Nautisme info

Extreme Sailing Series : Haute tension à Muscat

Extreme Sailing Series : Haute tension à Muscat
mars 19
09:40 2014
Pour la deuxième fois de l’année, les spécialistes du multicoque en équipage vont en découdre à bord des Extrêmes 40. Cinquième de la première épreuve disputée à Singapour il y a quatre semaines, Franck Cammas et l’équipage de Groupama ont répété leurs gammes sur le plan d’eau de Muscat dans le Sultanat d’Oman.

« Cent fois sur le métier remet ton ouvrage » dit le proverbe.
Qu’ils écument le circuit depuis des années comme Larsson ou Mac Millan ou qu’ils soient de nouveaux venus comme Ben Ainslie ou Dean Barker, les skippers en lice ne sont pas du genre à se reposer sur leurs lauriers, fussent-ils olympiques ou autres.
A la veille de la première journée de courses, dans un vent léger soufflant du large pour 5 à 10 noeuds, ils se sont échauffés et parfois un peu chauffés.
Avec Tanguy Cariou, Thierry Fouchier, Devan Le Bihan et Sophie de Turckheim, Franck Cammas n’a pas été exempté : « C’était intéressant et aussi très différent des conditions de navigation rencontrées à Singapour. Le plan d’eau est ouvert et le vent très variable. Prendre de bons départs va être encore plus important pour le classement. Et aussi plus difficile car le comité de course va alterner les départs vent de travers et les départs face au vent».
Revenant d’une semaine de navigation en Nacra 17 à Palma de Majorque avec sa coéquipière Sophie, le skipper Groupama a évacué les mauvais souvenirs Singapouriens : « L’abordage dont nous avons été victime est oublié et plus important encore, Tanguy Cariou est en pleine forme. Quant au bateau, il est nickel. L’équipe technique a super bien travaillé ».
A côté de Franck, le tacticien garde sa casquette pour protéger ses cicatrices du soleil, l’esprit encore dans ces multiples bords plutôt bien tirés dans la journée : « Le plan d’eau est assez technique avec pas mal de clapot. Et des bascules assez nettes mais pas toujours prévisibles ».

Très en verve à Singapour, les suisses d’Alinghi ne semblent pas avoir perdu le fil durant ces quatre semaines d’interruption. Bien au contraire même. Quant aux Néozed ou aux british, ils sont toujours dans le match. De plus en plus pourrait-on dire !
Enfin, dernier élément à prendre en compte dans la difficulté qui attend l’équipage tricolore : l’avantage que pourraient tirer The Wave Muscat et Oman Air du fait de naviguer « à domicile ».

Autant dire que le jeu va être de très haut niveau dans un vent qui s’annonce léger. Aux gros bras, il faudra ajouter un gros mental. Une qualité dont Franck Cammas a déjà fait preuve.

Accès à la vidéo Extreme Sailing Series Muscat (Oman) : avant la course

L’équipage de Groupama Sailing Team
Franck Cammas
Tanguy Cariou, régleur de grand-voile et tacticien
Thierry Fouchier, régleur des voiles d’avant
Devan Le Bihan, équipier d’avant
Sophie de Turckheim, équipière volante et observation du plan d’eau

Programme des 24 courses
Mercredi de 14h30 à 17h30 (décalage horaire : + 3 heures à Muscat / Paris)
Jeudi de 14h30 à 17h30
Vendredi de 14h30 à 17h30
Samedi de 14h30 à 17h30

 

Crédits photo: Groupama

Liens associés :

> Retrouvez toutes l’actu des Extreme Sailing Series sur Nautisme-info.com
> Télécharger l’application Android pour suivre le nautisme sur smartphone et tablette.
> Devenez fan de notre page Facebook et suivez la communauté Nautisme-info.
> Inscrivez vous à la Newsletter hebdomadaire pour ne ratez aucune actu nautique !
> Devenez membre rédacteur et publiez tous vos articles gratuitement sur le site. Cliquez ici.

Partager

Articles en relation