Nautisme info

Le classement final de la Solo Maître CoQ 2014

Le classement final de la Solo Maître CoQ 2014
mars 17
11:24 2014

Jérémie Beyou (skipper de Maître CoQ) a franchi la ligne d’arrivée de la Solo Maître CoQ 2014 à 7h01’25s le samedi 15 mars. C’est la première victoire du skipper breton dans cette épreuve. En 2013, Jérémie Beyou avait terminé pour sa première participation à la 5ème place.

Classement général après jury de la Solo Maître CoQ

1. Jérémie Beyou / Maître CoQ en 1j 18h 28′ 25
2. Gildas Mahé/ Interface Concept en 1j 18h 29′ 10
3. Thierry Chabagny/ Gédimat en 1j 18h 30′ 18
4. Yann Eliès/ Groupe Queguiner Leucémie espoir en 1j 18h 32′ 10
5. Charlie Dalin/ Normandy Elite Team en 1j 18h 38′ 25
6. Fabien Delahaye/ Skipper Macif 2012 en 1j 18h 40′ 01
7. Alexis Loison/ Groupe Fiva en 1j 18h 44′ 37
8. Corentin Horeau/ Bretagne Credit Mutuel en 1j 18h 46′ 30
9. Corentin Douguet/ Un maillot pour la vie en 1j 18h 52′ 23
10. Adrien Hardy/ Agir recouvrement en 1j 18h 52′ 42
11. Nicolas Jossier/ In Extremis experts comptables en 1j 18h 54′ 15
12. Phil Sharp/ Phil Sharp racing en 1j 18h 58′ 40
13. Damien Guillou/ La Solidarité Mutualiste en 1j 19h 00’14
14. Alain Gautier / Générali en 1j 19h 01′ 50
15. Yoann Richomme/ Skipper Macif 2014 en 1j 19h 06′ 14
16. Sébastien Simon/ Bretagne Crédit Mutuel en 1j 19h 08′ 45
17. David Kenefick/ Full Irish en 1j 19h 10′ 30
18. Jack Bouttell/ Overboard en 1j 19h 14′ 15
19. Richard Mason/ Artemis 77 en 1j 19h 17′ 10
20. Gwénolé Gahinet/ Safran – Guy Cotten en 1j 19h 23′ 50
21. Ed Hill/ Macmillan Cancer support en 1j 19h 24′ 10
22. Clément Salzes/ Darwin Les Marins de la Lune en 1j 19h 28′ 30
23. Claire Pruvot/ Port de Caen Ouistreham en 1j 19h 30′ 30
24. Henry Bomby/ Black Mamba en 1J 19h 34′ 15
25. Isabelle Joschke/ Horizon mixité en 1J 19h 56′ 15
26. Sam Goodchild/ Team Plymouth en 1j 20h 08′ 25
27. Eric Peron/ Générali en 1j 20h 37′ 40
28. Vincent Biarnès/ Prati Buches en 1j 20h 54′ 30
29. Alan Roberts/ Artemis 23 en 1j 21h 03′ 58
30. Emil Tomasevic/ Ultra Figaro en 1j 21h 38′ 56
31. Sam Matson/ Artemis 21 en 1j 22h 11′ 26
ABD Joan Ahrweiller/Region Basse Normandie
ABD Frédéric Rivet/ DFDS Seaways
ABD Alexandre Jongh/ Vendée 1
ABD Anthony Marchand/ Recherche sponsor

Classement général Bizuth après jury de la Solo Maître CoQ

1. Sébastien Simon/ Bretagne Crédit Mutuel en 1j 19h 08′ 45
2. Richard Mason/ Artemis 77 en 1j 19h 17′ 10
3. Gwénolé Gahinet/ Safran – Guy Cotten en 1j 19h 23′ 50
4. Clément Salzes/ Darwin Les Marins de la Lune en 1j 19h 28′ 30
5. Alan Roberts/ Artemis 23 en 1j 21h 03′ 58
6. Emil Tomasevic/ Ultra Figaro en 1j 21h 38′ 56
7. Sam Matson/ Artemis 21 en 1j 22h 11′ 26
ABD Alexandre Jongh/ Vendée 1

Classement général DOUBLE après jury de la Solo Maître CoQ

1. Garage David.com Scutum (G. Véniard/J. Gregoire) en 1j 18h 20′ 50
2. Team Vendée (B. Dutreux/ L. Rual) en 1j 18h 29′ 04
3. Lorientreprendre (Y. Livory/ G. Farsy) en 1j 20h 56′ 35

Un équipage double premier sur la ligne

Légèrement désavantagés dans les vents très légers du début de course, Gérald Véniard et Jeanne Grégoire (Scutum GarageDavid.com) sont toujours parvenus à rester dans le groupe de tête avant de pouvoir profiter de leur poids d’équipage légèrement supérieur pour accélérer dans la dernière partie du parcours et passer devant l’ensemble de la flotte. Ils auront eu fort à faire pour contenir les jeunes loups du Team Vendée (Lucas Rual et Benjamin Dutreux), arrivés avec quelques minutes seulement de retard dans leur sillage.

La plus grande déception devait être celle de Yann Eliès qui a animé la plus grande partie de la course en tête avant un dernier bord où la fatigue et la malchance ont fait échouer le skipper de Groupe Queguiner Leucemie Espoir aux pieds du podium, juste derrière Gildas Mahé (Interface Concept), très rapide au portant et Thierry Chabagny (Gedimat). A noter que les quatre premières arrivées solitaires se tenaient en moins de cinq minutes, preuve de l’intensité du match aux avant-postes. Sébastien Simon (Bretagne Crédit Mutuel Espoir), 1er bizuth se classe 16éme au terme d’une belle remontée pendant que le premier étranger, l’Anglais Phil Sharp (Phil Sharp Racing) termine 12éme (après jury) à un peu plus d’une demi heure du vainqueur.

Une édition sportivement très réussie

« Cette 12éme édition était sportivement très réussie. Nous avons eu des contraintes météorologiques qui nous ont obligé à réduire le parcours, en le faisant passer de 320 milles à 270 puis à 200 milles. Je pense néanmoins que ce parcours a satisfait tous les concurrents qui m’ont avoué sur les pontons avoir sorti toute la garde-rode de leurs Figaro-Bénéteau. Il y a eu de la bagarre à tous les niveaux. On voit cependant que les favoris sont toujours devant, que ce soit Thierry Chabagny, Gildas Mahé, Yann Eliès ou Jérémie Beyou. Ils sont tout le temps au rendez-vous. Je ne dirais pas qu’ils sont un cran au dessus mais qu’ils étaient déjà affûtés en arrivant aux Sables d’Olonne. Mention spéciale pour Jérémie Beyou qui était sans doute celui qui avait le plus de pression. Comme c’est un professionnel, il a très bien su gérer cette situation, saisir l’opportunité de passer Yann Eliès et marquer ses poursuivants pour remporter cette Solo Maître CoQ de très belle manière», concluait Denis Hugues, directeur de course.

Photo © Benoit Stichelbaut / Bretagne – Credit Mutuel

Liens associés :

> Retrouvez toutes les actualités de la Solo Maître CoQ sur le site.
> Télécharger l’application Android pour suivre le nautisme sur smartphone et tablette.
> Devenez fan de notre page Facebook et suivez la communauté Nautisme-info.
> Inscrivez vous à la Newsletter hebdomadaire pour ne ratez aucune actu nautique !
> Devenez membre rédacteur et publiez tous vos articles gratuitement sur le site. Cliquez ici.

Partager

Articles en relation