Nautisme info

La Nouvelle Calédonie dans la course !

La Nouvelle Calédonie dans la course !
décembre 01
00:00 2008




Le skipper calédonien, Yves Ecarlat, repart en course ! La Nouvelle Calédonie va à nouveau tracer son sillage sur les courses océaniques lors des deux années à venir. Au programme ? Côté mer : une transatlantique en double en 2009 (La transat Jacques Vabre ou la Route du Chocolat) et la mythique Route du Rhum en 2010. A terre, un programme pédagogique d’envergure mené avec une vingtaine de classe calédoniennes du primaire.

Pour soutenir le skipper calédonien dans ses nouveaux défis : l’entreprise Goro Nickel, engagée aux côtés d’Yves depuis 2008, le gouvernement calédonien, la Province Sud de Nouvelle Calédonie et son fidèle club de partenaires : Betonpac-Audemar, Port Moselle, Socometra, la Ville de Nouméa et le Musée de l’Histoire Maritime.

Les calédoniens ont tous encore en mémoire la belle aventure partagée en 2006 avec leur skipper, Yves Ecarlat, lors de sa toute première Route du Rhum.

Depuis, le marin n’a cessé de travailler pour mettre sur pied un nouveau programme. Son objectif cette fois est double : profiter de la médiatisation des courses au large pour porter un message fort, avec les enfants calédoniens, sur la nécessité de préserver notre environnement, et notamment ce véritable petit joyau nommé « Nouvelle Calédonie ».

20 classes calédoniennes dans son sillage !

Mission réussie ! Aujourd’hui, après la « Québec – Saint Malo », l’été dernier suivie par cinq classes de CM1, Yves repart en 2009 avec une vingtaine de classes, issues des trois provinces calédoniennes.

Pendant les courses, les enfants suivront la progression de leur skipper, étudieront le parcours de sa transatlantique, la faune et la flore rencontrées, les zones géographiques traversées, comme s’ils y étaient…

En dehors des compétitions, de nombreux échanges auront lieu entre les élèves et leur skipper : séances de questions/réponses, films, photos, réalisations de fresques artistiques, sorties en mer, afin de les sensibiliser, sur fond de course au large, à la brûlante question de la protection de l’environnement.

La décoration de son bateau signée par les enfants

La première implication des enfants dans le programme du skipper calédonien sera la décoration de la coque de son futur bateau de course…
 

Rendez-vous au Salon Nautique de Paris, du 5 au 14 décembre prochain, pour rencontrer le skipper calédonien.

 

 Le programme 2009

Une épreuve phare, une transat en double : la Transat Jacques Vabre (France – Brésil) ou la Solidaire du Chocolat (France – Mexique).

 Printemps : lancement du projet pédagogique avec une vingtaine de classes du primaire CM1 CM2 en Nouvelle Caledonie, préparation du bateau et entrainement de l’équipage à La Rochelle (Charente-Maritime).

Juin-juillet, course qualificative en double : Les Sables-Madère-Les Sables.

Août, intervention de l’équipage en Nouvelle-Calédonie : rencontre avec les enfants, conférence de presse, images vidéo, etc.


Septembre, Grand Pavois La Rochelle : baptême du Class40 « Goro Nickel – Nouvelle Calédonie » par son parrain Christian Karembeu.

Octobre : Départ de la transat en double.

Fin Novembre, retour en Nouvelle Calédonie : rencontes avec les enfants, vidéos et conférences.

Décembre, Salon Nautique de Paris : programme 2010 avec la Route du Rhum…

 

Le bateau : un Class40.
 
Le parrain : Christian Karembeu.
 

Le Programme pédagogique et sportif

 « C’est bien plus qu’un simple défi sportif ! Nous avons monté, en collaboration avec nos partenaires, un vaste projet pédagogique et artistique avec des écoles primaires, afin de sensibiliser les enfants (et leurs parents) aux problèmes environnementaux actuels », explique le skipper Calédonien.

Le message d’Yves et de ses partenaires est fort et clair : participer à la sensibilisation des enfants au développement durable en Nouvelle Calédonie. « Les enfants sont notre avenir : il est grand temps d’agir si l’on veut leur laisser un cadre de vie digne de ce nom… », poursuit le navigateur.

Les partenaires de Sillage Calédonie

Le navigateur calédonien est soutenu dans son action citoyenne et sportive par le gouvernement et la Province Sud de Nouvelle Calédonie et l’entreprise Goro Nickel, ainsi que par un fidèle club de partenaires : Betonpac-Audemar, Port Moselle, Socometra, la Ville de Nouméa et le Musée de l’Histoire Maritime.

 Le Gouvernement et la Province Sud de Nouvelle Calédonie: insitutions engagées et à l’écoute des jeunes calédoniens, avec pour horizon une mer et nature magnifique, à préserver, absolument…
 

Goro Nickel : entreprise citoyenne et impliquée, Goro Nickel prépare dès aujourd’hui un avenir qu’elle veut durable : « Nous partageons l’ambition d’Yves Ecarlat de préserver le patrimoine marin d’exception de la Nouvelle-Calédonie. C’est avec fierté que nous soutenons son initiative sportive et pédagogique qui s’inscrit pleinement dans nos valeurs de performance et de protection de l’environnement. Développer aujourd’hui une conscience environnementale chez les jeunes générations, que ce soit ici, en Nouvelle-Calédonie, ou ailleurs dans le monde, est fondamental pour l’avenir de notre planète et de ses ressources naturelles. C’est aussi un défi humain », Michel Sylvestre, Directeur Général de Goro Nickel.

Partager

Articles en relation