Nautisme info

Gildas Morvan remonté comme un coucou

Gildas Morvan remonté comme un coucou
mars 13
18:24 2014

Déplâtré depuis le 18 février, Gildas Morvan qui, rappelons-le, s’était cassé l’avant bras lors du Trophée Mer Montagne à la mi-janvier, a donc entamé sa rééducation mais il a aussi et surtout repris les entraînements sur l’eau en début de semaine. Les sensations sont bonnes, les automatismes impeccables et l’envie est encore plus forte qu’à l’accoutumée.

De fait, après un mois et demi de repos forcé, le skipper de Cercle Vert a particulièrement la « gniac ». Lui et son co-équipier, Charlie Dalin, vont donc naviguer un maximum d’ici au départ de la Transat AG2R – LA MONDIALE, le 6 avril prochain, car leur objectif reste inchangé : ils espèrent devenir le premier tandem de l’histoire de la course à s’imposer deux fois à Saint-Barth.

Retour sur l’eau

C’est donc cette semaine que Gildas Morvan a fait son retour sur l’eau après plusieurs semaines de break forcé, la faute à un bras immobilisé. Autant dire que c’est avec une énorme envie de naviguer que le marin de Landéda a enfilé ses bottes et son ciré lundi, pour une sortie en double avec Charlie Dalin, son binôme de la Transat AG2R – LA MONDIALE, en rade de Brest. « Etre contraint de rester à terre parce qu’on a un petit pépin physique, c’est terriblement frustrant mais le fait est que lorsque l’on peut reprendre son activité, le désir de retourner en mer est plus fort encore que d’habitude » explique Gildas. Alors, un mal pour un bien ? Possible, car s’il ne s’est pas entraîné autant que certains cet hiver, il compte tellement d’années d’expérience sur le circuit Figaro Bénéteau qu’il est techniquement irréprochable, alors le fait qu’il soit remonté comme un coucou est sans doute sa meilleure arme pour aborder cette nouvelle saison.

De Brest à Port-la-Forêt

Si la navigation de lundi a été consacrée aux manœuvres (virements de bord, empannages…) mais aussi et surtout à l’observation des nouvelles voiles du bateau (grand voile, spi et génois), les sessions d’entraînements à venir du binôme Morvan – Dalin seront essentiellement axées sur les speed-tests et le fonctionnement à deux en mode course. « C’est bien de se caler et de se mettre en configuration d’une première nuit en mer ou d’un départ. En cela, la navigation de nuit organisée le 20 mars prochain ou le stage programmé du 25 au 27 mars par le Pôle Finistère Course au Large seront parfaits pour notre préparation » détaille Gildas qui a ainsi convoyé son bateau de Brest à Port-la-Forêt hier.

« J’ai réalisé ces 70 milles avec Paul et Gaston, mes enfants. Nous sommes partis à 9 heures du matin sous spi, poussés par une petite quinzaine de nœuds dans le goulet. Malheureusement, le vent a commencé à mollir entre le Raz de Sein et Penmarc’h et nous avons dû finir au moteur pour arriver vers 21 heures » explique de skipper de Cercle Vert qui suivra dès cet après-midi la Solo Maître Coq, épreuve dans laquelle est engagé son acolyte Charlie. « Je pense qu’il va bien faire. Il est en forme, il a énormément navigué cet hiver, à la fois en solo et en double. Clairement, nous sommes aussi motivés l’un que l’autre ! » termine le géant vert qui va continuer de se rendre trois fois par semaine chez son kiné jusqu’à début avril afin d’être à 100% dans tous les domaines !

Photos © Alexis Courcoux

Suivre la Transat AG2R

Inscrivez vous à la Newsletter hebdomadaire pour ne ratez aucune actu nautique !

Devenez membre rédacteur et publiez tous vos articles gratuitement sur le site. Cliquez ici.

Partager

Articles en relation