Nautisme info

L’histoire du Vendée Globe : Deuxième Partie (1996-2001)

L’histoire du Vendée Globe : Deuxième Partie (1996-2001)
octobre 23
14:03 2012

 

1996-1997 : Face aux éléments…

En 1996, ils sont quinze. Quinze skippers prêts à rivaliser sur les océans. A noter que deux femmes sont inscrites pour cette nouvelle édition du Vendée GLobe : Isabelle Autissier et Catherine Chabaud. Les premiers miles verront l’échappée de Christophe Auguin, Yves Parlier, Isabelle Autissier et Gerry Roufs après le passage du Golfe de Gascogne. Avec l’Océan Indien, puis le Pacifique, les pousrsuivants de Christophe Auguin font face à une mer déchaînée et violente. Seul aux avant-postes, Auguin file vers sa victoire. Derrière lui, Raphaël Dinelli, Thierry Dubois ainsi que Tony Bullimore se retournent face à la “colère des océans” . Si ces derniers ont été secourus (par le skipper Pete Goss ainsi que la Marine Australienne), le regretté Gerry Roufs eut beaucoup moins de chance… Face aux éléments. Après cette édition 1996-1997, de nouvelles règles de sécurité seront mise en place.

Au bout de 105 jours, 20 heures et 31 minutes, Christophe Auguin remporte ces troisième édition du Vendée Globe. Derrière, Catherine Chabaud devient la première femme à terminer le parcours.

Classement :

Christophe Auguin (FRA, Geodis) : 105j 20h 31’
Marc Thiercelin (FRA, Crédit Immobilier de France) : 113j 08h 26’
Hervé Laurent (FRA, Groupe LG-Traitmat) : 114j 16h 43’
Eric Dumont (FRA, Café Legal-Le Goût) : 116j 16h 43’
Pete Goss (GBR, Aqua Quorum) : 126j 21h 25’
Catherine Chabaud (FRA, Whirlpool-Europe 2) : 140j 04h 38’

 

2000-2001 : Une grande édition !

Novembre 2000, Sables d’Olonne. Le souvenir de la précédente édition subsiste sur le départ de cette toute nouvelle édition du Vendée Globe. Pourtant, énormément d’énergie a été consacrée pour travailler la sécurité des navigateurs. De la conception des monocoques à la formation des marins, toutes les mesures sont prises pour faire face à la “virulence de l’ « Everest des mers » et redonner sa dimension de régate” au Vendée Globe. Et celle-ci fut réussie ! Avec pas moins de vingt-quatre participants, représentant sept nationalités différentes, une bataille à la hauteur de l’évènement va opposer Michel Desjoyaux, Roland Jourdain ou encore la britanique Ellen Mac Arthur. Dès les premiers miles, un duel d’anthologie voit s’affronter Desjoyaux et Yves Parlier. Mais ce dernier démâte avant de reconstruire sont mât ! Seul, imposant son rythme, Michel Desjoyaux file vers une grande victoire…

Michel Desjoyaux termine le parcours en 93 jours. Un nouveau record ! Ellen Mac Arthur finira deuxième, avec beaucoup de talent. Cette année, quinze skippers arrivent à se classer.

Classement :

Michel Desjoyeaux (FRA, PRB) : 93j 03h 57’32’’
Ellen Mac Arthur (GBR, Kingfisher) : 94j 04h 25’40’’
Roland Jourdain (FRA, Sill Matines La Potagère) : 96j 01h 02’33’’
Marc Thiercelin (FRA, Active Wear) : 102j 20h 37’49’’
Dominique Wavre (SUI, Union Bancaire Privée) : 105j 02h 45’12’’
Thomas Coville (FRA, Sodebo) : 105j 07h 24’
Mike Golding (GBR, Team Group 4) : 110j 16h 22’
Bernard Gallay (FRA/SUI, Voilà.fr) : 111j 16h 07’11’’
Josh Hall (GBR, Gartmore) : 111j 19h 48’02’’
Joé Seeten (FRA, Nord-Pas-de-Calais/Chocolats du Monde) : 115j 16h 46’50’’
Patrice Carpentier (FRA, VM Matériaux) : 116j 00h 32’48’’
Simone Bianchetti (ITA, Aquarelle.com) : 121j 01h 28’
Yves Parlier (FRA, Aquitaine Innovations) : 126j 23h 36’
Didier Munduteguy (FRA, DDP/Club 60è Sud) : 135j 15h 17’55’’
Pasquale de Gregorio (ITA, Wind Telecommunicazioni) : 158j 02h 37’25’’

 

 

Suivez toute l’actulité du Vendée Globe sur : www.vendeeglobe.org

Retrouvez tous les articles sur le Vendée Globe : www.nautisme-info.com/vendée-globe

 

 

Partager

Articles en relation