Nautisme info

L

L
novembre 19
00:00 2010

Cinq ans, est le temps d’attente moyen pour espérer obtenir une place dans l’un des cinquante plus grands ports français. Selon la fédération française des ports de plaisance, la demande de places supplémentaires est estimée à 54 000 places, pour des raisons complexes (manque de coordination entre les ports, privilèges, saturation du littoral…). Ainsi, des milliers de plaisanciers ne savent pas où amarrer leur bateau à l’année.

L’Héol constitue donc une solution adaptée. En effet, en moins de 30 secondes, la pompe hydraulique et son moteur électrique relève les deux quilles, permettant au bateau de s’échouer en toute sécurité, aussi bien au milieu d’un port que sur une plage ou dans une crique.

Lors du relevage des quilles, le tirant d’eau passe de 1,90m à 0,60m.  L’Heol est un bateau conçu pour s’échouer en toute sécurité, sans risque de perte d’équilibre,  contrairement aux quillards soutenus par des béquilles. Le bulbe de la quille repose à l’échouage sur une plaque inox.

Autre avantage, il est aisément transportable sur une remorque, derrière son véhicule. Aller naviguer en mer l’été et sur un lac au printemps ou à l’automne n’est plus un problème.

L’Héol sera visible au Nautic du 4 au 12 décembre 2010.

www.heolyachts.com

Partager

Articles en relation