Nautisme info

Gwénolé Gahinet en visite chez son partenaire Guy Cotten

Gwénolé Gahinet en visite chez son partenaire Guy Cotten
décembre 19
17:49 2014
Gwénolé Gahinet, qui annonçait récemment la pousuite de son partenariat avec Guy Cotten pour une deuxième saison en Figaro, défile chez son partenaire pour nous présenter les 50 ans de la marque!


Gwénolé Gahinet fait défiler le temps en GUY COTTEN by Guy Cotten

Vainqueur de La Transat AG2R La Mondiale, premier bizuth et 13ème de La Solitaire du Figaro Eric Bompard Cachemire, Gwénolé Gahinet a tout simplement réussi sa première saison sur le circuit Figaro Bénéteau. En 2015, toujours à la barre du Figaro Safran-Guy Cotten, le jeune marin compte bien encore progresser et porter haut les couleurs de ses partenaires. Au programme, trois courses : La Solo Maître CoQ, La Solitaire du Figaro Eric Bompard Cachemire et La Generali Solo.

2014, la découverte du Figaro et de belles victoires à la clé

A 30 ans, Gwénolé Gahinet, que l’on connaissait surtout pour avoir remporté la Transat Mini 6.50 en 2011, vient de passer une année exceptionnelle aux côtés de ses partenaires Safran et Guy Cotten. Les deux entreprises qui avaient choisi de miser sur la jeunesse et le talent du Lorientais ne s’y sont pas trompées puisque dès sa première course officielle, le marin remporte en double la Transat AG2R La Mondiale avec Paul Meilhat.

Cette victoire à Saint-Barthélemy restera comme le meilleur souvenir de cette année ! Le début de saison s’est enchaîné très vite mais j’ai travaillé dur avec Paul et Tanguy Leglatin, le coach du Pôle Lorient Grand Large. Cela a payé, c’était une belle récompense pour toute l’équipe », raconte GwénoléUn mois plus tard, après quatre semaines intenses de course, le skipper de Safran-Guy Cotten termine premier bizuth et 13ème au classement général de la mythique Solitaire du Figaro. Contrat rempli pour Gwénolé Gahinet !

 

2015, progresser, perfectionner et confirmer !

« Sur La Solitaire, je sens que j’ai une grande marge de progression », explique  Gwénolé Gahinet qui a déjà repris les entraînements. « Aujourd’hui mon objectif est d’affiner, de peaufiner et de perfectionner mes navigations en solitaire. Je travaille la vitesse, les réglages et les départs. Tanguy Leglatin a également décidé d’intégrer des intervenants extérieurs toute l’année à nos entraînements afin d’avoir différents points de vue sur notre travail, c’est une démarche positive. Nous sommes un bon groupe d’entraînement à Lorient, les choses bougent ! » Se réjouit le skipper de Safran-Guy Cotten.

S’inscrire à la Newsletter hebdomadaire pour ne rater aucune actu nautique !

Devenez membre rédacteur et publiez tous vos articles gratuitement sur le site.

Partager

Articles en relation