Nautisme info

Le podium pour Dongfeng Race Team

Le podium pour Dongfeng Race Team
juin 22
15:24 2015

Quelle incroyable bataille pour Dongfeng Race Team ! Jusqu’au bout, jusqu’à l’entrée dans le fleuve Göta älu devant Göteborg, l’équipage sino-français s’est battu comme un beau diable face à Team Brunel et MAPFRE pour garder sa troisième place du général.

Au final, Dongfeng ne termine que 4ème en Suède, moins de trois minutes derrière MAPFRE mais reste sur le podium (3ème) de cette édition exceptionnelle de la Volvo Ocean Race.

Cette troisième place a une valeur inestimable pour l’équipage sur lequel personne n’osait parier au départ d’Alicante. Charles Caudrelier prenait pour la première fois le poste de skipper d’une équipe pour un tour du monde. Et l’équipage devait en prime intégrer des marins chinois qui pour la plupart n’avaient jamais dormi une nuit à bord quelques semaines avant le coup d’envoi.

Après neuf mois d’une course intense, après un démâtage et après deux victoires d’étapes (l’une à Sanya, l’autre à Newport), les hommes de Dongfeng ont finalement gagné l’admiration de tous y compris celle de leurs adversaires.
Leur parcours sur ce tour du monde n’est pas un sans faute mais Caudrelier a montré une capacité incroyable à fédérer et à garder la tête haute malgré les épreuves notamment la casse du mât dans la cinquième étape, peu avant le Cap Horn. L’objectif de podium est atteint.

Epaulé par Pascal Bidégorry à la navigation, le Français (vainqueur de la solitaire du Figaro en 2004 et vainqueur de l’édition précédente de la Volvo Ocean Race avec Groupama) a touché du doigt à plusieurs reprises le haut du tableau. Rappelons qu’à l’issue des quatre premières étapes, Dongfeng Race Team était deuxième du classement général à égalité de points avec Abu Dhabi Ocean Racing !

Les hommes de Caudrelier commençaient à rêver en grand de ce tour du monde mais le démâtage puis une contre performance à Lorient (7ème) ont mis à terre les ambitions de l’équipe. C’est probablement ce qui expliquait la déception palpable de Caudrelier sur le ponton de Göteborg.

« Nous sommes contents. Pour le team, le podium était l’objectif. C’est une bonne place. Mais, je suis un peu déçu, j’ai du mal à le cacher. Je suis content de ne pas à avoir à défendre notre place lors de l’In-Port. Nous sommes chanceux là-dessus. Avec ce projet, nous avons, je l’espère, aidé les Chinois à s’intéresser à la voile et à notre équipage. Gagner à Sanya, c’était fantastique. J’espère que les jeunes Chinois que nous avions dans l’équipage vont continuer à naviguer comme ils l’ont fait pendant ces neuf mois. Je me dis que certains d’entre eux pourraient être les premiers skippers d’un bateau de la Volvo Ocean Race dans quelques années. Ce serait une fierté de penser que nous lui avons mis le pied à l’étrier » a expliqué Caudrlier.

Avec cette troisième place derrière Ian Walker et ses trois campagnes et derrière Bouwe Bekking et ses sept campagnes, l’équipage sino-français n’a décidément pas à rougir de ce podium !

Tags
Partager

Articles en relation