Nautisme info

Hambourg s’apprête à accueillir les Extreme Sailing Series™ pour la première fois

Hambourg s’apprête à accueillir les Extreme Sailing Series™ pour la première fois
juillet 17
10:36 2015

C’est la première fois en neuf ans d’existence que le seul circuit annuel de voile qui se court aux quatre coins du monde s’arrêtera à Hambourg en Allemagne. Neuf équipes internationales de très haut niveau régateront en Extreme 40 sur le plan d’eau très fréquenté de l’Elbe dans des épreuves en Stade Nautique en plein centre ville.

C’est un événement sans précédent à Hambourg. Pendant les quatre jours de régate, du 23 au 26 juillet, le trafic des cargos et navires de croisière laissera la place aux Extreme Sailing Series™. Ajoutez à cela un fort courant et une météo capricieuse, et vous avez tous les ingrédients pour faire de ce week-end de régate un spectacle exceptionnel pour des milliers de fans.

Pour le Directeur de Course Phil Lawrence, ce sera l’une des épreuves les plus difficiles jamais courues dans le cadre des Stades Nautiques. “Nous sommes allés sur le Douro, à Porto, sur la Neva à Saint Petersbourg, et le détroit du Bosphore à Istanbul mais rien de comparables aux difficultés de l’Elbe. Ce qui est sûr, c’est que le spectacle sera exceptionnel pour les passionnés de voile allemands qui ont hâte de voir les Extreme Sailing Series pour la première fois, avec neuf bateaux sur un plan d’eau de 600mx300”.

S’il est une équipe impatiente de courir et de réaliser une belle performance devant le public allemand, c’est Red Bull Sailing Team, après son incroyable dernière journée dans l’Act 4 à Cardiff. “Nous sommes au top de notre forme, autant physiquement que mentalement. Nous avons de l’énergie à revendre et le talent de nos jeunes marins se développe à chaque Act”, explique le tacticien double médaillé d’or olympique, Hans-Peter Steinacher.

Seuls trois petits points séparent le troisième du classement général à mi-saison Red Bull Sailing Team, du premier The Wave, Muscat et du second SAP Extreme Sailing Team. “Le niveau est relevé. La compétition est beaucoup plus intense que les années précédentes. SAP Extreme Sailing Team et The Wave, Muscat sont nos principaux adversaires et nous naviguons au plus haut niveau possible. Notre objectif n’est pas du tout le classement général, mais simplement de gagner des manches pour terminer au plus haut”, poursuit Steinacher.

Sur la deuxième marche du podium provisoire se tient l’équipe danoise de SAP Extreme Sailing team, co-skippée par Jes Gram-Hansen et Rasmus Køstner, qui réalisent leur meilleure performance sur le circuit à ce jour. Avec leurs deux secondes places sur les deux premiers Acts de la saison, ils ont réussi à remporter leur tout premier Act à Qingdao en quatre années de participation aux Series, et à rivaliser avec les poids lourds du circuit, The Wave, Muscat.

“Nous croyons beaucoup en notre manière de nous préparer, de nous entraîner et de régater. Nous sommes confiants. Certaines choses que nous avons réussi à maîtriser cette année pourront se confirmer à Hambourg. Ce n’est pas un nouveau départ, juste une épreuve de plus et nous sommes prêts à relever le défi”, explique Rasmus Køstner, qui reste néanmoins prudent. “Il y aura peut-être des hauts et des bas de temps en temps. The Wave Muscat et Red Bull Sailing Team sont de solides équipes, mais c’est peut-être le moment pour Oman Air et Gazprom Team Russia de montrer aussi ce dont ils sont capables”.

Dans la bataille pour le milieu de tableau, 10 points derrière le podium, trois équipes sont aux coudes à coudes. Gazprom Team Russia, Oman Air et GAC Pindar se tiennent là encore en seulement trois points. Mais l’arrivée du spécialiste du Match-Race et de la course au large Adam Minoprio à bord de GAC Pindar changera peut-être la donne. Du côté des nouvelles équipes du circuit cette année, on note aussi du changement à bord. Lino Sonego Team Italia accueillera un équipier qui a déjà régaté en Extreme 40, Manuel Modena. Malgré des débuts difficiles, avec un manque évident de régularité, l’équipe italienne et l’équipe turque de Team Turx powered by Kaya Ropes ont montré qu’elles sont capables de remporter des manches et d’atteindre le podium sur un Act, mais une série de petites erreurs et de problèmes techniques dans les conditions difficiles de l’Act 4 à Cardiff, leur ont fait perdre leurs chances d’atteindre le podium de la saison.

La star montante de la voile allemande, Paul Kohlhoff, âgé de seulement 20 ans, rejoindra le plateau à Hambourg, aux côtés d’un des plus grands marins du pays, Roland Gaebler, pour affronter la crême de la voile internationale à bord de Team Extreme Germany.

Un maximum de huit manches pourra être courru chaque jour, avec un coup d’envoi le jeudi 23 juillet pour la journée presse, suivie de trois jours de régate, parallèlement à l’ouverture du Village de la Course sur le front de l’eau du quartier d’HafenCity.

Partager

Articles en relation