Nautisme info

GC32 – Bilan constructif pour Sébastien Rogues à l’Austria Cup

GC32 – Bilan constructif pour Sébastien Rogues à l’Austria Cup
juin 01
10:38 2015

Après 4 jours de courses intenses et éprouvantes, 17 manches courues, Sébastien Rogues et ses coéquipiers n’ont pas démérité sur la première étape du circuit BULLITT GC32 RACING TOUR 2015. Cette compétition de haut niveau, organisée au nord du lac de Traunsee du jeudi 28 au dimanche 31 mai, a permis au Team Engie de progresser face à des concurrents très affûtés.

4 Jours de courses intenses et très serrées

Le lac de Traunsee est un site magnifique et on ne se lasse pas de regarder les majestueuses montagnes qui entourent ce plan d’eau autrichien. Mais ce relief particulièrement haut génère des flux de vents instables, tant en force qu’en direction, provoquant des perturbations permanentes pour les compétiteurs. Dès le premier jour de course, les équipages en ont fait l’expérience, les obligeant à puiser dans leurs ressources mentales pour réussir à s’adapter sur les réglages des voiles, l’équilibre du bateau et sur la tactique et stratégie de course. 17 manches ont tout de même pu être courues à bord de ces engins volants à des vitesses trois fois supérieures au vent. Supportant ces changements permanents, évoluant d’un extrême à l’autre en quelques secondes, le team ENGIE qui débute dans cette catégorie a réussi à remporter 2 manches, et accrocher la 2ème place à 5 reprises.

Le team ENGIE composé pour l’occasion de Sébastien Rogues à la barre, Christophe Carbonnières (n°1 plage avant), Devan Le Bihan (régleur voiles d’avant), Arnaud Psarofaghis (tactique) et Julien Villion (régleur grand-voile) a progressé depuis sa dernière navigation à Marseille en avril dernier lors du Test Event.

C’est avec une nouvelle assurance, une détermination sans faille, que Sébastien et ses hommes, ont performé dès la première manche en remportant la course d’ouverture de la saison dans des conditions météo compliquées avec des bascules de vent et des trous d’air.

Conscient de la marge de progrès qu’il leur reste à faire, Sébastien est satisfait du résultat final car il a pu se confronter à des ténors de la spécialité alors qu’il découvre, depuis seulement quelques mois, ce type de bateau et de régate plus proches des courses olympiques et bien loin de la course au large. Pour arriver à accrocher les meilleurs dans cette catégorie, le Team ENGIE a travaillé d’arrache-pied en s’entrainant pendant plusieurs semaines au sein de l’Ecole Nationale de Voile (ENVSN) à Quiberon. Le coach, Pierre-Alexis Ponsot, qui suit l’équipe à chaque sortie du GC32 ENGIE, joue un rôle majeur dans la cohésion de l’équipage en lui apportant des conseils techniques précieux, embarqué sur un semi-rigide qui ne les lâches pas d’une semelle.

Prochaine épreuve en GC32 lors de la Cowes Cup (Ile de Wight) en Angleterre du jeudi 25 au samedi 27 juin prochain.

Sébastien à déclaré

« Quelle course !!! Une première étape à la hauteur de nos espérances. Malgré les conditions difficiles sur ce lac en Autriche, l’adrénaline a été au rendez-vous. Avec mes coéquipiers, nous nous sommes engagés à fond pour ne rien lâcher face à des concurrents très expérimentés. Nous continuons notre apprentissage et sommes fiers de cette première étape qui augure encore de belles régates à venir parce que cela fait 4 mois à peine que nous avons débuté sur ce type de bateau. Nous terminons à 4 points d’ALINGHI et 7 points du 2ème SPINDRIFT RACING, nous ne sommes pas loin du podium. Nous avons pris des repères, intégré des nouvelles données pour bien prendre nos marques pour la prochaine compétition et nous avons hâte de rejouer très vite à ce jeu-là. »

Aux côtés de Sébastien Rogues en GC32

Christophe Carbonnières (31 ans) – (n°1 plage avant)

En 2009, Christophe découvre la course au large sur maxi-catamaran. Fort de cette expérience, il devient dès 2010 un pilier de l’équipe de Sébastien Josse sur les différents multicoques. En parallèle de toutes ses activités, Christophe est le propriétaire du Club de voile « Les Voiles Royales » de La Baule. Depuis deux ans, il accompagne Sebastien Rogues sur les courses en équipage.

Devan Le Bihan (32 ans) – (régleur voile d’avant)

Marin polyvalent, très appliqué et tenace, Devan a été plusieurs années dans le Top10 mondial en Match Racing et sacré 3 fois Champion de France en 2006, 2012 et 2013. Il est également très performant en multicoques : 3ème Vulcain Trophy en 2012 et 4ème en 2013 en D35. Son expérience est riche : c’est au poste de wincheur-régleur sur le trimaran MOD 70 Spindrift Racing qu’il s’est révélé en 2012. En 2014, il est membre du team GROUPAMA sur le circuit Extreme Sailing Serie et assure la préparation du Maxi multicoque SODEBO pour la Route du Rhum.

Arnaud Psarofaghis (26 ans) – (tactique)

Entraineur du Team Tilt à la Youth America’s Cup 2013, le jeune navigateur suisse est un athlète complet, riche d’une grande expérience en multicoque (Décision 35, Ventilo M2, Extreme 40, AC45) et excelle également en Moth à foil. Il a été sacré « Navigateur Suisse de l’année 2014 » aux Swiss Sailing Award.

Julien Villion (27 ans) – (régleur grand-voile)

Très tôt, Julien se prend au jeu de la compétition et fait ses armes en Optimist puis en Catamaran de sport. Il intègre ainsi en 2002, le centre d’entraînement de l’École Nationale de Voile à Quiberon, voie d’accès au sport de haut niveau et à l’olympisme. En 2009, il s’oriente vers la course au large en participant au Challenge Espoir Région Bretagne en Figaro, puis en mettant sur pied un projet pour participer au Tour de France à la voile 2010 et 2011. 2012 est l’année des débuts en Figaro. En 2013, il remporte en équipage le Tour de France à la Voile sur Groupama 34.

Pierre Alexis Ponsot (37 ans) Coach

Avec un palmarès de haut vol, le granvillais navigue en Equipe de France de voile depuis de longues années en Star (monocoque olympique) et des résultats significatifs aux Jeux Olympiques : 7e à Barcelone 1992, 5e à Sydney 2000, 3e à Athènes 2004 et 6e à Pékin 2008. Ce gaillard d’1,98 m a intégré l’Ecole Nationale de voile et entraine l’élite de la voile française.

CLASSEMENT GÉNÉRAL DE L’AUSTRIA CUP (17 MANCHES)

– SULTANATE OF OMAN (Leigh McMillan) 38 points

– SPINDRIFT (Yann Guichard) 46 points

– ALINGHI (Ernesto Bertarelli) 49 points

– ENGIE (Sébastien Rogues) 53 points

– ARMIN STROM (Flavio Marazzi) 69 points

Articles en relation