Nautisme info

The big team dos Oceanos

The big team dos Oceanos
août 05
00:00 2008

Navigant hors course depuis leur arrivée tardive à Algéciras, épuisés par 15 jours de navigation quasi ininterrompus dans des conditions difficiles, ils pourraient choisir de plier bagages et de rentrer chez eux.

Pourtant, c’est sans surprise que nous les avons vus sur la ligne de départ ce lundi 4, direction Rabat. Le plaisir de naviguer ensemble ? « Nous nous sommes rencontrés sur une régate aux Pays-bas. La première fois que nous avons navigué tous les deux, cela a été tellement fluide et agréable qu’il a été évident qu’il fallait continuer ensemble ».

Mais ce n’est pas tout ! Accompagné et soutenu par l’indétrônable Hans Rademaker, préparateur, ce binôme hollandais part dans la course pour la Mini Transat en conceptualisant un nouveau Mini de série … Qualifié avec les prototypes (Pogo 2), sa quille fixe, son mât en aluminium, sa coque à bouchain, en polyester sans carbone font de lui un Mini 6.50 hyper léger, hyper profilé, et désormais solide, comme nous le confirme sa performance aujourd’hui. « Nous avons eu beaucoup de casse pendant le Trophy Map en juin dernier, mais c’était sa 1ere course. Aujourd’hui, le bateau a tenu au près sous 45 nœuds de vent ! Et nous sommes parmi les 6 bateaux restant sur les 11 en course au départ. Nous n’avons pas subi de dommage sérieux ; notre objectif pour cette course est atteint ».

Après une année de chantier chez le constructeur Race to Win, le bateau entame sa première saison de régate. « Nous serons à Barcelone en octobre puis à la Rochelle., nous aurons assez navigué pour repartir sur les ajustements nécessaires et les nouveaux appareillages à mettre en place ».

    Il s’agit de le tester sous toutes les coutures et d’en fignoler la préparation pour être prêt la saison prochaine.

Pour la Mini Transat 2009 ? « Non, ce sera bien trop tôt. Il nous faudra encore sortir, naviguer. Et si nous sommes portés par les efforts de Lewmar, Hood Yachting Gear, Madiabren et Van de Wetering, des entreprises qui nous apportent énormément en logistique, matériaux et compétence, il nous manque encore le sponsor financier qui nous aidera à tenir les compétitions pour une préparation totale.

On leur souhaite de le trouver, pour continuer à voir naviguer ces deux amoureux … de la mer.

 

Cécile Bartolini cecilebartolini@yahoo.fr pour Make fast /

Photographies Antoine Beysens www.antoinebeysens.com

 

Partager

Articles en relation