Nautisme info

Des catas volants (foils) à Marseille: Classe GC 32

Des catas volants (foils) à Marseille: Classe GC 32
septembre 10
12:55 2014
MARSEILLE ONE DESIGN : UN PROJET INNOVANT POUR MARSEILLE La première édition de la nouvelle manifestation a été présentée ce jour lors d’une conférence presse présidée par Didier Réault, Maire Adjoint en charge du nautisme. Après le succès en 2013 du Mondial J80 et de ses 120 équipages Sirius Evénements a mis en place avec le soutien de la Ville de Marseille le concept MARSEILLE ONE DESIGN.

L’événement a pour but de rassembler chaque année à Marseille en septembre les principales séries internationales de haut niveau monotypes (ce qui signifie bateaux identiques ou « One Design »), que ce soit en monocoques ou en multicoques. Le concept de monotypie met en avant les hommes qui comptent avant tout quelque soit le support.
Ce projet participe au développement de l’image nautique de Marseille grâce à la référence de haut niveau et au caractère international qu’apporte la compétition en monotypie; il est en droite ligne avec la candidature de la ville au label Capitale Européenne du sport pour 2017.
Pour cette première édition qui se tient du 8 au 14 septembre, Sirius Evénements a choisi de mettre en avant 3 séries très innovantes et emblématiques des changements profonds qui affectent actuellement la pratique de la voile de compétition en France ou à l’international.

LE GC 32 : UN PARFUM D’AMERICA’S CUP ET UN RECORD DE VITESSE A 38 NŒUDS
MARSEILLE ONE DESIGN accueillera tout d’abord la première étape en France du nouveau circuit THE GREAT CUP des catamarans à foil GC32. Le circuit a été lancé en 2013 et affirme une vocation internationale avec des étapes dans 4 pays d’Europe.
Le foil est ce qui permet au bateau une fois lancé de sortir l’ensemble de la coque de l’eau, celle-ci n’étant plus reliée à l’élément liquide que par le foil et les dérives. La version la plus récente du GC32 a permis d’atteindre en juillet la vitesse record de 38 nœuds. Rappelons que la dernière America’s Cup, 3ème événement sportif mondial, s’est déroulée sur des catamarans sur le même principe des foils mais plus longs – AC 72 soit 21 m ; la prochaine sera également sur le même concept – AC 62 – avec des voiliers juste un peu moins longs. Tous les observateurs ont reconnu que ces nouvelles pratiques ont révolutionné l’art de faire de la régate et les événements avec un dispositif de suivi vidéo en 3D; le circuit GC32 est doté des mêmes outils vidéo en live. Cette étape du circuit GC32 s’inscrit dans l’actualité de l’America’s Cup avec l’annonce récente le 20 août dernier.

LE DIAM 24 OD : LE TOUT NOUVEAU SUPPORT DU TOUR DE FRANCE A LA VOILE
Le 27 juillet dernier, à l’issue du Tour de France à la Voile, la société Amaury Sport Organisation annonçait un nouveau support pour cette manifestation en 2015 ; une évolution importante – certains disent une révolution – puisque pour la première fois le célèbre événement se courra sur un multicoque – le DIAM 24 OD – et que son format d’ensemble en sera complètement redéfini.
En association avec son constructeur le chantier ADH Inotec et avec la classe DIAM 24 OD dirigée par Eric Hainneville, MARSEILLE ONE DESIGN proposera la première compétition sur ce support depuis cette officialisation de l’organisa­teur du Tour de France à la Voile ; 2 unités sont mises à disposition par le chantier et la formule sportive retenue est celle d’une compétition en match race du vendredi 12 au dimanche 14 septembre.

LE MOTH : LE DERIVEUR EN SOLITAIRE LE PLUS RAPIDE AU MONDE
Fruit de nombreuses évolutions d’une jauge existant depuis 1928 (largeur de 2.25m, poids libre, et voile de 8 m2), le Moth actuel sur foil est donc le fruit d’une longue évolution technique. Ces évolutions permettent au Moth International d’être l’un des dériveurs les plus innovants tout en ayant une jauge écrite il y a 80 ans. Grâce à l’avènement des foils, le Moth change de niveau et transforme la navigation dans la troisième dimension. Le rêve d’Icare est devenu réalité. On vole et ça marche ! Grâce aux foils le Moth est certainement le dériveur solitaire le plus rapide au monde.
Pour le moment le record est à 31,1 nœuds mais beaucoup s’entraînent pour essayer de battre ce record détenu par Scott Babage depuis le 13 janvier 2011. Les régates de Moth attirent aujourd’hui un public de compétiteurs internationaux au niveau très élevé avec des rapprochements évidents avec l’univers de l’America’s Cup : ainsi l’ensemble de l’équipe navigante d’Oracle Racing s’est entrainé cet été en Moth pour « apprendre à voler ».

Copyright photo Guilain Grenier

S’inscrire à la Newsletter hebdomadaire pour ne rater aucune actu nautique !

Devenez membre rédacteur et publiez tous vos articles gratuitement sur le site.

Toutes les actus de la Classe GC 32

Partager

Articles en relation