Nautisme info

Semaine de Porquerolles : sur le fil

Semaine de Porquerolles : sur le fil
juin 03
00:00 2011

Des preuves ? La lecture du classement en fournit plus que nécessaire : ainsi, dans chacune des quatre classes IRC, on relève quatre à cinq vainqueurs de manches différents. En outre, le podium s'est parfois joué à un point près ! En IRC 3 la démonstration est encore plus éclatante : le vainqueur Tchin Tchin a gagné la Semaine de Porquerolles sur le fil… pour deux dixièmes de seconde sur la dernière manche ! On retiendra encore que la Semaine de Porquerolles a renoué cette année avec un parcours côtier autour de l'île lui aussi très spectaculaire et qui comptait logiquement double dans le classement final.

En IRC 1 (23 inscrits), c'est Near Miss, le TP 52 de Franck Noël venu de la Société Nautique de Genève qui rafle la mise, un an après avoir gagné cette même Semaine de Porquerolles, mais sur un autre bateau (un GP42). Leur duel de tous les instants avec l'autre TP52 Paprec Recyclage de Stephane Neve fut un régal. Seulement 3 petits points les séparent en tête au décompte final. Dans cette classe, on ne peut qu'être admiratif de la très belle performance du Swan 42 Genapi de Jean-Luc Boixel qui parvient à se hisser sur la troisième marche du podium après une belle bagarre avec l'équipage roumain de Natalia, skippé par Natalia Brailolu. Mais on a apprécié aussi la suprême élégance d'unités magnifiques comme les Sly, Vismaria et autres Swan 45.

En IRC 2 (19 inscrits), la victoire a été encore plus difficile à conquérir pour le First 40 Sayann Madraco de Cyril Baillie : seulement 3 points d'avance sur les 2e et 3e, à savoir l' A40 RC Glenn Ellen V de Dominique Tian et le J122 Kaya de Philippe de St André. Déjà vainqueur l'an passé, Cyril Baillie peut donc se féliciter de savoir gagner aussi bien dans le gros temps que dans les conditions légères de cette 13e édition. Deux autres bateaux ont gagné des manches dans cette classe : le J122 Made in Love de Jean-Marie Patier et l'IMX 40 Jacanda de Christian Dupont. A noter aussi la belle régularité (5e au général) de SL Energies Renouvelables, IMX 40 lui aussi, skippé par Laurent Charmy.

En IRC 3 (16 inscrits), la bagarre au couteau constatée sur l'eau entre les A35 donne lieu à un classement époustouflant pour ce modèle du chantier Archambault : quatre A35 aux quatre premières places et un point d'écart seulement entre les lauréats du podium, à savoir le Tchin Tchin de Jean-Claude Bertrand – déjà vainqueur en 2009 et 2008 ! – le Just a Joke italien de Marcello Maresca et le Prime-Time de Marc Alperovitch. Dans une lutte acharnée mais entre gentlemen, cette série a entretenu le plus joli suspense de la semaine.

En IRC 4 (14 inscrits), un scénario similaire a été entretenu par deux A31 et un First 34.7. Il n'y a que 4 points pour contenir sur le podium le grand vainqueur à savoir le Te Hoa de Christophe Charbonnier et ses deux dauphins, le Jeanne de Jose Silva et l'Axa 102° Sud d'Olivier Guillerot. Chapeau aussi et entre autres à Solenn, l'A31 de Gérard Ludovic qui se hisse à la 4e place et à Architeutis, le Dufour 34 de Jean-Marc Festino qui a gagné deux manches.

En 12 MJI (3 inscrits), la domination de South Australia skippé par le quadruple Champion du monde Philippe Durr a été éclatante : 7 manches, 7 victoires ! Mais le plaisir des yeux offert par les membres des deux autres équipages vaut bien citation : voir évoluer aussi Kookaburra III de Christian Tréhard et Ikra d'Yves Morault fut un cadeau des dieux. Au-delà de la régate, le profil inimitable de ces voiliers de légende, la dextérité de leurs équipages, leur manière si aérienne de manoeuvrer et fendre l'onde, tout s'accorde à merveille chez eux avec le cadre idyllique de Porquerolles.

Que dire de plus ? Que l'organisation conjointe du Yacht Club de Porquerolles et de l'International Yacht Club de Hyères a été saluée (et beaucoup applaudie) à l'unanimité lors de la remise des prix. Même plébiscite pour Nathalie Péberel et son Comité de Course qui ont mené les débats avec un grand professionnalisme, et en sachant s'adapter rapidement à chaque variation des conditions météo. Conclusion ? Elle est simple : on se revoit l'an prochain !

Prenez date : la 14e Semaine de Porquerolles aura lieu du mercredi 16 au dimanche 20 mai 2012.

Classement général final après jury :

Groupe IRC 1 après 7 courses (dont 6 retenues.)
1: "Near Miss", Franck Noel ( (Tp 52) / Societe Nautique de St Tropez) 16 points
2: "Paprec Recyclage", Stephane Neve ( (Tp 52) / Ecole de Voile Oceane) 19 points
3: "Genapi", Jean Luc Boixel ( (Swan Ny 42 3.70) / Yacht Club de la Grande Motte) 31 points

Groupe IRC 2 après 7 courses (dont 6 retenues.)
1: "Sayann Madraco", Cyril Baillie ( (First 40) / Cercle Nautique de la Napoule) 20 points
2: "Glenn Ellen V", Dominique Tian ( (A 40 Rc) / Societe Nautique de Marseille) 23 points
3: "Kaya", Philippe Saint Andre ( (J 122) / Societe Nautique de St Tropez) 23 points

Groupe IRC 3 après 7 courses (dont 6 retenues.)
1: "Tchin Tchin", Jean Claude Bertrand ( (A 35) / Cercle Nautique de la Napoule) 19 points
2: "Just A Joke", Marcello Maresca ( (A 35) / Italie) 20 points
3: "Prime-Time", Marc Alperovitch ( (A 35) / Union Nautique Marseillaise) 21 points

Groupe IRC 4 après 7 courses (dont 6 retenues.)
1: "Te Hoa", Christophe Charbonnier ( (A 31) / Societe des Regates de Toulon) 18 points
2: "Jeanne", Jose Silva ( (A 31) / France) 20 points
3: "Axa 102 ° Sud", Olivier Guillerot ( (First 34.7) / C.N. Touristique du Lacydon) 22 points

Groupe 12 MJI après 7 courses (dont 6 retenues.)
1: "South Australia", Philippe Durr, 7 points
2: "Kookaburra III", Christian Trehard (Yacht Club Antibes) 14 points
3: "Ikra", Yves Marie Morault (Union Nationale Pour la Course Au Large) 20 points

Ils ont dit

Marc Creusefond, président du Comité d'Organisation
"L'an dernier nous avions eu six manches de gros temps, cette année sept courses de petit temps à médium… c'est varié la Semaine de Porquerolles ! Nous sommes ravis d'avoir pu envoyer toutes ces manches, car pour l'emporter dans un classement aux points sur sept régates, il faut être très régulier et en un mot pour ceux qui ont réussi à terminer sur le podium cela veut dire quelque chose, ils méritent leurs lauriers ! A priori les concurrents semblent ravis de la rigueur et de l'esprit de compétition sur l'eau, mais aussi de la convivialité et de la chaleur à terre. Puisque tout le monde nous le dit, on va finir par le croire ! Sur l'eau le spectacle a été magnifique et si les marins sont contents, alors nous sommes contents. A l'année prochaine pour la quatorzième !"

François Brenac, barreur du TP 52 Near Miss de Franck Noël (Société Nautique de Genève), vainqueur en IRC 1 :
"Nous sommes doublement contents ! D'abord de notre victoire, bien sûr, avec ce nouveau bateau que nous ne connaissons que depuis quelques semaines. L'an dernier nous avions déjà gagné ici, mais avec un GP 42, c'est forcément une belle satisfaction. Mais nous sommes ravis aussi car cela a été un très beau match avec l'autre TP52, Paprec Recyclage. Ils nous ont poussés à devoir progresser sans cesse et à faire les bons choix, étant entendu que nous ne sommes pas encore à 100% du potentiel du bateau. Enfin, nous adorons venir ici à Porquerolles où l'organisation est parfaite et le Comité de Course très pro. C'est très agréable d'enchaîner les manches comme cela."

Cyril Baillie, First 40 Sayann Madraco, vainqueur en IRC 2 :
"Nous avions gagné l'an dernier… mais beaucoup plus largement que cette année où c'était très indécis, avec du suspense jusqu'au bout. C'est une victoire à l'arrachée avec trois points seulement qui nous séparent sur le podium, mais nous sommes d'autant plus contents que nous l'avons acquise dans des conditions légères qui sont sur le papier défavorables à notre bateau. Cette victoire nous place je pense 1er ou 2e des Trophées IRC/UNCL en Méditerranée… et nous comptons bien aller au bout, l'objectif étant d'arriver à la finale nationale qui se court en monotype, des Grand Surprise, à La Trinité sur Mer. En 2007 nous avions terminé vice-champions de France, cette fois nous aimerions bien gagner !"

Jean-Claude Bertrand, A35 Tchin Tchin, vainqueur en IRC 3 :
"La victoire s'est vraiment jouée à trois fois rien ! Pour nous à deux dixièmes de seconde sur la toute dernière manche courue hier où nous parvenons à finir deuxièmes. C'est notre troisième victoire sur la Semaine de Porquerolles que nous avons déjà gagnée en 2008 et 2009. Je veux féliciter nos adversaires qui nous ont donné beaucoup de fil à retordre, mais aussi Nathalie Péberel et le Comité de course qui ont à nouveau fait preuve d'une grande compétence. Et ici, l'ambiance est inimitable."

Christophe Charbonnier, A31 Te Hoa, vainqueur en IRC 4 :
"Le bilan de la Semaine est hyper positif. On a eu une régate extraordinaire, sur le fil avec les autres équipages des A31, c'était fabuleux. Et à la loyale, entre gentlemen, sans le moindre mauvais coup. Franchement, c'était parfait. Nous sommes de Toulon et si nous n'avons pas un programme très fourni avec le bateau, nous ne manquons jamais La Semaine de Porquerolles, c'est un rendez-vous incontournable pour nous. C'était la première grande course du bateau que j'ai acheté en mars, première course et première victoire, que demander de mieux ?"

Philippe Durr, South Australia, vainqueur en 12MJI :
"Personnellement, je suis en train de réaliser un grand rêve : naviguer sur tous les JI existants, cette année sur cinq séries différentes déjà ! Les 12MJI sont des bateaux extraordinaires, incroyablement maniables. Respect à l'organisation et au Comité de Course, que j'ai trouvé très pro. Sur l'eau, nous étions au taquet…"

Partager

Articles en relation