Nautisme info

Larguez les amarres avec la SCOP du Lamanage des Ports de Marseille et du Golfe de Fos

Larguez les amarres avec la SCOP du Lamanage des Ports de Marseille et du Golfe de Fos
février 10
19:11 2014

La société coopérative du Lamanage existe depuis 1946. Coopérative depuis sa création, elle est présente sur le Grand Port Maritime de Marseille (incluant Fos-sur-mer et Port-de-Bouc). Plein phare sur une SCOP peu connue et qui mérite de l’être !

Le lamanage, activité essentielle et mal connue du port

L’art du lamanage est peu connu, c’est pourtant un service portuaire indispensable. En effet, le lamanage consiste à récupérer les amarres des navires, à l’aide d’embarcations spécialisées, les transférer à quai et les positionner au bollard (ou bitte d’amarrage). Ces opérations ont lieu quand les navires arrivent au port et lorsqu’ils en partent, avec au minimum deux équipes (une pour les amarres côté proue, l’autre pour les amarres côté poupe). Cette activité essentielle pour la sécurité des navires et des installations portuaires est assurée 24 heures sur 24, pendant toute l’année, et concerne l’intégralité du trafic portuaire, que ce soient les cargos marchandises, pétroliers ou les croisiéristes. Par ailleurs, les lamaneurs, tous marins, peuvent compléter ou suppléer les équipages et interviennent dans le cadre de la lutte antipollution. Le rythme de bordées est de sept jours ; pendant cette période, les lamaneurs vivent en station afin d’être totalement disponibles.

La coopérative au jour le jour

Quatre-vingts lamaneurs travaillent au sein de la coopérative, qui emploie également une vingtaine de personnes aux tâches administratives ou techniques. Dans cette SCOP, 100% du capital est détenu par les salariés associés. Le principe de base est : une personne = une part. La rémunération se fait directement sur le chiffre d’affaires, quel qu’il soit, et de manière tout à fait égalitaire, quels que soient l’ancienneté ou le poste de chacun. Chacun des associés doit également siéger dans une des commissions composant la société : hygiène, sécurité, matériel… 12 membres sont élus au conseil d’administration, un président le dirige, élu lui aussi. Le renouvellement du Conseil d’Administration se fait par tiers chaque année. Enfin, une assemblée annuelle valide les comptes, en présence des associés.

Des Bateliers de Marseille à la Société Coopérative de Lamanage

L’histoire de la Société Coopérative de Lamanage commence en 1946. Après la guerre, sept sociétés se partagent le lamanage sur le port de Marseille. Les autorités portuaires, pour un service plus efficace, leur demandent de se regrouper en une seule coopérative : c’est la naissance des Bateliers de Marseille. Avec la création du Port de Fos, le travail est réparti entre les Bateliers et l’entreprise Poli, puis, en 1983, la coopérative intègre Poli : la société devient la Société Coopérative du Lamanage des ports de Marseille et du Golfe de Fos.

Les Scop, Sociétés coopératives et participatives, désignent les entreprises à statut Scop (Société coopérative de production) et à statut Scic (Société coopérative d’intérêt collectif). Soumises à l’impératif de profitabilité comme toute société commerciale, elles bénéficient d’une gouvernance démocratique et d’une répartition des résultats prioritairement affectée à la pérennité des emplois et du projet d’entreprise. Sur la région PACA, les SCOP représentent plus de 220 entreprises rassemblant près de 3000 salariés. La solidarité étant une de leurs valeurs fondamentales, elles ont mis en place, grâce à des cotisations, une délégation régionale capable de répondre à leurs besoins tant en terme de conseils que de financement.

Partager

Articles en relation