Nautisme info

Extreme Sailing Series: Déception pour l’équipage de Franck Cammas à Muscat (Oman)

Extreme Sailing Series: Déception pour l’équipage de Franck Cammas à Muscat (Oman)
mars 23
20:30 2014
Sur les quatre journées de courses disputées à Muscat, seule la première aura été à la hauteur des ambitions de Franck Cammas et de son équipage. Trop irrégulier par la suite et parfois en manque de réussite, l’équipage de Groupama 40 passait à côté de réelles opportunités pour revenir dans le match et jouer un possible podium. Reste maintenant à débriefer et analyser les causes de ce résultat pour aborder l’épreuve de Qingdao en Chine dans de meilleures dispositions du 1er au 4 mai prochain.

Décidément, le circuit des Extrêmes 40 est fidèle à sa réputation. Imaginez qu’au départ de la dernière manche, quatre bateaux pouvaient encore l’emporter. Mieux encore, cinq autres concurrents se disputaient la cinquième place. Autant dire que, dans ces conditions, le moindre faux pas coûte cher : «Dans la dernière manche, nous prenons un très bon départ. Malheureusement, une série de trois vagues nous arrête et nous fait perdre notre position. Au lieu de passer la première bouée dans les trois premiers, on est avant dernier et c’est le résultat final qui se joue. C’est un peu frustrant mais c’est le jeu » analyse le skipper Groupama, forcément déçu de ce résultat.
« Pourtant, nous avons clairement progressé depuis Singapour, notamment dans les départs où nous parvenions à plutôt bien partir à l’endroit que nous avions choisi » poursuit Franck qui ajoute : « Dans la brise, nous étions très à l’aise et vraiment rapides. Mais dans le petit temps avec du clapot, on doit progresser sur les réglages pour être capables de tenir des positions tactiques qui s’avèrent déterminantes ».

L’analyse de Franck Cammas sur cette étape en vidéo:

Interrogé sur ses concurrents, le skipper français relève la jolie progression de l’équipage de SAP : «Avant dernier à Singapour, il pouvait gagner ici. C’est très encourageant et cela montre à quel point le résultat se joue à pas grand-chose. A nous d’être capables de faire aussi bien».
En attendant de notamment retrouver The Wave Muscat, Emirates Team New Zealand et Alinghi à Qingdao, Franck et Sophie de Turckheim vont mettre le cap sur Palma pour préparer puis disputer le Trophée de la Princesse Sophia en Nacra 17, sélectif pour les championnats du Monde et le test évent de Rio.

 

L’équipage de Groupama 40 à Muscat
Franck Cammas, skipper et barreur
Sophie de Turckheim, observatrice plan d’eau et manoeuvres
Tanguy Cariou, réglage grand voile et tactique
Thierry Fouchier, régleur voiles d’avant
Devan Le Bihan, équipier d’avant

Classement de l’Extrême Sailing Series de Muscat à l’issue des 29 manches
1. The Wave Muscat avec 188 points
2. Emirates Team New Zealand avec 186 points
3. Alinghi avec 179 points
4. SAP avec 176 points
5. Team Russia avec 158 points
6. Realteam avec 153 points
7. Red Bull avec 145 points
8. Groupama avec 144 points
9. JP Morgan avec 139 points
10. Oman Air avec 123 points
11. GAC Pindar avec 94 points

Classement général à l’issue des deux premières épreuves (Singapour et Muscat)
1. The Wave Muscat avec 19 points
2. Alinghi avec 18 points
3. Emirates Team New Zealand avec 16 points
4. Realteam avec 13 points
5. Groupama avec 9 points
6. Red Bull avec 9 points
7. Team Russia avec 9 points
8. SAP avec 8 points
9. JP Morgan avec 6 points
10. Oman Air avec 3 points
11. GAC Pindar avec 2 points

Photo: © Groupama/Yvan Zedda

Toutes les infos Extreme Sailing Series

Partager

Articles en relation