Nautisme info

Bernard Stamm, 4e du Trophée Diam 24 OD du Grand Prix Guyader

Bernard Stamm, 4e du Trophée Diam 24 OD du Grand Prix Guyader
mai 05
11:13 2014
Le rideau est tombé, ce dimanche soir, sur le Trophée Diam 24 OD du Grand Prix Guyader, à Douarnenez. Lors de cette troisième et dernière journée de compétition, Bernard Stamm, Philippe Legros et Ewen Le Clech se sont adjugé une jolie deuxième place sur l’unique manche du jour validée. Au final, ils terminent cinquièmes de l’épreuve mais peuvent se satisfaire d’être montés régulièrement en puissance tout au long de la course.

Ces trois jours de régate en baie de Douarnenez se sont révélés plutôt positifs pour Bernard Stamm et son équipage. Les trois hommes qui découvraient le Diam 24 One Design, le premier sportboat à trois coques, sont entrés dans le match doucement mais ont ensuite rapidement trouvés « les manettes » du bateau. Cela leur a permis d’élever progressivement leur niveau de jeu et de finalement rivaliser dans le trio de tête. Hier déjà, ils avaient montré leur capacité à jouer aux avant-postes en enroulant les deux premières marques du long côtier de 20 milles en tête. Aujourd’hui, ils ont concrétisé en s’adjugeant une très belle deuxième place dans l’unique « banane » du jour. « Nous avons fait une grande partie de la manche en tête mais il y a eu un gros coup de gauche juste après que l’on a passé la marque sous le vent pour remonter au près. A ce moment-là, deux de nos concurrents nous sont repassés devant mais nous avons réussi à revenir au contact du premier, Vincent Riou » a commenté le skipper suisse à son retour à terre, pas mécontent d’avoir correctement tiré son épingle du jeu malgré des conditions relativement instables. Et pour cause, le vent de sud-est qui soufflait entre 5 et 7 nœuds dans la matinée, s’est ensuite trouvé en conflit avec la brise thermique dans l’après-midi. Il s’est ainsi essoufflé petit à petit.

Régate au contact

C’est d’ailleurs pour cette raison que le comité de course n’a pas pu lancer d’avantage de régates. « C’est dommage pour nous car nous étions de plus en plus à l’aise à bord du bateau. Nous avions réellement commencé à pouvoir lever un peu la tête et à regarder ce qui se passait sur le plan d’eau, plutôt que de rester focalisé sur les réglages et la marche du bateau » a précisé Bernard, évidemment satisfait de constater une vraie progression depuis vendredi. « Nous sommes contents d’avoir régaté au contact. C’est rassurant. Le support est vraiment ludique d’autant que rien n’est jamais fait. C’est toujours très serré. Même quand on est en tête, on peut très bien finir dernier car les écarts de vitesse peuvent se révéler importants. Il faut constamment rester concentré pour ne pas s’arrêter. A Douarnenez, ce week-end, tout le monde découvrait un peu le bateau et tout le monde a vite tiré des conclusions. Il ne va pas falloir s’endormir » a ajouté le marin qui a donc d’ores et déjà prévu d’emprunter à nouveau le Diam 24 du chantier ZDH inotec dans les jours qui viennent, afin de continuer de s’entraîner du côté de port-la-Forêt… et ainsi passer du temps sur l’eau.

Classement général Diam 24 OD (après 6 courses) : 
1. PRB (Vincent Riou) 10 pts;
2. No Limit Marine (Jean-Pierre. Nicol) 17 pts ;
3. Ramouna (Eric Hainneville) 19 pts;
4. Courrier Choc (Lionel Lemonchois) 24 pts;
5. Diam 1 (Bernard Stamm) 25 pts ;
6. Diam 2 (Bruno Jourdren) 32 pts.

Partager

Articles en relation