Nautisme info

Invité des Extreme Sailing Series™ à Lisbonne, NORAUTO accroche la deuxième place !

Mark lloyd

Invité des Extreme Sailing Series™ à Lisbonne, NORAUTO accroche la deuxième place !
octobre 11
17:07 2016

Ce n’est pas parce que vous êtes invités que vos hôtes vous laissent gagner, bien au contraire ! Le niveau de la compétition de cet Act 7 des Extreme Sailing Series fut d’une grande qualité et le spectacle, électrique ! La brise atlantique s’engouffrant dans le Tage a fait chauffer la musculature pourtant impressionnante des athlètes. Après 23 manches, Norauto se classe deuxième, à 10 points seulement du vainqueur suisse Alinghi. Si la victoire leur échappe de peu, les hommes de Norauto ont défendu avec détermination leur ‘médaille d’argent’. En effet, samedi et en début de journée dimanche, le souffle d’Oman Air n’était pas loin et menaçait. Norauto a finalement confirmé sur cette dernière journée (deux victoires de manches). Les Omanais, actuels leaders des Extreme Sailing Series 2016, terminent finalement quatrièmes à Lisbonne, tandis que Red Bull Sailing Team s’intercale à la troisième place. Soudés autour du skipper Adam Minoprio, Thierry Douillard, Nicolas Heintz, Thibault Julien et Matthieu Vandame ont montré qu’il fallait compter sur eux sur ces petits parcours ‘stadium’, typiques de ce circuit des ‘Extreme’. Dès jeudi prochain, à Marseille (13-16 octobre), les couleurs de Norauto voleront de nouveau avec les marins de Groupama Team France. Franck Cammas sera à la barre pour la dernière étape du GC32 Racing Tour (l’autre circuit international disputé sur ces bateaux) où Norauto joue la victoire de la saison 2016.

Adam Minoprio, skipper : « Aujourd’hui, après les deux premières courses, Oman Air était revenu sur nous (4 points au général) mais nous avons gagné les deux manches suivantes et globalement réussi à gommer quelques ‘rush’ sur les manœuvres et aussi mieux géré le vent sur la suite de la journée. Nous finissons bien l’événement. Pour l’équipage, c’était super de venir affronter ces teams très compétitifs sur les Extreme Sailing Series. La dernière fois que j’ai régaté sur ce circuit, j’étais dans l’autre partie du classement. Sur ces parcours où tu es tout le temps entre deux bords, entre deux manœuvres, c’est un jeu très différent que sur le ‘Racing Tour’ et je suis heureux que nous ayons pu être si performants. Je tiens à remercier l’organisation des Extreme Sailing Series et tous les volontaires ici à Lisbonne. Nous avons vraiment été très bien accueillis, c’était un super événement. ! »
Combat de coques volantes sur le Tage !

Thierry Douillard, tactique : « Il y a beaucoup plus d’intensité et de phases de contacts sur ces petits parcours. On s’est bien adapté et nous avions aussi notre ‘nouveau’ – Thibaut Julien – à bord et il a bien trouvé ses marques. Nous avons répondu présent même si on a laissé passer quelques points ce qui nous a empêché de jouer la victoire jusqu’au bout avec Alinghi. Ils ont été plus réguliers et c’est le jeu. On fait un bon résultat donc c’est très positif. »

Thibault Julien, grand-voile, le plus jeune du bord – 21 ans – dont c’était la toute première fois en course en GC32 : « C’était une super opportunité pour moi de participer, c’est que du plus dans le sens où c’est un bon entraînement dans les prochains mois pour préparer la Red Bull Youth America’s Cup de l’année prochaine (Bermudes). Le résultat est là en plus donc c’est vraiment que du bonheur ! »

Matthieu Vandame, régleur : « C’était un vrai plaisir. Le lieu est superbe. Nous avons fait ce qu’on aime faire dans une très belle ambiance et en plus ça a marché sur l’eau avec un bon classement final. »

Nicolas Heintz, équipier d’avant : « Je pense que nous étions attendus sur cette épreuve et nous passons à seulement 10 points de la victoire. Cela montre qu’on est dans coup et que je groupe tourne bien. »

Partager

Articles en relation