Nautisme info

L’Atlantique Le Télégramme – Défi Azimut : une rentrée des classes réussie

L’Atlantique Le Télégramme – Défi Azimut : une rentrée des classes réussie
octobre 03
10:28 2016

Le rideau est tombé sur la 17e édition de l’Atlantique Le Télégramme, organisée par le Centre Nautique de Lorient, du 23 au 25 septembre à Lorient La Base. 130 bateaux ont célébré la “rentrée des classes” IRC, monotypes, Osiris et Imoca. A quelques semaines du Vendée Globe, 15 tourdumondistes ont répondu présents à l’appel du Défi Azimut.

Pendant 3 jours, les meilleurs navigateurs professionnels et amateurs se sont rencontrés en mer et sur les pontons de Lorient La Base. La météo a été qualifiée par certains de “bon temps de plaisancier-régatier voire idéal” c’est-à-dire du soleil et ce qui’il faut de vent (de 5 à 20 noeuds). Ces conditions météo ont permis aux trois présidents des comités de course de l’Atlantique Le Télégramme de lancer au moins 6 manches, dont le samedi pour les IRC et Osiris un tour de Groix, en éclaireurs des Imoca, le dimanche.

Dernière étape du Challenge de l’Atlantique de l’UNCL, les leaders étaient présents dans la perspective d’être sélectionnés au Championnat de France Equipages. En IRC 1, Tiger 3 de Marc Menesguen et son équipage lorientais a mené les débats. Quant à l’A35 “Realax” de Jean-Yves Le Goff, il confirme sa suprématie en IRC 2. En IRC 3, l’équipage de Richard Fromentin sur Leclerc Hennebont (JPK 10.10) n’a concédé aucune manche et participera au Championnat de France en Équipages. A noter dans cette catégorie le hold up des JPK 10.10 produits “localement” par JPK. En IRC 4, le proto du Lorientais Dominique Lucas “Matamouf of Roucoucou” accède à nouveau cette année sur la plus haute du podium. Cette année dans la perspective de la Transquadra 2017 qui partira de Lorient La Base, l’Atlantique Le Télégramme a ouvert la course aux IRC double. Aussi Patrice Hamon et Jacques Lasnier sur le JPK 10.10 “Charline” remporte ce nouveau classement.

Autre classe ayant répondu présente : la monotypie. En Open 7.50, le Trinitain Marc Guillemot remporte devant Matthieu Leys sur “O’Tomate” qui a dû abandonné lors de la dernière manche, sur casse de safran. Les J80 ont vu la victoire de l’Angevin Luc Nadal et son équipage sur Gan’ja”. 1: En J70, “Hemon Camus” de Laurent Sambron gagne de 2 petits points devant “Virtual Regatta 70” de Philippe Guigne.

Particularité de l’Atlantique Le Télégramme : faire une place de choix à la flotte Osiris la plus représentée. Au terme de 6 manches, le monotype 7.50 de Jean-Denis “Baratapas” gagne devant 28 autres concurrents. Philippe Guennal et son équipage venu de Port la Foret sur le J111 “J 4 F”devancent les nordistes sur le Dehler 33 “Super U Lanmeur – Axa Aballea Morlaix” de Francois Charles.

Les Imoca ont révisé leurs gammes avec le bac que constituait le Défi Azimut. Jacques Caraès leur a proposé un programme éclectique, panachant course au large, runs et tour de l’ile de Groix. En solitaire, Armel Le Cléach boucle les 215 miles en 18h48’26”, améliorant le record d’une 1 heure 8 minutes au terme d’une bataille acharnée. Ces 24h Azimut-Imoca 60 était une excellente répétition en course , riche d’enseignements à quelques semaines du Vendée Globe. Les runs ont été remportés par Morgan Lagravière avec son équipage sur Safran avec une moyenne de 18 noeuds, sur un mile. L’équipage de SMA mené par Paul Meilhat remporte sur le fil face à PRB le Chrono Azimut – Tour de Groix.

L’esprit convivial de L’Atlantique Le Télégramme a été maintenu avec le traditionnel repas des équipages le samedi soir et les animations sur les quais. Le grand public (plus de 9000 personnes) a pu venir encourager les navigateurs et notamment s’initier à la pratique nautique au coeur du village “animations”, installé sur les quais autour du chapiteau de la course. Navigateurs et visiteurs se sont donnés rendez-vous pour l’édition 2017.

Partager

Articles en relation