Nautisme info

Les Extreme Sailing Series™ font cap sur Istanbul: qui saura briser le cycle de l’invaincu McMillan?

Les Extreme Sailing Series™ font cap sur Istanbul: qui saura briser le cycle de l’invaincu McMillan?
septembre 25
10:39 2015

La pression monte à une semaine de l’avant-dernier Act des Extreme Sailing Series™ 2015.

Trois équipes sont en lice pour le titre de vainqueur des Series et en milieu de flotte, la concurrence n’a jamais été aussi rude. L’Act 7 d’Istanbul presented by Yandex ne laissera aucune place aux erreurs, ni aucune excuse aux mauvaises performances.

Avec quatre victoires en six Acts depuis le début de saison, The Wave, Muscat, n’est jamais descendu du podium. Il est donc le grand favori avec huit points d’avance en tête du classement général.

Si le barreur de The Wave, Muscat, Leigh McMillan, décroche un beau résultat en Turquie, il sera tout proche d’un troisième titre, ce qui serait du jamais vu dans l’histoire de cette épreuve. On peut en tout cas s’attendre à le voir repousser ses principaux opposants pour le Trophée à l’arrière de la flotte et les mettre hors course.

Mais McMillan sera opposé à deux adversaires coriaces, Red Bull Sailing Team et SAP Extreme Sailing Team, qui n’ont jamais cessé de mettre à rude épreuve la forme olympique de The Wave, Muscat cette saison. Les Autrichiens et les Danois devront toutefois faire un sans-faute en Turquie pour avoir une chance de gagner le titre cette année.

“Quand McMillan se déroute pour nous cibler, je ne le prends pas personnellement. Au contraire, je le prends comme un honneur car ça veut dire que nous sommes une menace”, explique le co-skipper de SAP Extreme Sailing Team, Jes Gram-Hansen. “Ils ont repoussé nos attaques toute la saison, mais cette fois à Istanbul, nous allons riposter”.

Avec seulement 11 points entre le quatrième et le huitième du classement, la bataille fait rage en milieu de flotte. En tête de ce groupe, Gazprom Team Russia, qui régatera pour la première fois à Istanbul avec un équipage 100% russe, et qui compte une courte avance de trois points sur son principal adversaire Oman Air à la cinquième place. GAC Pindar, un rang derrière, comptera sur le retour de Chris Draper à la barre pour remonter au classement.

A la septième place, mais toujours dans le jeu, Team Turx, co-skippé par Edhem Dirvana et Mitch Booth, cherchera à briller sur son plan d’eau et d’exploiter tout leur potentiel devant leurs supporters. “Notre équipe s’est préparée toute l’année pour cette épreuve et nous sommes prêts”, a confié Dirvana.

Enfin en bas du classement, Lino Sonego Team Italia accueillera à bord un spécialiste des Series, le barreur Français Pierre Pennec, qui avait terminé deuxième de la saison 2011 et 2012 avec Groupe Edmond de Rothschild.

L’épreuve d’Istanbul debutera le jeudi 1er octobre, avec huit manches prévues chaque jour, et le moment fort de l’événement le samedi 3 octobre sur le Bosphore.

Tags
Partager

Articles en relation