Nautisme info

Dominique Wavre, un dixième tour du monde

Dominique Wavre, un dixième tour du monde
septembre 13
14:09 2012

Le skipper du voilier Mirabaud prendra le 10 novembre prochain le départ du Vendée Globe, le tour du monde à la voile en solitaire, sans escale et sans assistance. Il estime que toutes les conditions sont réunies pour lui permettre d’obtenir le meilleur résultat possible.

Jeudi 13 septembre 2012 – Dominique Wavre a présenté jeudi matin à Genève son projet pour le Vendée Globe 2012 ; le tour du monde à la voile en solitaire sans escales et sans assistance. Le navigateur genevois participera pour la quatrième fois à cette épreuve ; il prendra à cette occasion le départ de son dixième tour du monde en course, ce qui constitue un record.

« Je me prépare depuis le début de l’année en vue de cette échéance », a précisé le skipper du Mirabaud. « Le Vendée Globe est une épreuve très particulière pour moi ; c’est la course la plus exigeante et complexe qui soit car elle exige une préparation technique irréprochable, mais aussi un engagement physique et des qualités morales et psychologiques importantes. »

Le voilier Mirabaud a été entièrement revu et inspecté en vue du Vendée Globe, et adapté à la navigation en solitaire. Une nouvelle casquette de roof a été installée ce printemps, afin de protéger le skipper des assauts de l’océan et de lui permettre de régler son voilier sans être trop exposé. Le nouveau mât est désormais totalement validé, et Dominique Wavre a parcouru plus de 5’000 kilomètres cet été, répétant inlassablement les manœuvres destinées à lui permettre de changer de voiles et de cap sans perdre de temps.

« Notre préparation se passe comme prévu et je suis serein », précise le skipper du Mirabaud. « Je serai fin-prêt sur la ligne de départ le 10 novembre, et toutes les conditions seront réunies pour me permettre d’obtenir le meilleur résultat possible. »

Michèle Paret, qui coordonne la préparation de Dominique Wavre, précise que « toute l’équipe technique du Mirabaud a travaillé intensément ces huit derniers mois pour permettre à Dominique d’aborder le Vendée Globe dans les meilleures conditions possibles. Dominique s’est lui aussi beaucoup impliqué dans la préparation, et il connait son voilier sur le bout des doigts, ce qui constitue un atout essentiel pour une course telle que le Vendée Globe. »

Antonio Palma, Associé et CEO de Mirabaud, a suivi les précédentes régates de Dominique Wavre et Michèle Paret avec passion et il ne dissimule pas son enthousiasme à la veille du Vendée Globe. « C’est la compétition la plus complète et la plus exigeante au monde, et c’est la raison pour laquelle Mirabaud a choisi de soutenir Dominique Wavre dans le cadre de cette épreuve. Il faut en effet être très sérieux et minutieux pour y participer, mais aussi courageux et doté de grandes qualités stratégiques. C’est un véritable jeu d’échecs à l’échelle planétaire. Je sais que Dominique a fait tout ce qui était en son pouvoir pour se préparer au mieux. J’ai beaucoup d’admiration pour lui, et je lui souhaite bon vent. »

Vincent Hagin, le Président de Swiss Sailing (la Fédération suisse de voile), est venu soutenir Dominique Wavre à Genève. Il a précisé que « Dominique Wavre constitue un formidable exemple pour les jeunes navigateurs suisses. Sa carrière et son palmarès sont remarquables, et la minutie dont il fait preuve lors de la préparation de ses navigations océaniques constitue un exemple. Swiss Sailing ne s’implique pas de manière active dans ces grands projets océaniques, mais elle a un pied en mer par l’intermédiaire du Cruising Club Suisse. »

Le départ du Vendée Globe aura lieu le 10 novembre aux Sables d’Olonne. Le record de l’épreuve est de 84 jours, 3 heures, 9 minutes et 8 secondes !

source

 

Partager

Articles en relation