Nautisme info

Erwan Le Roux et FenêtréA-Cardinal au Grand Prix Guyader

Erwan Le Roux et FenêtréA-Cardinal au Grand Prix Guyader
mai 02
10:53 2014
Depuis la remise à l’eau de son FenêtréA-Cardinal, le 24 avril dernier, Erwan Le Roux n’a pas chômé. Lui et son équipe se sont, en effet, activés pour tout remettre en ordre de marche, à commencer par le gréement, ce qui leur a permis d’effectuer leur première navigation hier, entre La Trinité-sur-Mer et Douarnenez, où débute aujourd’hui le Grand Prix Guyader. Car même si le bateau n’est pas encore en « mode course », l’épreuve, qui rassemble six Multi50, sera une belle occasion pour son skipper de le reprendre en main et de valider les petites modifications réalisées lors du chantier hivernal.

« Quand on ressort de chantier, il reste souvent de petits problèmes. Nous avons essayé de régler les nôtres au fur et à mesure, notamment celui que nous avions avec l’hélice qui ne s’ouvrait pas. Nous avons également remis les voiles en place, ce qui n’est jamais anodin d’autant qu’il faut trouver les bonnes conditions météo pour réaliser l’opération. Poser les chariots de grand voile sur le mât, les ris… tout cela prend du temps mais cette mise au point est obligatoire après chaque remise à l’eau d’un bateau » explique Erwan Le Roux qui s’est donc appliqué à bien tendre le gréement, à bien vérifier chaque détail (tous les bouts aux bons endroits, les voiles bien enroulées…) avant de partir en convoyage, aux alentours de 11 heures, hier matin. « C’était notre première navigation depuis jeudi dernier. Elle nous a permis de faire différents réglages et de valider un certain nombre de choses d’autant que nous avons eu pas mal d’air (20 nœuds en moyenne) et que nous étions au près. S’il n’y avait pas grand-chose en tension avant, maintenant, c’est bon, tout l’est ! » lâche en riant le skipper de FenêtréA-Cardinal, pas mécontent de cette première sortie en mer.

Jauger les réglages
Ce matin, avant de s’aligner au départ de la première manche du Grand Prix Guyader, en baie de Douarnenez, il doit encore effectuer quelques dernières « bidouilles » comme il dit. « Le bateau est aujourd’hui optimisé pour le solitaire et non pas pour la course en équipage, mais cette épreuve, qui mixe runs de vitesse et parcours côtiers, va me permettre de rependre la machine en main, de jauger les réglages et de bien tout entériner » détaille le vainqueur de la Transat Jacques Vabre. Durant ces quatre jours de régate, il sera accompagné de Daniel Souben à la tactique, Gildas Dubois et Edouard-Marie Alikiagaléléi aux réglages, puis Simon Vasseur à l’avant. « Côté météo, nous devrions avoir un peu de vent aujourd’hui mais ça n’excèdera pas 20 noeuds. Demain et dimanche la tendance sera plutôt à la molle mais ça deviendra un peu en pression lundi. Il y a une belle flotte de 50 pieds. Il va y avoir du jeu avec Actual d’Yves Le Blévec, c’est certain. Gilles Lamiré est là aussi. Ca va être sympa » assure Erwan.
Programme
Aujourd’hui à partir de 11h : «courses côtières» et/ou « Runs ».
Demain 10h30 : «courses côtières» et /ou « Runs ».
Dimanche 10h30 : «courses côtières» et/ou « Runs ».
Lundi 10h30 : «courses côtières» et/ou « Runs »

S’inscrire à la Newsletter hebdomadaire pour ne rater aucune actu nautique !

Devenez membre rédacteur et publiez tous vos articles gratuitement sur le site.

Partager

Articles en relation