Nautisme info

La flotte de la Transat Jacques Vabre s’est dispersée au milieu des îles

La flotte de la Transat Jacques Vabre s’est dispersée au milieu des îles
novembre 08
11:23 2013

Après une nuit de mer finalement moins agitée qu’attendue, la flotte de la Transat Jacques Vabre s’est dispersée au milieu des îles anglo-normandes, alors que le courant de marée montante va de nouveau redistribuer les cartes… Car le vent contraire de Sud-Ouest d’une quinzaine de nœuds rend le choix des bords extrêmement important pour sortir de la Manche (photo : JM Liot / DPPI).

Les Class40’ étaient ce vendredi matin groupés entre Aurigny et le cap de La Hague, profitant encore de la fin de la marée descendante pour s’extraire de ce passage délicat qu’est le raz Blanchard. Il n’y avait pas encore d’écart significatif puisque les quinze premiers pointaient en moins de cinq milles mais c’est avant le lever du jour que le choix de passer au Nord de Guernesey (cap à l’Ouest) ou de glisser vers Jersey (cap au Sud) va éclater la classe qui n’est plus qu’à 90 milles de Roscoff qu’elle devrait atteindre vers 17h ce vendredi. Et si ERDF-Des pieds et des mains (Seguin-Richomme) était pointé en tête devant GDF-Suez (Rogues-Delahaye), c’est plus probablement le tandem espagnol de Tales-Santander 2014 (Pella-Santurde) plus au Sud, qui était le mieux placé pour atteindre le port breton en tête…

Le point Multi et IMOCA

Les Multi-50 sont déjà séparés en trois duos : en tête, le match se joue entre Actual (Le Blévec-de Pavant) et FenétréA-Cardinal (Le Roux-Eliès) qui ont opté pour la même trajectoire, à savoir traverser les îles anglo-normandes dans le sillage des MOD-70 car en partant très au large devant Cherbourg, Arkema (Roucayrol-Riffet) a perdu beaucoup de terrain. Côté monocoque Imoca, les options sont marquées au large de Guernesey puisque Macif (Gabart-Desjoyeaux) a choisi de passer dans le Nord de l’île suivi par Maître CoQ (Beyou-Pratt) et PRB (Riou-Le Cam) tandis que Safran a opté pour la même trajectoire que les premiers Multi-50, dans l’Ouest de Jersey. Là encore, entre la bascule attendue au secteur Sud-Ouest puis Ouest et le courant de marée montante qui débute depuis 5h, il va y avoir des deltas à la sortie des îles anglo-normandes… A 125 milles de Ouessant, les premiers Imoca seront sortis de la Manche en fin d’après-midi.

Ouessant ce matin pour les MOD-70

Enfin, les deux MOD-70 tricotaient ce vendredi matin au large de l’île de Bréhat et là encore, le choix des bords a été primordial pour négocier la presqu’île du Cotentin et les Anglo-normandes : Oman Air-Musandam (Gavignet-Foxall) a ainsi repris la main grâce à une option plus à terre. Les deux trimarans devraient entrer dans le golfe de Gascogne en fin de matinée. Pour l’instant, le vent reste très maniable à une douzaine de nœuds de secteur Sud-Ouest à Ouest et le renforcement n’est pas prévu avant le lever du jour pour les multicoques, midi pour les monocoques…

Partager

Articles en relation