Nautisme info

Generali Solo : Première journée de Grand Prix à Leucate

Generali Solo : Première journée de Grand Prix à Leucate
juin 07
00:00 2011

Capricieuse et tourmentée depuis le départ de Marseille, la mer Méditerranée avait aujourd’hui revêtu ses plus beaux atours pour accueillir la première journée du Grand Prix de Leucate. Une Tramontane en voie d’essoufflement avait lissé le plan d’eau et maintenu suffisamment de pression pour autoriser le lancement d’un premier parcours avant midi. Le comité de course déployait ensuite toute son expérience pour accompagner la rotation du vent à l’est, puis au sud est dans le dessin d’un joli petit parcours côtier qui envoyait la flotte au plus près des longues plages languedociennes vers le cap Leucate. Le Grand Prix de Leucate ne pouvait rêver meilleur démarrage sous le soleil.

Lagravière, toujours, et Morvan, enfin !
Deux manches au compteur pour cette première journée du Grand Prix de Leucate. L’impatience des 17 solitaires de goûter enfin au meilleur de la Méditerranée a été pleinement satisfaite avec deux parcours au format distinct, l’un de type « banane » et un grand triangle de 16 milles entre l’Estacade de Leucate, la bouée Franqui et l’houlographe (appareil qui mesure les vagues mouillé à un peu plus de 3 milles du cap Leucate). Le benjamin de la course, le Vendéen d’adoption Morgan Lagravière (Vendée), surfant sur son succès de la course entre Marseille et Leucate, ne laissait à personne le loisir de briller lors de la première « banane » du jour. Il s’imposait sans contestation devant un Drouglazet (Luisina) sous la menace permanente de Jean-Pierre Nicol (Bernard Controls), au terme d’ une régate maîtrisée de bout en bout.

La Tramontane quittait alors définitivement les côtes languedociennes et c’est de l’est qu’entrait sans transition un flux de mieux en mieux établi. La direction de course, passées les inévitables hésitations d’Eole, décidait de varier les plaisirs en proposant à la flotte d’allonger la foulée et d’offrir le spectacle de beaux déboulés aux allures débridées le long des plages bien fréquentées en cette fin de printemps. Malheureux lors de la course du matin, Laurent Pellecuer (Option sud : club de partenaires) se montrait d’emblée beaucoup plus inspiré par ce plat de résistance. Un petit décalage au vent de la flotte lui offrait un formidable angle au vent pour plonger à toute vitesse vers la marque de l’Estacade, jetée bien connue des Leucatois. Il enroulait la bouée au nez et à la barbe d’un Adrien Hardy (Agir Recouvrement) lui aussi extrême dans ses choix de route sous le vent des Figaro. Le spectacle montait à cet instant en intensité. Dans une belle lumière, les solitaires s’alignaient en droite ligne sur le cap Leucate et entamaient une formidable sarabande, étrave dans tableau arrière, fortement gîtés aux allures de « reaching », dans le sillage d’un Adrien Hardy maître de ses nerfs malgré la pression et le mordant des Gildas Morvan, Laurent Pellecuer et autres Francisco Lobato (Roff). Le long bord de près vers le large redistribuait de nouveau les cartes et Morvan faisait parler son immense expérience en entamant la dernière descente au portant en tête. Il enchaînait dans le bon tempo les derniers empannages et s’imposait de quelques longueurs devant Adrien Hardy. Le Portugais Francisco Loba to (Roff) et Eric Péron (Macif 2009) se rappelait au bon souvenir de leurs petits camarades en signant leur meilleur résultat depuis le début de cette GENERALI SOLO.

Cette intense journée de régates bouscule le classement général. Morgan Lagravière grimpe sans surprise, avec déjà trois victoires à son actif, sur la plus haute marche du podium provisoire devant Fabien Delahaye (Port de Caen Ouistreham) et Gildas Morvan. La prime à la régularité va à Laurent Pellecuer pour ses belles 5ème et 8ème places, mais surtout à l’étonnant Damien Guillou (La Solidarité Mutualiste) qui signe aujourd’hui deux nouvelles places de 6, qui viennent s’ajouter aux deux déjà enregistrées depuis Marseille.

Ils ont dit :
Gildas Morvan (Cercle Vert) :
« Joli parcours côtier ; j’ai bien senti le vent. Un bon départ pour bien enchaîner ensuite. Je me fais reprendre par Adrien Hardy. Je suis resté concentré et je suis parvenu à le doubler puis à le contrôler car il était toujours très proche. Il a fallu bien jouer les empannages. Je vole le départ ce matin et je fais une mauvaise manche…. »

Adrien Hardy (Agir Recouvrement) :
“Je suis content de moi. J’ai très bien navigué lors du côtier. C’était très sympa, au contact, avec beaucoup de monde à chaque passage de bouées. Je fais une manche moyenne ce matin mais cet après-midi, je suis resté en tête tout le temps avant de me faire reprendre sur la fin par Gildas. Une belle bagarre. Les conditions étaient encore très changeantes. Il faut s’appliquer pour rester régulier.“

Damien Guillou (La Solidarité Mutualiste) :
« J’enchaîne les places de 6 (quatre ! ndlr). Je suis content car la régularité sur une course aux points, c’est important. Je suis dans le coup, à ma place. C’était super chaud aujourd’hui, avec une flotte très groupée. Il y avait du « match » ! »

Qui êtes-vous, Paul Meilhat ?
Paul Meilhat (28 ans) est l’un des deux coureurs « Macif » engagés dans la GENERALI SOLO. Il a gagné le droit et le privilège de naviguer durant deux saisons sous les couleurs de l’assureur au terme d’une sévère sélection. Issu de la voile légère (il fut Champion de France laser en 2000), Paul n’en est pas à ses débuts en Figaro puisqu’il terminait deuxième bizut en 2009. C’est un marin passionné qui n’a pas hésité à s’expatrier jusqu’en Australie pour y disputer trois années d’affilées la fameuse Sydney-Hobart à bord de voiliers anglo-saxons.

Son meilleur souvenir sportif personnel : « Ma première victoire dans la Sydney-Hobart en 2007 »
Son plus grand moment de sport : « La victoire du maxi trimaran Groupama dans le Trophée Jules Verne ; un vrai travail d’équipe. »
Le sport qu’il admire le plus : « Les sports de montagne, ma seconde passion avec la voile. »

Classement général provisoire après 5 courses :
1- VENDÉE – Morgan Lagravière 15+1+3+1+8 = 28 pts
2- PORT DE CAEN – OUISTREHAM – Fabien Delahaye 4+8+6+9+11 = 38 pts
3 CERCLE VERT – Gildas Morvan 5+13+9+11+1 = 39 pts
4- BERNARD CONTROLS – Jean-Pierre Nicol 15+4+15+3+10= 47 pts
5- LA SOLIDARITÉ MUTUALISTE Damien Guillou 6+6+24+6+6 = 48 pts
6- AGIR RECOUVREMENT – Adrien Hardy 3+3+36+10+2= 54 pts
7- L’OPTION SUD : CLUB DE PARTENAIRES- Laurent Pellecuer 1+5+30+17+5= 58 pts
8- ROFF – Francisco Lobato 7+7+33+8+3= 58 pts
9- MACIF 2011 – Paul Meilhat 16+11+21+4+9 = 61 pts
10- VENDEE 1 – Frédéric Rivet 10+2+30+7+15= 64 pts
11- LUISINA – Eric Drouglazet 2+12+42+2+7 = 56 pts
12- ENSEMBLE AUTOUR DU MONDE – Marc Emig 13+17+12+12+12 = 66 pts
13- GENERALI – Nicolas Lunven 9+16+18+15+13= 71 pts
14- MACIF 2009 – Eric Péron 11+9+48+5+4 = 77 pts
15- DEFI VOILE ENTREPRISE – Matthieu Girolet 12+14+45+14+16 = 101 pts
16- DESTINATION DUNKERQUE – Thomas Ruyant 17+10+54+13+14 = 108 pts
17- M@RSEILLENTREPRISES – Jean-Paul Mouren 14+15+48+16+17 = 110 pts
 

Le Programme de la GENERALI SOLO 2011
Du 7 au 13 Juin : Leucate

Vendredi 10 et samedi 11 juin : Grand Prix de Leucate (suite)
Matin ; lancement des régates
17 heures : interview grand public des skippers sur le village de la course
18 heures : conférence Surfrider Foundation
Dimanche 12 Juin : Day Off – animation sur le Village, rencontre avec les skippers
Lundi 13 juin : départ de la deuxième grande course hauturière : direction Porquerolles

Partager

Articles en relation