Nautisme info

Sport et plaisir à tous les étages

Sport et plaisir à tous les étages
juin 03
00:00 2011

On ne chôme pas à Porquerolles : trois manches courues aujourd'hui ! Ce samedi est pour l'instant la plus belle des trois journées de régate lancées depuis le début de cette 13e édition de La Semaine de Porquerolles. En rade d'Hyères, au nord immédiat de l'île, on a brassé de la toile, bouffé de l'écoute… et on s'est surtout beaucoup, beaucoup régalé les yeux.

Hier soir vendredi la fête fut belle, dans la grande tradition des soirées de Porquerolles, un de ces moments de convivialité qui rassemblent la totalité des équipages (près de 750 marins, cela commence à faire du monde), où on refait la régate du jour avec de grands gestes et des claques dans le dos. Gare aux abus toutefois… parce qu'aujourd'hui pardon, mieux valait être en forme ! En une seule journée, Nathalie Péberel, Présidente du Comité de Course a réussi à envoyer pas moins de trois manches, ce qui porte à sept le total de courses courues depuis le début de la semaine.
Sur des parcours banane relativement brefs (de l'ordre d'une heure pour les IRC 1), dans un vent de secteur est-nord-est d'une dizaine de noeuds, le spectacle était royal en baie d'Hyères. Notamment quand fleurissaient sept dizaines de spi sur l'azur… et sous un soleil aussi inattendu que bienvenu. La brièveté des parcours donnait lieu à des engagements aux bouées très serrés, avec tout ce que cela implique comme montées d'adrénaline quand il faut trouver le meilleur angle, le meilleur compromis cap-vitesse, la meilleure tactique de flotte… et de la place pour s'engager sans commettre de faute.

Vitesse et élégance

Le très professionnel équipage suisse du TP52 Near Miss de Franck Noël maîtrise son sujet, c'est indéniable : pas un mot à bord ou presque, des manoeuvres parfaitement fluides, de fins stratèges à bord. C'est (très) beau à voir. Leur match dans le match avec l'autre TP52 Paprec Recyclage – à peine moins rapide avec "un équipage de copains" – était une fois de plus un des clous du spectacle aujourd'hui. Chez les 12MJI, que le Comité envoyait juste avant ce groupe IRC 1, la hiérarchie en place était respectée elle aussi, South Australia affirmant davantage chaque jour sa suprématie. Toujours en IRC 1, la bataille de tous les instants que se sont livrés les Swan, entre autres, était magnifique, notamment le Genapi de Jean-Luc Boixel, le Natalia de Natalia Brailolu et l'Axelle S d'Hubert Wragny. On dit entre autres car on a énormément apprécié aussi la suprême élégance sur l'eau des très, très belles unités que sont par exemple le Brenta 55 Imagine de Gilles Argelies, le Sly 42 Loup Cervier de Yannick le Fournier, le Sly 53 Furtif de Bruno Delcourt ou encore le Sly 42 Cachou de Guy Curnillon, même si ce dernier touchait une bouée au vent sur la deuxième banane, perdant un temps précieux. Sur la première manche, il fallait féliciter encore Genapi, qui ne perdait que 10 secondes en temps réel sur Paprec Recyclage et parvenait à s'intercaler à la 2e place en temps compensé, entre les deux TP 52. Chapeau.

Suspense dans chaque classe

Selon toute vraisemblance, aucun équipage n'aura besoin de berceuse pour s'endormir ce soir : trois bananes à rythme élevé dans la même journée, ça use ! Et avec des classements très collés-serrés dans chacune des quatre classes IRC, hors de question de lâcher la moindre longueur. Sur ces petits parcours très techniques, chaque détail compte. La moindre erreur se paie cash. Résultat : en IRC 2, 3 et 4 la bagarre a été de haute volée également, les manches se jouant souvent pour une petite poignée de secondes.

En IRC 2, les habitués de La Semaine de Porquerolles que sont les hommes de Cyril Baillie sur le First 40 Sayann Madraco ont encore gagné en temps réel, devant le J122 Kaya de Philippe St Andre et l'A40 RC Glen Ellen V de Dominique Tian. Ces trois-là se rendent coup pour coup ! Et leurs trois autres adversaires directs que sont SL Energies Renouvelables, l'IMX 40 de Laurent Charmy, Made in Love, le J122 de Jean-Marie Patier et Jacanda, l'IMX40 de Christian Dupont, n'ont pas tout a fait dit leur dernier mot non plus.

En IRC 3, joutes magistrales aussi entre trois A35 et un X35. Pour l'anecdote il y a une sympathique empoignade sur l'eau entre les deux équipages italiens de Just a Joke mené par Marcello Maresca et de Foxy Lady skippé par Carlo Costigliolo : amis à la vie à la mort, ils passent leur temps ensemble à terre… et se battent comme des chiffonniers sur l'eau dans un joli duel italo-italien. Le tout est plus qu'arbitré par les très expérimentés et talentueux Jean-Claude Bertrand (Tchin Tchin) et Marc Alperovitch (Prime-Time). C'est très chaud entre ces quatre là pour la victoire finale.

En IRC 4, la manche n°5 par exemple a été splendide : 43 secondes seulement pour contenir le trio de tête ! Celui-ci était alors composé de l'A31 Jeanne de Jose Silva, encore une fois au top, mais très menacé toujours par le First 34.7 Axa 102° Sud et un autre A31, celui de Christophe Charbonnier (Te Hoa). Les autres manches du jour ont permis également à Solenn – encore un A31, celui de Ludovic Gérard – de se hisser au même niveau d'excellence. Pour eux aussi la dernière journée, demain dimanche, sera décisive. Le scénariste de cette Semaine de Porquerolles a visiblement du talent : impossible de prévoir à l'avance qui va l'emporter,

Du vent, du suspense, du soleil, beaucoup de manches courues… et toujours le cadre parfait de Porquerolles et de la rade d'Hyères, cette 13e édition de "La Semaine", comme on dit ici, est déjà une réussite. On ne trouvera personne pour s'en plaindre.
 

Les podiums du Classement Général Provisoire, AVANT JURY, après sept manches courues (six retenues) sous réserve de modifications, des réclamations en cours devant être instruites par le jury.

IRC 1
1- Near Miss – Franck Noel, 16 points
2- Paprec Recyclage – Stephane Neve,19 points
3- Genapi – Jean Luc Boixel, 31 points

IRC 2
1- Sayann Madraco – Cyril Baillie, 20 points
2- Glenn Ellen V – Dominique Tian, 23 points
3- Kaya – Philippe Saint Andre, 23 points

IRC 3
1- Tchin Tchin – Jean Claude Bertrand, 19 points
2- Just A Joke – Marcello Maresca, 20 points
3- Prime-Time – Marc Alperovitch, 21 points

IRC 4
1- Te Hoa – Christophe Charbonnier, 18 points
2- Jeanne – Jose Silva, 20 points
3- Axa 102 ° Sud – Olivier Guillerot, 22 points

12MJI
1- South Australia, Philippe Durr, 7 pts
2- Kookaburra III, Christian Trehard, 14 pts
3- Ikra, Yves-Marie Morault, 20 pts

 

Ils ont dit

Dominique Tian, A40RC Glenn Ellen V (IRC 2)
"Le bilan de la journée est excellent, avec une manche gagnée, une place de troisième… avant aujourd'hui, nous étions cinq bateaux à égalité et je pense que cela va bien nous replacer au classement général. Nous pouvons espérer terminer sur le podium demain. Hier soir, la fête et le groupe de musique étaient excellents, aujourd'hui on a eu la bonne surprise d'avoir du vent et du soleil alors que la météo annonçait de la pluie et pas de vent… c'était un peu inespéré en fait de pouvoir courir trois bananes comme ça ! Dans notre classe, c'est très, très, très serré en haut de classement, il faudra attendre la dernière journée décisive demain pour connaître le podium."

Jean-Claude Bertrand, A 35 Tchin Tchin (IRC 3)

"Belle journée ! Du soleil, du vent, trois belles courses, un comité réactif qui a su s'adapter très rapidement à chaque situation. Nous avons la possibilité de faire une belle place : le podium voire mieux sachant que notre plus mauvaise place jusqu'ici est troisième. C'est très serré au classement, il y a une belle bagarre avec nos amis italiens de Just a Joke et Foxy Lady et, bien sûr, Prime-Time. Nous aimerions bien gagner mais nos adversaires ne semblent pas d'accord ! Beaucoup de choses vont dépendre des plus mauvaises manches que eux pourront retirer du classement. En tous cas, c'est toujours très agréable de venir régater ici à Porquerolles. L'ambiance est très sympathique, le cadre formidable, c'est vraiment super ici."



Olivier Guillerot, First 34.7 Axa 102° Sud (IRC 4)

"Vous ne voulez pas qu'on parle de la course d'hier plutôt où nous avons été bien meilleurs ? (rires) Sur les deux premières manches du jour, on est bien, 2e et 4e, mais la dernière a été beaucoup moins bonne. Reste que la bagarre est belle dans notre classe : c'est très, très serré avec des bateaux aux ratings et performances similaires. C'est vraiment la bonne tactique et les belles manoeuvres qui font qu'on gagne ou qu'on perd. Pour nous, tout se jouera demain, on ne va rien lâcher. Et puis on adore cette régate, nous sommes des habitués…et  on prend beaucoup de plaisir, ici !"  

Partager

Articles en relation