Nautisme info

Jean Galfione a convoyé Serenis Consulting avec Renaud Lavillenie à l’issue du GP Guyader

Jean Galfione a convoyé Serenis Consulting avec Renaud Lavillenie à l’issue du GP Guyader
mai 07
14:51 2014
Pour les class40, le Grand Prix Guyader à Douarnenez s’est achevé lundi 5 mai par une dernière journée de courses côtières et de runs. Ainsi après 4 jours de compétition, Serenis Consulting se classe 5ème au général. A l’issue du Grand Prix, Jean Galfione a convoyé Serenis Consulting de Douarnenez jusqu’à Brest en compagnie de Renaud Lavillenie. Le bateau est arrivé à bon port, dans l’après-midi.  

 

Un résultat « satisfaisant »
Serenis consulting termine à la 5ème place du classement général Class40. Une catégorie très disputée puisque pas moins de douze embarcations étaient en compétition. Les favoris ont tenu leur rang ! En effet c’est l’équipage de Sébastien Rogues sur GDF SUEZ qui s’impose devant Matouba et Team Work. En très bonne position jusqu’à la dernière course, Serenis Consulting a vu le podium s’éloigner en terminant 9ème de la dernière régate. Toutefois l’équipage se dit « satisfait » de cette 5ème place. Rappelons que l’objectif de Jean Galfione était « de figurer parmi les cinq premiers. » Objectif atteint!

Serenis Consulting baptisé !
Le baptême du bateau a eu lieu samedi 3 mai, sur les pontons deTréboul, aux alentours de 19h. Tanguy de Lamotte, parrain, a donc brisé la traditionnelle bouteille de champagne sur la coque de Serenis Consulting. Il confie : « J’adore venir à Douarnenez. La première fois que Jean et moi avons navigué ensemble, c’était ici (…) Il ma’ demandé d’être le parrain de son bateau. J’ai naturellement accepté. »
Les partenaires du team, Marc Le Bras (Serenis Consulting), Laurent Hervieu (Leatherman) et Alban Fontbonne (Renostyle) étaient, bien sur, présents pour l’occasion.

Un convoyage de champions : « Renaud à bord ? Je savais que ça allait bien se passer ! »
Mardi 6 mai, un peu avant 11h, il y avait du monde sur le ponton auprès de Serenis Consulting. Et pour cause. Renaud Lavillenie, champion olympique et recordman du monde de saut à la perche, embarquait à bord du class40 de Jean Galfione pour quatre heures de navigation jusqu’à Brest. Du soleil, du vent (mais pas trop), deux champions olympiques en guise de skippers, toutes les conditions étaient réunies pour faire de ce convoyage un très bon moment.

Jean Galfione revient sur le comportement de Renaud Lavillenie, en mer : « Il n’est pas paniqué. Il est à l’aise, il va chercher les sensations. Il n’hésitait pas à aller à l’avant quand ça bougeait ! » « Il est agile, c’est un perchiste ! » ajoute-t-il en souriant.
Renaud, quant à lui semble avoir bien profité de ce moment de détente : « Je ne voulais pas penser perche. Je voulais passer un bon moment avec Jean , un moment de détente et de loisir sur la mer. »

Et maintenant ?
Il reste moins de deux semaines au skipper pour se préparer pour la Normandy Channel Race dont le départ sera donné de Caen le 25 mai prochain. Pour cette course, il naviguera avec Eric Peron, tout juste rentré de Saint Barthélemy , ou il a franchi en 5ème position la ligne d’arrivée de la Transat AG2R.

Partager

Articles en relation