Nautisme info

Les plus beaux voiliers du monde en septembre aux voiles de Saint Tropez !

Les plus beaux voiliers du monde en septembre aux voiles de Saint Tropez !
juin 10
11:36 2015

Le rassemblement unique de plus de 300 bateaux à voile, anciens et modernes, dans le golfe de Saint-Tropez est devenu au fil des ans le rendez-vous incontournable de la fin de saison pour plus de 4 000 fans qui ont le bonheur d’y naviguer, et un public toujours plus nombreux pour suivre la manifestation, sur l’eau comme à terre. Cet événement hors norme, organisé par la Société Nautique de Saint-Tropez sous la houlette de son président, André Beaufils, fait converger vers le célèbre port varois ce qui se fait de mieux pour la régate de pointe, tout en rassemblant sur le même plan d’eau les plus incroyables unités de course à la voile du yachting de tradition. Tout le monde voudrait en être, même si les capacités d’accueil et les règles de sécurité imposent une limite qu’il n’est pas envisageable de remettre en question. C’est le défi auquel est confronté l’organisateur chaque année à la veille de l’été, et cette 17ème édition ne déroge pas à la règle.

Sur l’eau, Partridge fête ses 130 ans

Si chaque édition des Voiles est unique, l’année 2015 sera marquée par quelques anniversaires qui témoignent de la très forte passion qui entoure les beaux bateaux, quel que soit leur âge. Noblesse oblige, c’est avec Partridge qu’il conviendra de débuter cette série d’hommages, le très élégant cotre aurique à l’étrave droite fêtant cette année ses… 130 ans ! Dessiné par l’architecte anglais J. Beavor Webb, ce fringant centenaire a été construit à Gosport en 1885, avant d’échouer au fond d’une vasière, converti en house-boat. C’est la détermination sans faille de son nouveau propriétaire, Alex Laird, qui l’a sauvé d’un abandon programmé, et lui a rendu ses atours de bateau de course, au terme d’une restauration qui aura durée plus de quinze ans !
Anniversaire marquant aussi pour le très iconique Wally Genie qui aura lui 20 ans. Le lancement de ce voilier de 24 mètres sur plan Frers en 1995 a littéralement révolutionné l’architecture navale en rendant la croisière plus confortable, plus rapide, plus sure et en facilitant la manœuvre par un équipage réduit. Les fondements même de la success story de Wally Yacht. Au moment de son lancement, et de sa première Nioulargue en 1995, les observateurs n’avaient pas manqué d’être surpris par la participation de ce grand voilier qui semblait n’avoir pas été fini : seulement 2 winchs, un pont flush-deck sans le moindre cordage apparent, des panneaux de pont intégrés, pas d’étai volant à l’arrière, pas d’ancre à l’étrave : un look de semi-rigide en taille maxi ! On dit qu’une petite fille se serait écriée : “regarde papa, je peux faire du skate sur le pont !”. L’équipage et son propriétaire tenteront – à n’en pas douter – de rééditer leur performance de 2012 en remportant leur classe pour fêter dignement ce bel anniversaire.

A terre : la fête pour tous

Régate le jour, fête le soir, on ne change pas une formule gagnante pour les participants aux voiles, comme pour les Tropéziens et le public. Dressé entre la Capitainerie et le port, le Village monté par GL Events, partenaire des Voiles de Saint-Tropez, est le véritable centre névralgique de l’événement, où se retrouvent et se côtoient “voileux” et terriens, visiblement heureux de partager la troisième mi-temps dans cet environnement que, chaque année, la Société Nautique s’emploie à améliorer. Les temps forts de l’animation à terre seront évidemment le concours de boule du mercredi soir ou encore le défilé des équipages du jeudi soir. Sans oublier la très appréciée participation de Tahiti au sein du village, grâce à son stand de produits et de bijoux locaux, comme à son groupe de danseurs qui accueillent de manière traditionnelle les voiliers au soir des régates. Et bien sûr aussi au cours de la très appréciée dégustation de poisson cru et autres spécialités des îles le samedi soir au village.

Articles en relation