Nautisme info

Incidences Sails, vers une 6e victoire au Vendée Globe ?

Incidences Sails, vers une 6e victoire au Vendée Globe ?
novembre 05
14:38 2012



Depuis plus de vingt ans, Incidences Sails est l’équipementier favori des grands noms de la Course au Large. En témoignent les 5 victoires sur les 6 précédentes éditions du Vendée Globe. De Titouan Lamazou (1990 sous voile système), en passant par Christophe Auguin (1994), Vincent Riou (2004) et bien entendu Michel Desjoyeaux (2000 et 2008), le voilier français possède un superbe palmarès sur cette épreuve mythique autour du monde en solitaire et sans assistance. Le 10 novembre prochain, ils seront 7 Imoca 60’ équipés par Incidences Sails au départ des Sables d’Olonne. Soumis à des contraintes de jauge, les skippers disposent d’une certaine marge de manœuvre pour les 10 voiles pouvant être embarquées ; fabricant, tissu utilisé ou encore types de voile, les différences sont variées et influent de toute évidence sur les performances.


De l’avis de tous les skippers, Incidences Sails dispose de la plus grande expérience dans les grandes courses au large tel que le Vendée Globe. Pour Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered), le choix de la voilerie française s’est avéré évident : « Incidences Sails a les plus jolies performances sur les transats et sur le Vendée Globe. Je souhaitais clairement travailler avec eux dès la mise en place du projet. De plus ils font un superbe travail : la qualité et les finitions des voiles montrent qu’elles ont été réalisées avec la plus grande attention tout en prenant en compte les différents détails que nous souhaitions avoir pour nos voiles.»

L’expérience et la renommée de la voilerie française s’étendent donc bien au-delà de ses frontières, comme en atteste également l’équipe du skipper polonais Zbigniew Gutkowski (ENERGA) : « Incidences Sails est selon nous l’entreprise la plus fiable pour avoir de bonnes voiles résistantes. Ils sont connus pour avoir une grande expérience en termes de forme, de qualité et de pérennité. Nous coopérons depuis de nombreuses années avec la voilerie de la Rochelle et au départ de chaque course, nous savons que nous disposons de voiles qui répondent exactement aux besoins de notre équipe. »

Les skippers ayant déjà participé à un tour du monde savent que les voiles doivent non seulement être performantes mais fiables et robustes pour plus de 80 jours de mer. C’est pour cette raison que Sam Davies (Savéol) a décidé de repartir avec Incidences Sails pour son deuxième Vendée Globe. « Il faut que les voiles tiennent le coup dans toutes les conditions et c’est le cas avec Incidences comme j’ai pu le constater sur mon premier Vendée Globe il y a 4 ans. Les voiles c’est une chose, mais la relation avec l’équipe est très importante, et en l’occurrence géniale. Il faut une très bonne compréhension entre le skipper et le dessinateur et c’est le cas avec Incidences. » explique la navigatrice britannique.

Un autre atout d’Incidences Sails consiste en la disponibilité de ses équipes pour dessiner, tester, améliorer et faire en sorte que chaque skipper dispose de la voile souhaitée. Au sein des voileries de La Rochelle et de Brest, César Dohy, Christophe Cudennec et Ronan Floch sont les interlocuteurs privilégiés des skippers.

Dès son arrivée chez Incidences La Rochelle en 2006, César a étroitement collaboré avec Marc Guillemot (Safran) ; « J’ai une relation particulière avec Marco car je fais toutes les régates en équipage. On participe ensemble à 4 ou 5 épreuves annuelles. Safran est devenu le bateau de base et la majorité des développements apportés à nos voiles viennent de nos enseignements sur ce bateau là. Je travaille également avec Dominique Wavre (Mirabaud) dont le port d’attache du bateau est la Rochelle. Je participe très souvent aux entrainements. »

De son côté, Jérémie Beyou (Maitre CoQ) entretient une relation très proche avec Ronan Floch, basé à Brest. Équipé par Incidences Sails depuis 2004 en Figaro Bénéteau 2, Jérémie nous explique la confiance qu’il a en la voilerie : « Bertrand et Christophe (Cudennec) sont les maitres-voilier disposant du plus de recul sur cette course. C’est pour moi un gage de fiabilité énorme. Ils ont su aussi évoluer, notamment en s’entourant de jeunes comme Ronan. La voilerie sait donc allier expérience et innovation, donc pour la technicité comme pour l’atmosphère de travail, le choix fut évident» explique t’il. « De plus, ils savent toujours se rendre disponible quand nous avons besoin. Ronan a beaucoup navigué avec nous et les voiles ont fait beaucoup d’aller-retour en voilerie pour de petites améliorations. Je me souviens particulièrement de la deuxième étape de la Solitaire du Figaro 2011où je déchire mon spi à l’arrivée en Irlande et, sans hésiter, Ronan a écourté ses vacances pour venir réparer mon spi. Une part de ma victoire de cette Solitaire du Figaro 2011 leur revient clairement ! »

Incidences Sails souhaite bon vent aux 20 navigateurs qui prendront le départ de cette 7e édition à 13h02 le samedi 10 novembre et s’apprête à fêter un grand skipper aux Sables d’Olonne début février 2013, avec à la clé une possible 7e victoire pour la voilerie française.


Les 7 bateaux équipés par Incidences Sails au départ du Vendée Globe 2012-2013 :
Maitre CoQ – Jérémie Beyou
Savéol – Samantha Davies
Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets – Bertrand de Broc
Energa – Zbigniew Gutkowski
Acciona 100% EcoPowered – Javier Sansó
Mirabaud – Dominique Wavre
Safran – Marc Guillemot


Le site de Incidences Sails : www.incidences-sails.com

Partager

Articles en relation