C’est donc naturellement que l’organisateur a décidé de reporter le départ d’hier à aujourd’hui.

Ils sont donc partis à 6 aujourd’hui, contre 11 bateaux au départ de Marseille la semaine dernière.

– N° 509 – MARE.DE – Skipper Joerg RIECHERS accompagné de Luca BEBLER (GER/SLO)

– N° 514 – NO WAR – Skipper Luce MOLINIER accompagné de Julien BERTHELEME   (FRA/FRA)

– N° 587 – COMPOSITE WORKS – Skipper Simon MC GOLDRICK accompagné de Robert SPETS  (AUS/USA)

– N° 624 – LAYLANE – Skipper Juan Carlos OLIVA  accompagné de Andrea CARACCI

– GOLDEN APPLE (N° 507)  et son skipper Luca TOSI accompagné de Michele MIEGGE,

– N° 713 – PRO3OC2 – Skipper Ysbrand ENDT accompagné de Christa TEN BRINKE (NLD/NLD) (hors course du fait de son passage tardif)

Pour le reste,

– Le skipper David GENEST accompagné de Michal Biegajski ayant percuté des rochers, répare son bateau. Déçu mais volontaire, il espère bien rejoindre la flotte à Rabat la semaine prochaine, après réparation.

– Les polonais Krzysztof KOLAKOWSKI et Michal BIEGASKI, après un démâtage, ont laissé la course à Barcelone.

– N° 686 – SAND CREEK – Skipper Luca DEL ZOZZO accompagné de Marco BERZIGOTI (ITA/ITA) arrivés trop tard, ne pouvant ajouter les miles à leur actif, ont décidé de rentrer en Italie.

– SWEET LOUVE La skippette Fabienne ROBIN et Marie-Christine de BRUGIERES ne sont toujours pas arrivées, mais n’ont pas abandonné. On attend de leur nouvelle à Algéciras d’ici demain.

– N° 221 – TI PUNCH –  Skipper Luca ZOCCOLI accompagné de Orib MARTINO D’UBALDO (ITA/ITA) a aussi abandonné.

Le départ

Un très beau départ au près a obligé les Mini 6.50 à tirer des bords ; le vent forcissant à mesure de leur sortie d’Algeciras, ils avaient déjà pris un ris après une demi heure du départ… En pôle position, l’espagnol Juan Carlos Oliva sur son Laylane, suivi de l’allemand Joerg RIECHERS sur Mare.De et, en troisième position, PRO3OC2, les hollandais, pourtant arrivés seulement hier soir d’une semaine de mer. Tous trois ont pris l’option de serrer au plus près la terre andalouse, pour profiter du courant du détroit, fort de 4 nœuds.

La Française Luce Molinier, ainsi que l’Australien Simon MC GOLDRICK, semblent avoir pris une option initiale un peu trop au large, les obligeant à affronter les courants contraires.

La flotte s’attend à trouver encore beaucoup d’air, et toujours au près … une situation très inconfortable et forte de casse potentielle pour les Minis 6.50. Pourtant, les organisateurs n’ont pas souhaité changer les étapes. Néanmoins, afin de s’assurer le plus de concurrents possible à l’arrivée à Lisbonne, il est prévu une interruption d’étape à Lagos, juste avant le passage du cap Sao Vincente.

Arrivée prévue à ce point intermédiaire : jeudi dans la soirée.

Cécile Bartolini pour Make fast

 

Photo Antoine Beysens

Partager

Articles en relation