Nautisme info

Les rencontres SEAGITAL 2012

avril 02
00:00 2012

Les rencontres Seagital 2012,
les technologies numériques au service des activités
maritimes et fluviales.

L’édition 2011 a révélé la Marétique en tant que domaine d’activité à part entière ainsi que les besoins du monde maritime et fluvial en matière de technologies numériques. L’ambition de Seagital 2012 est de rapprocher les différents acteurs afin de constituer une offre Marétique correspondant aux besoins des entreprises.

L’événement se tiendra les 31 mai et 1er juin prochains dans les locaux de la Chambre de commerce et d’industrie du Havre et sera marqué par deux temps forts : le lancement du Cluster Marétique international et la présentation du Livre Bleu de la Marétique.

La Marétique : transversale et innovante

La Marétique, du latin Mare (la mer) et le suffixe -tique qui symbolise ici les nouvelles technologies est un nouveau domaine d’activité aux horizons variés. Elle élargit le spectre des technologies numériques à l’ensemble des activités maritimes, ouvrant de multiples champs d’applications et une voie inédite pour la recherche et l’innovation.

La Marétique se définit comme "l’ensemble des systèmes informatiques et électroniques utilisés dans la gestion et l’automatisation des opérations relatives aux activités maritimes et fluviales".

Un potentiel prometteur
Le maritime est un secteur industriel majeur. Avec 11 millions de kilomètres carrés, la France dispose aujourd'hui du second domaine maritime mondial derrière celui des Etats-Unis. Ce secteur représente plus de 300 000 emplois et génère un chiffre d’affaires de 52,5 milliards d’euros par an (Cf. tableau en annexe).

Seagital 2012 est l'occasion pour les filières du maritime (armateurs maritimes et fluviaux, éco-énergies marines, logistique, nautisme, pêche, construction navale…) d'exprimer leurs problématiques, et aux entreprises du numérique d’y répondre en apportant des solutions technologiques pertinentes.

Seagital vise ainsi à favoriser l’éclosion et le développement de projets notamment par la mutualisation des investissements, en collaboration avec les laboratoires de recherche et l'enseignement supérieur.

Les filières maritimes et fluviales à l’honneur

Au programme :

·      Présentation du Livre Bleu de la Marétique. Cet ouvrage définit la feuille de route en faveur du développement de l’économie maritime numérique.

·      Lancement du Cluster Marétique. La structure porteuse de la Marétique constitue le cadre partenarial propice au développement de la Marétique pour défendre la compétence maritime française, soutenir le développement industriel et commercial hexagonal.

Ateliers-débats :

Les filières maritimes et fluviales seront au cœur des échanges.

·     Armateurs

·     Pilotage Maritime

·     Nautisme – Plaisance

·     Naval

·     Portuaire

·     Logistique.

 

Seagital Awards :

Prix récompensant les étudiants d’écoles -d’ingénieurs, de commerce et du maritime- ayant participé à l’appel à projet « L’innovation au service du maritime ».
Pour plus d’information : www.seagital.com

 

 

 

Annexe / Poids économique et social de la France Maritime

 

Domaine d’activité

Emplois directs

Production en valeur
(milliards d’euros)

Flotte de commerce

19 500

12

Ports

40 000

4.5

Construction navale et équipementiers marins

40 000

5

Parapétrolier offshore

28 000

9.1

Industrie nautique

45 000

5

Pêche et produits de la mer

59 180

7.6

Action de l’Etat en Mer

56 000

6.3

Instituts de recherche

3 120

0.4

Organismes de formation

6 000

0.6

Autres activités **

10 500

2

Administrations maritimes (DAM, …)

4 000

Total

311 300

52.5

* total dont achats croisés – ** incluant des chiffres non recoupés par les emplois (ETP) et la valeur de production d’activités émergentes (EMR, etc.)

Source : « Poids économique et social de la France Maritime », Cluster Maritime Français, 2009-2010

Partager

Articles en relation