Nautisme info

17 voiliers en course pour le prologue de la GENERALI SOLO

17 voiliers en course pour le prologue de la GENERALI SOLO
mai 31
00:00 2011

L’inauguration officielle a eu lieu ce soir en présence de Didier Réault, adjoint au Maire de Marseille et de l’explorateur Jean-Louis Etienne, parrain de l’épreuve. C'est une flotte de 17 Figaro-Bénéteau parfaitement en règle avec les exigences de la classe qui sera demain à 14 heures précises mise à la disposition de la direction de course à l'occasion du prologue. Ce petit galop d'échauffement toujours apprécié des marins en quête de repères prendra la forme d'un parcours de type banane, sprint entre trois bouées à vue des Marseillais qui, depuis la plage du Prado et de la corniche, ne rateront rien du spectacle.

"Nous attendons entre 10 et 15 noeuds de vent de secteur Sud Sud-Est" explique Guillaume Rottée, directeur de course. "C'est là un « range » idéal pour les monotypes qui navigueront au maximum de leurs potentiels." Les solitaires, au sortir d'un hiver besogneux, et d'un printemps marqué par les premières compétitions, entrent à l'évidence dans un "peak" de forme et cette GENERALI SOLO du renouveau promet de sévères affrontements trans générationnels, entre bizuts (ils sont 12 à n'avoir jamais disputé l'épreuve) et anciens. Les choses très sérieuses débuteront vendredi avec le Grand Prix Marseille-Provence qui comptera pour l'attribution des premiers points de la course. Jusqu’au samedi 18 juin, les solitaires ne vont plus guère quitter leur voilier. Une seule journée de repos, mercredi 8 juin, leur est accordée. De parcours « bananes » en courses offshore, c’est bien toute la palette du métier qu’il leur sera demandé d’exprimer au quotidien, sur une Méditerranée dont on attend clémence et constance…


La guerre des Pôles
Finistère, Lorient, Vendée, Méditerranée… les pôles d'excellence à la course au large fleurissent aux différents points cardinaux de l'hexagone. Et la GENERALI SOLO qui débute demain à Marseille sera le théâtre de l'affrontement certes amical mais sans concession des meilleurs protagonistes de ces écoles aux objectifs similaires, la formation et l'excellence, mais aux profils et aux philosophies bien distinctes. Appartenir au Centre d'Entrainement de la Méditerranée sera-t-il un atout pour triompher de l'épreuve à Porquerolles? La question amuse Franck Citeau, "boss" des six sociétaires présents à Marseille, qui reconnait intrinsèquement bénéficier de l'avantage du terrain. Christian Gout et "ses" vendéens avancent avec la prudence qui sied à un "Pôle Vendée" tout récemment créé, tandis que Lorientais et Finistériens arrivent en Méditerranée sur la pointe des pieds, tant la grande bleue inspire de respects aux marins formés en Atlantique.


Un prologue pour les Marseillais
Petite mise en jambe traditionnelle à la veille d'une compétition majeure, le prologue de la GENERALI SOLO prendra demain en rade sud de Marseille toute sa teneur spectaculaire. La direction de course mouillera en effet un parcours de type "banane", triangle de course entre trois bouées au plus près de la corniche et de la plage du Prado. Les marseillais sont ainsi invités à profiter à plein de leur stade nautique exceptionnel sur lequel les 17 protagonistes de la GENERALI SOLO viendront dès 14 heures en découdre avec appétit. Car si cette manche "d'échauffement" n'entre pas dans le calcul des points du classement général, on peut néanmoins compter sur la légendaire "grinça" des navigateurs de course au large pour assurer le spectacle en régatant comme si la Coupe de l'America en dépendait.


Des nouvelles de …
Marc Emig manque encore à l'appel sur les pontons concurrents installés quai d'honneur dans le Vieux port de Marseille. Tout à ses derniers préparatifs, il devrait rejoindre ses petits camarades demain jeudi et  prendre part au prologue programmé pour 14 heures demain en rade sud de Marseille.


Qui êtes vous?

Jean Louis Etienne
« J’ai débuté comme tourneur fraiseur, avant de m’orienter vers la médecine. J’en ai conservé un goût prononcé pour le travail manuel, et j’ai ainsi pu toujours m’impliquer dans la conception des supports de mes aventures, mon traîneau pour le pôle nord, ou la goélette Antartica. Je suis aujourd’hui impliqué aux Etats-Unis dans un projet de plateforme dérivante destinée à voyager et explorer les grands courants marins autour de l’antarctique. Une équipe de chercheurs se laissera dériver à bord de cette plateforme uniquement mûe par la force des courants. Et je serai naturellement de l’aventure ! »
Jean-Louis Etienne a participé à de nombreuses expéditions en Himalaya, au Groenland, en Patagonie, ainsi qu'à la course autour du monde à la voile sur Pen Duick VI avec Eric Tabarly.
En avril 2010, il réussit la première traversée de l’océan Arctique en ballon rozière lors de l'expédition Generali Arctic Observer.


Rendez-vous : Régates en vue
L’Office de la Mer de Marseille en partenariat avec l’Agence Mer et Média invite les Marseillais à embarquer gratuitement pour suivre  la GENERALI SOLO 2011 à Marseille.
Un bateau est spécialement affrété pour suivre les courses, et un spécialiste de la voile expliquera à bord les règles de la régate.
Rendez-vous pour le public au Village de la Generali Solo, Quai d’Honneur devant la Mairie de Marseille.
– Samedi 4 juin : Départ à 11h30 -13h- 14h30
Inscription obligatoire à l’Office de la Mer : 04.91.90.93.93 ou par mail : office@officedelamer.com
Information, programme, téléchargement de la plaquette Régate en Vue 2011
www.officedelamer.com


Le Programme de la GENERALI SOLO 2011, à Marseille du 1er au 5 juin :
–    Jeudi 2 juin : prologue de la GENERALI SOLO 2011; départ 14 heures
–    Vendredi 3 juin : Grand Prix Marseille-Provence
–    Samedi 4 juin : Grand Prix Marseille-Provence (suite)
–    Dimanche 5 juin : départ en rade de Marseille de la première grande course hauturière : direction Leucate.
 

Partager

Articles en relation