Nautisme info

Guy Cotten fête ses 50 ans sur la Transat AG2R La Mondiale

Guy Cotten fête ses 50 ans sur la Transat AG2R La Mondiale
avril 01
15:22 2014
Des marins pêcheurs aux plus grands noms de la course au large, Guy Cotten est de toutes les grandes aventures maritimes depuis 1964. Mondialement connue, la marque au petit ciré jaune célèbre aujourd’hui ses 50 ans. Et quel meilleur moment pour souffler ses bougies que le départ de la Transat AG2R La Mondiale aux côtés du Figaro Safran-Guy Cotten de Gwénolé Gahinet ? Présente sur le village de la course, l’entreprise Guy Cotten fêtera toute la semaine avec le public un demi-siècle de passion et d’innovation au service des gens de mer.

 

De Concarneau à Concarneau en passant par tous les océans
Tout commence dans le petit atelier familial en 1964 lorsque le couple Cotten décide de mettre au point des vêtements solides avec des tissus légers permettant de tripler les épaisseurs, tout en demeurant confortable pour les marins pêcheurs de Concarneau. Le succès est immédiat. En 1966, Guy Cotten lance la veste Rosbras à destination des stagiaires des écoles de voile. Le mythique « ciré jaune » est né. Leader sur son marché, la société concarnoise se renouvelle et innove au fil des ans pour anticiper les besoins de ses consommateurs qui la sollicitent toujours plus. Ainsi la célèbre TPS (Thermal Protective Survival) sort en 1992, une combinaison de survie révolutionnaire qui contribuera au sauvetage de Thierry Dubois et Raphaël Dinelli lors du Vendée Globe 1996. Aujourd’hui, les équipages engagés sur la Transat AG2R La Mondiale sont équipés de la fameuse TPS, obligatoire pour participer à l’épreuve. En 50 ans, l’atelier de Guy Cotten à Concarneau est passé de 30 m2 à plus de 10 000 m2 et la société a ouvert cinq filiales en Europe, aux Etats-Unis et au Maroc.

 

50 ans, ça se fête !
A l’occasion de ce bel anniversaire, les artistes de l’Académie des Arts et des Sciences de la Mer ont rendu hommage au « fameux ciré jaune ». Vingt peintres ont réalisé une œuvre sur des vêtements de mer (cirés, vareuses, cottes à bretelles, etc.) qui seront vendus aux enchères le 5 avril sur le village de la Transat AG2R au profit de la Société Nationale de Sauvetage en Mer, chère à l’entreprise depuis 1967. Jusqu’au 6 avril, la société Guy Cotten présentera également sur son stand différentes versions  de la veste Rosbras témoignant de l’évolution de ses produits à travers le temps. Et pour tous les amoureux de Guy Cotten, la marque propose au public de lui communiquer ses photos souvenirs pour la réalisation d’un poster « au fil des âges ».

 

Gwénolé et Paul, de fiers représentants sur l’Atlantique

Baptême du bateau jaune et gris, séance de dédicaces, le skipper du Figaro Safran-Guy Cotten, dont le père Gilles Gahinet avait été lui-même soutenu par la marque sur le circuit Figaro en 1984, participera avec son co-équipier activement à la célébration de cet anniversaire. Et le plus bel hommage pour celui que Gwénolé appelle simplement Guy, l’ami de la famille et fondateur de la marque, disparu il y a tout juste un an, serait probablement une jolie performance sur la Transat AG2R La Mondiale, après sa 7e place sur le Prologue…

 

Suivre la Transat AG2R

S’inscrire à la Newsletter hebdomadaire pour ne rater aucune actu nautique !

Devenez membre rédacteur et publiez tous vos articles gratuitement sur le site.

 

Partager

Articles en relation