Nautisme info

Les images de l’échouement de Team Vestas pendant la Volvo Ocean Race

Les images de l’échouement de Team Vestas pendant la Volvo Ocean Race
décembre 04
21:04 2014
Après s’être échoué sur une petite île au large de l’île Maurice, l’équipage de Team Vestas Wind a été contraint d’abandonner son bateau. L’équipage concurrent de Team Alvimedica a pu rester auprès d’eux le temps que les gardes côtes arrivent sur les lieux. Voici les vidéos du naufrage:

 

 

L’équipage de Team Vestas Wind est arrivé à Maurice


Après avoir vécu pendant plus de trois jours, quasiment coupés du monde, sur un archipel de l’océan indien (Saint-Brandon) suite à l’échouage de leur bateau samedi après-midi, les neuf hommes de TeamVestas Wind sont revenus à la civilisation. Depuis hier, ils ont rejoint l’île Maurice.

Chris Nicholson, le skipper australien âgé de 45 ans et qui compte déjà quatre participations à la Volvo Ocean Race, explique qu’il est toujours sous le coup des émotions depuis l’accident.
“ La déception est immense bien sûr. Mais d’un autre côté, nous pouvons nous estimer très heureux que personne n’ait été blessé. C’est tellement incroyable ce qui s’est passé que nous sommes envahis de tout un tas d’émotions,” a-t-il raconté hier juste en touchant le sol mauricien.

“Les quatre derniers jours ont été très difficiles pour chacun d’entre nous et je suis particulièrement fier du comportement professionnel, de l’endurance et de la sérénité de tout l’équipage. Il est très clair que c’est une erreur humaine qui est à l’origine de notre naufrage. Il n’y a pas de doute là-dessus. En tant que skipper, j’en assume l’entière responsabilité.”

Le bateau Team Vestas Wind s’est écrasé contre le corail alors qu’il avançait à 19 nœuds, l’équivalent de 35 km/heure. Les hommes de Nicholson sont restés ainsi, à bord de leur bateau couché sur le récif jusqu’au lever du jour. Puis, guidé par leur skipper, ils ont alors abandonné le Volvo Ocean 65, en marchant, de l’eau jusqu’aux genoux, pour gagner une partie sèche du récif.

Ce sont les gardes côtes locaux qui sont ensuite venus les chercher pour les emmener tôt dimanche matin sur le petit ilet, Ile du Sud. L’équipage est resté jusque mercredi de manière à pouvoir récupérer ce qui était possible de leur bateau battu par les vagues. Chris Nicholson et ses hommes voulaient aussi nettoyer la zone pour ne pas risquer d’abîmer ce refuge naturel extraordinaire pour les tortues et de nombreuses espèces d’oiseaux. “ Je crois que nous avons fait un très bon boulot concernant le nettoyage du bateau et de son environnement.”

Le navigateur néo-zélandais expérimenté Rob Salthouse souligne quant à lui sa satisfaction d’arriver à Maurice. “ C’est juste bon d’arriver sur la terre ferme,” explique-t-il.
“Je pense que l’équipe s’est encore renforcé après l’épreuve que nous vivons ensemble.”

Les premiers mots du danois Peter Wibroe à son arrivée à Maurice ont été pour Nicholson.
“Je veux dire que l’équipe a incroyablement bien travaillé ensemble, spécialement Nico, le skipper, qui a géré toute cette situation de manière très professionnelle. Nous nous sommes toujours sentis en sécurité malgré la situation. Nous avions conscience de ce qui était en train de se passer et nous avions chacun un rôle à tenir. On a bien travaillé tous ensemble et c’est pour cela que nous sommes tous là aujourd’hui. ”

Le partenaire du bateau, Vestas, société d’énergie éolienne, cherche les solutions pour revenir dans la course et continuer ce tour du monde jusque juin 2015.
“ Nous ne pourrons pas disputer l’étape suivante entre Abu Dhabi et Sanya mais nous envisageons toutes les solutions pour retrouver la course plus tard,” explique Morten Albæk, directeur marketing de Vestas.“ Nous en saurons plus sur ce qui s’est exactement passé lorsque nous pourrons rencontrer l’équipage et debriefer avec eux. Peut être que cela pourra se faire à Abu Dhabi après le week end.”

 

S’inscrire à la Newsletter hebdomadaire pour ne rater aucune actu nautique !

Devenez membre rédacteur et publiez tous vos articles gratuitement sur le site.

Toutes les infos de la Volvo Ocean Race

Partager

Articles en relation