Nautisme info

Les nouveautés voile du salon Nautic de Paris

Les nouveautés voile du salon Nautic de Paris
décembre 04
17:39 2013

Salon Nautic de Paris 2013 – Nouveautés voile dans le Hall 1 – Malgré un climat qui reste peu propice à la prise de risque, la vague de nouveautés qui inonde les allées du Nautic chaque hiver est bien là. Ce dynamisme est particulièrement visible sur le marché des petites unités (moins de 10 mètres), que les chantiers avaient semble-t-il un peu négligé pour se concentrer sur la demande de bateaux toujours plus grands. Or concevoir un bateau moderne de taille raisonnable demande autant – si ce n’est plus – d’ingéniosité et d’innovations, dans le strict cadre d’une taille et d’un budget limités. Il a donc salué cette année les Dufour 310, RM 890, Sun Odyssey 349, Delphia 31, J88, Astus 24, bref toutes ces nouveautés qui déclarent que small peut aussi être beautiful… L’année du cinquantenaire de la première victoire de Tabarly et du Muscadet !

VOILIERS CROISIERE

L’Océanis 38 tente de bousculer l’univers du bateau de croisière traditionnel et y parvient plutôt bien ! Partant du principe que les marins ont plusieurs vies et surtout plusieurs types d’usages, l’Océanis 38 est modulable, passant d’un intérieur de loft pour des escapades à la journée jusqu’au schéma multi-cabines pour de longues croisières. La configuration suit donc l’évolution des besoins des nouveaux usagers, et pourra s’adapter à l’arrivée d’ami(e)s, d’enfants, puis d’adolescents. Le Sun Odyssey 349, lui aussi présenté en avant-première au Nautic 2013, confirme l’intérêt renouvelé des grands chantiers pour les bateaux de taille raisonnable. La conception de ce type de petit voilier moderne est un véritable défi, parce qu’il faut faire entrer le maximum de confort dans une coque limitée en taille et dans un budget acceptable ! Les plaisanciers contemporains ont pris des habitudes d’espace et de performances qu’il faut aussi intégrer, et le challenge est aussi d’attirer de nouvelles générations.

Delphia 31. Première apparition parisienne pour ce petit croiseur polonais bien dans l’air du temps. Elégance des lignes et intérieur cosy font bon ménage pour un prix raisonnable. Le Dehler 38 est un modèle d’homogénéité : Carène rapide, finitions très soignées, intérieur de grande classe et bien pensé, on comprend vite pourquoi cette nouveauté a été élue voilier de l’année par les lecteurs de Voile Magazine. Fabriqué dans une nouvelle unité de production commune avec Hanse, ce Dehler « new look » étonne par ses performances et son esthétique raffinée. Bavaria Cruiser 41. En reprenant l’excellente carène du 40 pieds précédent, signée Bruce Farr, Bavaria a totalement revu le pont et ses superstructures, lui donnant une silhouette plus fluide et optimisant ses aménagements.

VOILIERS LONG COURS

RM890. Chaque nouveau RM est un événement dans la communauté des amoureux du large et de la grande croisière. Suivant la tendance de l’année, Fora Marine présente en avant-première un petit voilier très abouti et qui a tout d’un grand RM. Allures 39.9 : Grand Large Yachting, le groupe rassemblant Outremer, Allures, Garcia et maintenant AluMarine devient un vrai spécialiste du bateau au long cours. Animé par des passionnés à l’écoute de la grande communauté des voyageurs autour du monde en famille, chaque nouveauté du groupe est attendue avec intérêt et récolte de nombreuses distinctions. L’Allures 39.9 est le dériveur intégral familial par excellence, qui pourra vous emmener jusqu’à l’intérieur des lagons ou dans les glaces du Passage du Nord-Ouest, en toute sécurité et confort

VOILIERS RÉGATE ET COURSE-CROISIÈRE

Jeanneau Sun Fast 3600. Très attendu par les régatiers au large, et notamment les concurrents de la Transquadra, ce nouveau Sun Fast est la preuve que Jeanneau et Daniel Andrieu n’ont pas perdu la main en matière de coursiers transatlantiques. Sydney 43 : Première mondiale pour ce racer qui fera le bonheur des bouffeurs d’écoutes. A40 RC : Pour ceux qui ne conçoivent la voile qu’à pleine vitesse, Archambault décline une version plus confortable de son best seller A40. Barres à roue avancées pour laisser place à une annexe, aménagements, le chantier a pris soin de ne pas alourdir une carène de course tout en apportant l’indispensable à la croisière rapide.

J88. J Boats, référence entre trois bouées, lance cette année un petit bateau, encore un, comme toujours très équilibré et magnifiquement construit. Un beau jouet pour régater, fin à la barre, qui suivra sans doute le parcours de ses illustres prédécesseurs monotypes. Carène toujours signée A.Johnstone. XP33. Le plus petit, décidément, des X Yachts s’offre une cure de vitamines sous les voûtes de la Porte de Versailles, avec mât et tangon en carbone.Autre nouveauté : le J122E, à la carène toujours signée A. Johnstone

VOILIERS MULTICOQUES

Tricat 25 Evolution : Tricat s’est illustré cette année avec la construction d’un trimaran utilisant des matériaux recyclables ou à faible impact environnemental, conçu avec les équipes de Kairos, la société de Roland
Jourdain. Mais le 25 Evolution va surprendre par une mise à niveau radicale du célèbre « trimaran jaune » de Voiles et Voiliers, avec des crosses de bras et des flotteurs inédits. L’optimisation d’un voilier déjà bien né, pour en faire une référence d’un segment très actif.

Lagoon 39 et Fountaine-Pajot Lipari 41 seront de nouveau à la Porte de Versailles, avec des évolutions les bonifiant après leurs premiers succès commerciaux. Le Lipari dispose ainsi de hublots plus grands et d’autres ouvrant sur les plages arrière, d’une cuisine mieux disposée pour travailler à la mer… améliorations indispensables sur un marché très concurrentiel et qui ne connaît pas la crise !

VOILE LÉGÈRE

On connaissait la marque anglaise RS pour ses gammes de dériveurs répandues dans le monde entier, la voilà qui présente au Nautic un catamaran, le RS Cat16, particulièrement bien conçu avec ses moulures concaves permettant de fixer les haubans tout en procurant une prise facile pour le porter. Dans la même veine, Newcat dévoile le Newcat M, toujours en polyéthylène, au design et à la construction innovants.

Développé par les équipes techniques de Groupama Sailing Team, le Flying Phantom est la première concrétisation de l’immense travail de recherche des ingénieurs et architectes pour la Petite et la grande Coupes de l’America. Ce catamaran de 18 pieds vole littéralement sur ses foils, mais surtout il permet au commun des marins de découvrir cette sensation incroyable. C’est en cela qu’il préfigure la voile de demain, plus rapide, plus excitante que jamais, tout en restant à la portée du plus grand nombre.

Classe C. Groupama, le vainqueur de la petite Coupe de l’America entre les mains expertes de Franck Cammas, est exposé au Nautic, de même que son challenger suisse Hydros.On comprend mieux les liens de parenté, désormais renforcés, entre la petite et la grande Coupe !

Photo : Allures 39.9 / Crédit : JM Liot

 

Partager

Articles en relation