Nautisme info

Classement du Vendée Globe : Un trio de tête à deux visages

Classement du Vendée Globe : Un trio de tête à deux visages
janvier 18
10:58 2013

 

Les pions sont placés, les bateaux avancent case par case et au nouveau pointage en ce vendredi matin, peu de changements interviennent, si ce n’est la bonne progression de 4 hommes, à savoir, Jean-Pierre Dick, Alex Thomson qui vient de franchir l’équateur, Tanguy De Lamotte et Alessandro Di Benedetto qui réussissent à réduire l’écart par rapport à François Gabart. Pour le reste de la flotte, tous perdent un peu de terrain, sur des routes bien différentes les unes des autres.

 

Patience, réglage, attention, opiniâtreté, maîtrise et persévérance pourraient être les maîtres mots ce matin. De la patience, il en faut pour les poursuivants qui tentent de trouver une voie de sortie du sillage du leader, François Gabart. Macif navigue sans fausse note depuis le début de ce tour du monde et la remontée de l’Atlantique est toute aussi impeccable, ne laissant que peu de choix aux poursuivants. La météo est également un des facteurs de ce statu quo en tête de course. Actuellement à 360 milles de l’archipel du Cap vert, François Gabart reprend de la pression et avec un angle de vent légèrement plus ouvert, arrive à creuser un petit peu plus l’écart avec Armel Le Cleac’h. Les deux hommes sont ce matin à 106 milles l’un de l’autre sur une route quasi identique. Une situation qui devrait perdurer car le vent va mollir légèrement pour Banque Populaire. Macif devrait donc continuer sa route en prenant encore un peu d’avance au fil de la journée. En troisième place, Jean-Pierre Dick persévère et son compteur de milles de retard diminue de jour en jour. Virbac Paprec 3 est ce matin à 409,3 milles du leader contre 436 il y a 24h. Quant au retard sur Armel Le Cleac’h, il se porte désormais à 303 milles contre 356 hier à la même heure. Mais le skipper niçois a connu une nuit difficile dans des petits airs, l’obligeant à s’éloigner de la route, cap au nord-ouest. Dans le courant de la journée, Jean-Pierre devrait de nouveau accélérer mais avec un vent au nord, peu idéal pour la remontée.

 

Classement du Vendée Globe

 

1 – François Gabart
[ MACIF ]
à 2 603,1 milles de l’arrivée

2 – Armel Le Cléac’h
[ Banque Populaire ]
à 106,2 milles du leader

3 -Jean Pierre Dick
[ Virbac-Paprec 3 ]

à 409,3 milles du leader

4 – Alex Thomson
[ Hugo Boss ]

à  646,8 milles du leader

5 -Jean Le Cam
[ SynerCiel ]

à 2 126 milles du leader

 

[FLASH INFO : à 9H00, Armel Le Cléarc’h n’a pu être localisé, nous attendons le prochain pointage de midi pour en savoir plus sur sa position exacte]

 

Derrière le trio de tête

 

Belle journée pour Thomson

De son côté, Alex Thomson réalise lui aussi une belle navigation et affiche, comme Jean-Pierre Dick, une progression impeccable. En 24h, le skipper britannique a récupéré 77 milles et ne pointe plus qu’à 646 milles de Macif et 237 milles de Virbac Paprec 3. 50 milles de mieux viennent donc se soustraire de l’addition, mais Hugo Boss est en approche du Pot au noir. La ZCIT pourrait bien être très piégeuse, surtout dans sa partie ouest, plus active en ce moment qu’au centre où se trouve VP3. Mais l’actualité de cette matinée est le passage de l’équateur d’Alex Thomson. C’est à 3h55, heure française qu’Alex a retrouvé l’hémisphère nord après 68 jours 14 heures et 53 minutes de course. Ils sont désormais 4 dans l’Atlantique nord.

 

De Lamotte et Di Benedetto sur un tapis roulant

Ça file et ça diminue également pour les deux skippers en queue de peloton. Une nouvelle fois, Alessandro Di Benedetto est le plus rapide sur 24h. Avec de très bonnes conditions de glisse, 25 nœuds de vent d’ouest sud-ouest, Team Plastique a parcouru 339,4 milles en 24 heures. Sa route le mène actuellement à l’extérieur de l’île des Etats et ces bonnes conditions devraient perdurer encore un bout de temps. Ce matin, Alessandro est à 6912 milles des Sables d’Olonne et 4309 milles de François Gabart.  De son côté, Tanguy De Lamotte sur Initiatives Cœur a, lui aussi, de bonnes conditions et reprend 34 milles sur la tête. Depuis le dernier classement, Tanguy affiche la vitesse la plus élevée de la flotte avec 13,7 nœuds.

 

Et pendant ce temps là…

En milieu de flotte, c’est toujours du près qui accompagne les marins. Jean Le Cam sur SynerCiel navigue toujours le long des côtes brésiliennes dans un vent mollissant, Arnaud Boissières et Dominique Wavre dans son sud à respectivement 311 et 280 milles. Pour Mirabaud la situation ne sera pas des plus simple car le vent devrait aussi mollir et osciller en direction. Même sentence pour Akéna Vérandas, 188 miles plus à l’ouest. À l’est de ce groupe, Mike Golding tire des bords dans des conditions plus stables. Gamesa est actuellement au près dans un flux de nord-est d’une quinzaine de nœuds se renforçant aux alentours de 20 nœuds dans la journée. Mike Golding est sur la même latitude qu’Akéna Vérandas, 640 milles plus à l’est. Calé sur une route quasi similaire, Janvier Sanso sur Acciona, le plus sud de ce groupe, se trouve à 180 milles dans le sud de Golding avec les mêmes conditions que celles de Gamesa. 1111 milles plus au sud, Bertrand De Broc sur VNADM avec EDM Projets, devrait accélérer avec l’arrivée d’un vent d’ouest de 20 à 25 nœuds.

 

Le Vendée Globe en direct

 

Suivre le Vendée Globe 2013 sur www.nautisme-info.com

 

Partager

Articles en relation