Nautisme info

Prix du citoyen de la mer

juin 14
00:00 2011

 

Paris, le 16 Juin 2011 

 

Le prix du citoyen de la mer sera remis lors du

Forum Mer en Sécurité le 17 juin à Saint Nazaire

 

Le Prix du Citoyen de la Mersera remis lors du Forum Mer en Sécurité à 14h15 dans le restaurant « l’Escale Atlantique », en présence de tous les participants au Forum.

Lancé en 2006, dans la continuité de la publication de la Charte du Citoyen de la Mer, ce prix a pour objectif de favoriser l’entraide entre les pratiquants de la mer et de récompenser la citoyenneté et la solidarité sur mer. Il récompense tout marin – à l’exclusion des sauveteurs en mer — pour son comportement courageux, responsable et solidaire.

Le jury est composé de l’Amiral Forissier, Chef d’état-major de la Marine, Catherine Chabaud, Navigatrice et membre du conseil d’administration de la SNSM, Pierre-Georges Dachicourt, Président du Comité National des Pêches, Gérard d’Aboville, Président du Conseil Supérieur de la Navigation de Plaisance, Gérard Petipas, Navigateur et Yves Lagane, Président de la SNSM. Parmi les quatre sauvetages exemplaires retenus cette année, le prix du Citoyen de la Mer 2011 est décerné à  Laurent Bocquée, jeune steward de 33 ans, qui a sauvé la vie d’un surfeur 32 ans.

Le samedi 19 février, alors qu’il se promenait sur la plage avec son fils, Laurent entend des appels au secours sur le spot des Trois Roches à Saint-Gilles à la Réunion ; il se jette immédiatement à l’eau pensant que le surfeur est coincé entre des patates de corail, mais s’aperçoit en arrivant à proximité que l’homme, Eric, a été gravement blessé par un requin au niveau de la jambe. Un autre surfeur les rejoint et Laurent lui demande son lycra pour faire un garrot à Eric au niveau de l’aine, ce qui stoppe net l’hémorragie. A deux, ils hissent alors le blessé sur le bodyboard pour le ramener au plus vite. Pendant le trajet, Laurent lui parle pour le faire tenir et le garder conscient. C’est le garrot fait par Laurent qui a sauvé Eric, ont constaté les chirurgiens. « Il n’aurait pas survécu une minute de plus ».Opéré dans la nuit et amputé de sa jambe, Eric, père de trois jeunes enfants, a remercié Laurent, bouleversé par cet accident. Sa réactivité immédiate et les formations de secourisme qu’il suit chaque année en tant que steward lui ont permis de sauver une vie.

Contact presse : Annick Avierinos – 01 56 02 63 68 / 06 12 56 71 46 – annick.avierinos@snsm.org

Partager

Articles en relation