Nautisme info

Le duo Horeau – Desjoyeaux deuxième du prologue

Le duo Horeau – Desjoyeaux deuxième du prologue
mars 31
23:07 2014
A 13 heures ce samedi, comme prévu, le départ du prologue de la 12e édition de la Transat AG2R – La Mondiale a été donné en baie de Concarneau. Bretagne – Crédit Mutuel Performance et les 14 autres Figaro Bénéteau engagés dans l’épreuve se sont ainsi élancés sur un petit parcours de 8,5 milles, dans un vent de sud-est soufflant entre 22 et 25 noeuds. Des conditions musclées qui ont plutôt réussi au duo Corentin Horeau – Michel Desjoyeaux. Deuxième derrière Gildas Mahé et Jean Le Cam dès la bouée de dégagement, le tandem est parvenu à conserver sa place jusqu’à la ligne d’arrivée, concluant joliment ce premier acte comptant « pour du beurre » et marquant assurément quelques points psychologiques sur la concurrence avant le grand départ, le 6 avril prochain.

« Les conditions étaient parfaites avec du soleil, du vent et pas trop de mer. C’était vraiment sympa », lâchait Corentin Horeau à son arrivée au ponton, ce samedi, en milieu d’après-midi. Le skipper Performance de la Filière d’excellence de course au large Bretagne – Crédit Mutuel avait doublement de quoi être satisfait parce qu’en plus d’avoir bénéficié d’une belle météo, il a aussi parfaitement tiré son épingle du jeu lors du prologue de la Transat. Entre la baie de Port-la-Forêt, Beg Meil et la pointe de la Jument, lui et Michel Desjoyeaux ont, en effet, montré qu’ils étaient parfaitement dans le match, à la fois inspirés pour le choix de leurs options et rapides.

Un peu de confiance en plus
« Notre départ n’était sans doute pas le meilleur de tous mais nous sommes partis du bon côté et bien dégagés. Cela nous a permis de cavaler tranquillement jusqu’à la première marque où nous sommes passés en deuxième position derrière le duo Mahé – Le Cam », a expliqué Michel, se montrant par ailleurs content des sensations à bord. « Nous avons fini le dernier stage d’entraînement à Port-la-Forêt un peu chafouins parce que nous avions fait quelques bêtises. Aujourd’hui, ça nous a fait du bien de bien tactiquer et d’aller vite », a-t-il ajouté, d’autant que dernièrement, lui et son acolyte avaient un léger doute concernant le réglage de leur mât. Ils ont donc procédé à quelques petites modifications et cet après-midi, ils ont pu les valider. « Maintenant, tout est nickel. Nous sommes prêts à partir. C’est certain que de terminer deuxième de ce petit tour de chauffe, c’est bon pour notre moral. Cela nous donne un peu de confiance supplémentaire » a commenté Corentin avant d’aller régater « pour le fun » en Hansa dans le port de Concarneau, aux côtés de skippers handisport.

J-7 avant le départ
A présent, les deux marins vont se concentrer doucement sur le départ, programmé, rappelons-le, dimanche 6 avril à 13 heures. « Nous sommes prêts à partir. Il ne nous reste que la nourriture à charger dans le bateau et quelques détails techniques à peaufiner », a précisé le jeune Trinitain qui va donc pouvoir profiter de deux jours chez lui avant d’attaquer la dernière ligne droite. Au menu, divers rendez-vous avec les médias, des visites scolaires et quelques briefings, météo notamment. « Pour l’instant, nous n’avons pas encore vraiment mis la tête dans les fichiers. Nous allons commencer à le faire progressivement. Il y a en revanche une chose que nous savons déjà : nous allons partir dans la même configuration qu’aujourd’hui, c’est-à-dire Corentin à la barre et moi à la manœuvre. Cela fonctionne manifestement plutôt bien ! », a indiqué, non sans un sourire, celui que l’on surnomme le « professeur ». C’est un fait.

 

Suivre la Transat AG2R

S’inscrire à la Newsletter hebdomadaire pour ne rater aucune actu nautique !

Devenez membre rédacteur et publiez tous vos articles gratuitement sur le site.

Partager

Articles en relation