Nautisme info

Extreme Sailing Series: The Wave, Muscat vainqueur à domicile

Extreme Sailing Series: The Wave, Muscat vainqueur à domicile
mars 24
18:23 2014

– Quatre équipes – The Wave, Muscat, Emirates Team New Zealand, Alinghi et SAPExtreme Sailing Team – pouvaient prétendre à la victoire au départ de la toute dernière manche. Séparés de seulement 4 points au classement, avec 20 points à la clé dans cette ultime rencontre, les quatre leaders n’avaient pas le droit à l’erreur.
– Emirates Team New Zealand termine second, à seulement un point d’Alinghi après 29 manches disputées.
– SAP Extreme Sailing Team rate de peu le podium mais remonte au classement général des Series, désormais à la quatrième place.

Journée très chaude à Oman pour le dernier volet de l’Act 2 des Extreme Sailing Series. Le plan d’eau de Mascate avait réservé le meilleur pour la fin et a offert aujourd’hui une belle brise régulière de 20 noeuds avec des rafales à 26 noeuds juste avant la dernière manche. Quatre équipes pouvaient alors prétendre à la victoire. Séparées par seulement quatre points au classement, avec 20 points à gagner dans cette ultime rencontre, ces quatre formations n’avaient plus le droit à l’erreur. Le champion en titre The Wave, Muscat, qui jouait à domicile, a pris un départ agressif pour mener la flotte dès le coup de canon. Leigh MacMillan, Sarah Ayton, Pete Greenhalgh, Kinley Fowler et Nasser Al Mashari ne se sont alors plus retournés et ils ont décroché la victoire devant les Kiwis, les Suisses et les Danois pour remporter non seulement l’Act 2, mais également se hisser en tête du classement général de la saison. “C’était trop serré pour partir confiant, ça c’est certain”,confiait McMillan après la course. “Nous nous sommes bien battus aujourd’hui. Nous savions qu’il allait falloir être excellent et relever le niveau de jeu. J’ai pris du plaisir à naviguer, avec le défi que représentait cette journée, les situations complexes… tout s’est bien passé pour nous. Le vent est rentré et c’était absolument formidable. Des conditions parfaites pour les Extreme 40”.

Découvrez le résumé de l’acte 2 en vidéo :

Contrairement à ces derniers jours, la course cet après-midi fut avant-tout une affaire d’endurance et de gros muscles. La flotte des 11 catamarans et leurs 55 équipiers a donné le maximum pour tirer profit de la puissance et de la vitesse des bateaux sur le parcours, au près comme au portant. Une équipe a particulièrement brillé dans ces conditions, c’est Emirates Team New Zealand. Les Néo-zélandais gagnent deux manches et se classent troisièmes dans la dernière comptant double. Ils terminent ainsi seconds de l’Act 2, soit deux places de mieux qu’à Singapour le mois dernier. “Nous voulions améliorer notre résultat de l’Act 1, en naviguant proprement et en finissant sur le podium. Et nous avons réussi !”, explique le skipper Dean Barker. “Il y a encore beaucoup de choses à améliorer, mais tout le monde a du mal avec les conditions et nos gars sont restés très positifs pendant toute la régate, même quand nous étions en mauvaise posture. Nous avons eu de la chance de grimper sur le podium. Nous sommes très contents de notre deuxième place”.

Leader du classement au terme de la troisième journée, Alinghi s’est imposé dans la première manche ce samedi, mais n’a pas réussi à renouveler la performance. Sa quatrième place dans la dernière course relègue l’équipe Suisse à la troisième place du classement de l’épreuve, à un point des Kiwis. “Nous devrions être satisfaits de ce résultat vu le niveau de la flotte, mais nous sommes un peu déçus de la façon dont nous avons navigué aujourd’hui”, avoue le barreur Morgan Larson.“Nous devons veiller à rester en dehors de la mêlée et nous n’y sommes pas parvenus aujourd’hui. The Wave Muscat, lui, a réussi et nous devons reconnaître ça. Ils méritent leur victoire. La saison est encore longue et si nous pouvons rester sur le podium cette année, nous essaierons de décrocher le titre à la fin. C’est notre objectif”.

SAP Extreme Sailing Team rate de peu le podium à Oman, après avoir passé une grande partie de la journée sur les devants de la flotte, mais dans la dernière manches, les spécialistes Danois du Match-racing se sont retrouvés coincés au milieu du pack. Leur sixième place les relègue au quatrième rang du classement de l’épreuve. Le co-skipper Jes Gram-Hansen voit toutefois les progrès réalisés depuis l’Act 1 à Singapour : “Nous sommes bien sûr un peu déçus de ne pas monter sur le podium, mais nous avons fait une belle semaine et tout s’est joué dans la dernière manche. Dans l’ensemble, nous avons bien navigué. C’est ce qu’il faudra retenir de cet Act 2. Ce n’était pas facile aujourd’hui car il y avait de la brise et nos résultats étaient un peu en dents de scie. Nous avons parfois un peu manqué de chance. Mais je pense que nous avons une équipe formidable, un bon bateau et la vitesse pour tenir tête aux meilleures équipes des Extreme SailingSeries.”

Le skipper Russe de Gazprom Team Russia Igor Lisovenko semblait vouloir faire ses preuves aujourd’hui sur le plan d’eau. Le catamaran, barré par le double vainqueur des Series Paul Campbell-James, est passé à la vitesse supérieure et forcément, il remonte au classement. Huitième après l’Act 1 à Singapour, Gazprom Team Russia est aujourd’hui cinquième du général. “Nous avons gagné une manche et avons failli remporter la dernière”, déclare Campbell-James, “mais Leigh (McMillan) a réussi à se glisser devant nous sur le deuxième bord. Nous avons eu une belle brise cet après-midi et c’était passionnant de voir le classement changer à chaque manche. C’était vraiment fun”.

Realteam termine à la sixième place, cinq points derrières les Russes, et Red Bull Sailing Team septième avec 145 points, juste un point devant les Français de Groupama sailing team, qui se classent donc huitièmes à Mascate… après leur cinquième place à Singapour. “C’est un peu frustrant mais c’est le jeu » analyse le skipper Franck Cammas. “Pourtant, nous avons clairement progressé, notamment dans les départs où nous parvenions à plutôt bien partir à l’endroit que nous avions choisi. Dans la brise, nous étions très à l’aise et vraiment rapides. Mais dans le petit temps avec du clapot, on doit progresser sur les réglages pour être capables de tenir des positions tactiques qui s’avèrent déterminantes… SAP Extreme Sailing Team était avant-dernier à Singapour, et il pouvait gagner ici. C’est très encourageant et cela montre à quel point le résultat se joue à pas grand-chose. A nous d’être capables de faire aussi bien ».

A l’aube de la dernière journée, J.P. Morgan BAR était à portée du podium, mais les Britanniques ont peiné dans la brise et dans l’avant-dernière manche, ils ont été contraints de se retirer de la course suite à un problème d’hydraulique. Oman Air et GAC Pindar n’ont quant à eux pas trouvé la régularité nécessaire dans les conditions omanaises, mais les deux équipes signent quelques beaux résultats dans la première moitié de flotte.

La flotte a maintenant six semaines pour récupérer, débriefer et se préparer pour l’Act 3 du circuit mondial des Extreme Sailing Series qui se tiendra en Chine à Qingdao, avec le soutien de Land Rover, du 1er au 4 mai.

 

Classement final de l’Act 2 des Extreme Sailing Series™ 2014 à Mascate, après la quatrième journée de course, et 29 manches courues. (22.03.14)
Position / Team / Points
1er The Wave, Muscat (OMA) Leigh McMillan, Sarah Ayton, Pete Greenhalgh, Kinley Fowler, Nasser Al Mashari 188 points.
2e Emirates Team New Zealand (NZL) Dean Barker, Glenn Ashby, James Dagg, Jeremy Lomas, Edwin Delaat 180 points.
3e Alinghi (SUI) Morgan Larson, Anna Tunnicliffe, Pierre-Yves Jorand, Nils Frei, Yves Detrey 179 points.
4e SAP Extreme Sailing Team (DEN) Jes Gram-Hansen, Rasmus Køstner, Thierry Douillard, Peter Wibroe, Nicolai Sehested 176 points.
5e Gazprom Team Russia (RUS) Igor Lisovenko, Paul Campbell-James, Alister Richardson, Pete Cumming, Aleksey Kulakov 158 points.
6e Realteam by Realstone (SUI) Jérôme Clerc, Arnaud Psarofaghis, Bryan Mettraux, Thierry Wassem, Nils Palmieri 153 points.
7e Red Bull Sailing Team (AUT) Roman Hagara, Hans-Peter Steinacher, Mark Bulkeley, Nick Blackman, Stewart Dodson 145 points.
8e Groupama sailing team (FRA) Franck Cammas, Sophie de Turckheim, Tanguy Cariou, Thierry Fouchier, Devan Le Bihan 144 points.
9e J.P. Morgan BAR (GBR) Ben Ainslie, Nick Hutton, Paul Goodison, Pippa Wilson, Matt Cornwell 137 points.
10e Oman Air (OMA) Rob Greenhalgh, Tom Johnson, Will Howden, Hashim Al Rashdi, Musab Al Hadi 123 points.
11e GAC Pindar (AUS) Seve Jarvin, Troy Tindill, Ed Smyth, Sam Newton, David Gilmour 94 points.

Classement Général Provisoire des Extreme Sailing Series™ 2014
Position / Team / Points
1er The Wave, Muscat (OMA) 19 points.
2e Alinghi (SUI) 18 points.
3e Emirates Team New Zealand (NZL) 16 points.
4e Realteam by Realstone (SUI) 13 points.
5e Groupama sailing team (FRA) 9 points.
6e Red Bull Sailing Team (AUT) 9 points.
7e Gazprom Team Russia (RUS) 9 points.
8e SAP Extreme Sailing Team (DEN) 8 points.
9e J.P. Morgan BAR (GBR) 6 points.
10e Oman Air (OMA) 3 points.
11e GAC Pindar (AUS) 2 points.

 

Tout sur les Extreme Sailing Series

Photo: Credit – Lloyd Images

Partager

Articles en relation