Nautisme info

Les Sables – Les Açores – Les Sables

Les Sables – Les Açores – Les Sables
août 12
00:00 2008
L’ensemble des coureurs a sollicité les organisateurs pour prendre en compte le fait que l’escale a été trop courte pour que les skippers puissent réparer et se préparer dans de bonnes conditions à la deuxième étape des Sables-Les Açores-Les Sables. Deux bateaux étaient en effet ce mardi après-midi sous les sangles pour des avaries majeures puisque Pierre Rolland (D2-Marée Haute) a constaté une faiblesse structurelle au niveau de la fixation arrière du bulbe, problème facilement résoluble en démontant le lest. C’est ce qu’a effectué l’architecte afin de renforcer par une plaque de stratification le bord de fuite de la quille et cette intervention devrait s’achever mercredi matin. Quant à Sébastien Picault (Kickers), il a aussi dû mettre au sec son prototype pour régler un petit problème de fuite au niveau du puits de dérive et effectuer une stratification sur son mât aile. Là encore, le solitaire devrait en terminer mercredi.
 
Les douze travaux d’escale
 
D’autres skippers avaient aussi des problèmes de gréement à résoudre à l’image du second voilier de série de Jérôme Lecuna (I feel good) qui attendait un bas hauban, d’électronique comme Pierre-Yves Lautrou (Altaïde Moovement), de barre tel Arnaud Vasseur (Nat’Che), de batteries ou de groupe électrogène comme Marine Feuerstein (C20). Or un préparateur venu de Bretagne amenait dans ses bagages beaucoup du matériel nécessaire à la réparation de ces avaries et un problème de correspondance à Lisbonne l’avait retardé d’une journée : il n’a pu commencer à livrer et à intervenir que ce mardi après-midi… La décision de retarder d’une journée supplémentaire le départ de cette deuxième étape est aussi en relation avec les prévisions météorologiques qui sont annoncées musclées mais portantes, ce qui va sensiblement raccourcir le temps du parcours et cela ne devrait donc pas modifier le programme prévu à l’arrivée aux Sables d’Olonne.
 
Les skippers n’ont donc pas eu trop de temps pour profiter de l’escale à Horta car à l’exception des douze premiers arrivés entre jeudi soir et vendredi matin, les solitaires n’ont eu que quatre jours pour réparer leurs avaries, se reposer, refaire un avitaillement et analyser la météo à venir pour les cinq premiers jours de course. Car cette deuxième étape de 1 270 milles s’annonce tout aussi dure que la première : après un départ jeudi 14 août à 15h00 (heure française), les vingt-six solitaires vont pouvoir sortir de l’archipel par le Nord-Est entre Faïal et Sao Jorge dans un flux d’Ouest qui va virer lentement au secteur Nord-Ouest d’une douzaine de nœuds. Ce régime devrait perdurer jusqu’au vendredi après-midi où la brise va revenir à l’Ouest en forcissant à une vingtaine de nœuds avant l’arrivée d’une dépression dimanche provoquant un renforcement temporaire au passage d’un front.
 
Enfin, le Comité de Protestation a eu à juger plusieurs cas qui ne modifient pas sensiblement le classement général de la première étape : ces délibérations concernaient essentiellement des déplombages de bidon de survie et des problèmes d’identification à la radio VHF lors de l’arrivée.
 
Classement des voiliers de série de la première étape à Horta
1- Francisco Lobato (Looking for…) jeudi à 22h08’49 en 12j 08h 35’ 49’’
2- Jérôme Lecuna (I feel good) jeudi à 23h55’29 en 12j 10h 22’ 29’’
3- Charlie Dalin (Antalis) vendredi à 6h02’05’’ en 12j 16h 29’ 05’’
4- Fabien Sellier (Yemaya) vendredi à 6h03’11’’ en 12j 16h 50’ 11’’ (*)
5- Oliver Bond (Base Camp) vendredi à 6h44’30’’ en 12j 17h 11’ 30’’
6- Benoît Sineau (Cachaca) vendredi à 7h17’35’’ en 12j 18h 29’ 35’’ (*)
7- Damien Guillou (Demi-Clé) vendredi à 8h21’29’’ en 12j 18h 48’ 29’’
8- Pierre-Yves Lautrou (Altaïde Moovement) vendredi à 10h56’58’’ en 12j 21h 53’ 58’’ (*)
9- Riccardo Apolloni (Ma vie pour Mapei) vendredi à 16h55’38’’ en 13j 03h 22’ 38’’
10- François Champion (Pogoman) vendredi à 20h37’54’’ en 13j 07h 04’
11- Mathis Prochasson (Manu Poki) samedi 2h12’50’’ en 13j 12h 39’ 50’’
12- Rémy Cardona (La Solidarité Mutualiste) samedi à 9h14’05’’ en 13j 19h 41’ 05’’
13- Sandrine Bertho (Hamtaro) samedi à 15h 01’ 51’ en 14j 01h 33’ 51’’ (*)
14- Joël Miro Gracia (Indena) samedi à 15h 40’ 58’’ en 14j 02h 08’ 58’
15- Norbert Maibaum (Coconut Run) samedi à 19h 06’ 50’’ en 14j 04h 33’ 50’’
16- Luc Le Pape (Lop Lop) samedi à 22h 39’03’’ en 14j 09h 06’ 03’’
17- Rémy Andréan (Soleto) dimanche à 15h 34’ en 15j 02h 02’ 32’’
 
Classement des prototypes de la première étape à Horta
1- Pierre Rolland (D2-Marée Haute) jeudi à 22h53’45 en 12j 09h 25’ 45’’ (*)
2- Stéphane Le Diraison (Cultisol-Institut Curie) vendredi à 9h32’32 en 12j 20h 04’ 32’’ (*)
3- Sébastien Stéphant (Déphémèrides) vendredi à 10h40’36’’ en 12j 21h 07’ 36’’
4- Arnaud Vasseur (Nat’Che) vendredi à 17h23’42’’ en 13j 3h 50’ 42’’
5- Marine Feuerstein (C20) vendredi à 19h37’54’’ en 13j 5h 28’26’’
6- Fabrice Germond (Stratus) samedi à 22h 24’ 42’’ en 14j 8h 51’ 42’’
7- Jordan Staale (Stormy) samedi à 22h 42’ 30’’ en 14j 9h 24’ 30’’ (*)
8- Sébastien Picault (Kickers) samedi à 22h 39’ 24’’ en 14j 14h 21’ 21’’ (*)
9-Maxence Desfeux (Matmut) dimanche à 7h34’ en 14j 21h 01’ 42’’ (*)
 
(*) : Inclus la pénalité de la première étape
 
 
Contact Presse : Isabelle Delaune – 06 20 53 90 14 – isabelle.delaune@wanadoo.fr
Partager

Articles en relation