Nautisme info

Lorient Horta Solo : les skippers Performance et Espoir dans les starting-blocks

Lorient Horta Solo : les skippers Performance et Espoir dans les starting-blocks
septembre 02
22:30 2014
Ce samedi 6 septembre, Corentin Horeau, Sébastien Simon et 18 autres marins prendront le départ de la première édition de la Lorient Horta Solo, finale du Championnat de France Elite de Course au Large en Solitaire. Au menu : un aller-retour – de 2 260 milles au total – entre Lorient et l’île de Faial, aux Açores, où la stratégie aura forcément la part belle. De quoi ravir les skippers Performance et Espoir de la Filière d’excellence de course au large Bretagne – Crédit Mutuel, qui tenteront, pour le premier, de confirmer sa bonne forme après sa deuxième place sur la Solitaire du Figaro et pour le second, de clôturer en beauté sa première saison sur le circuit des Figaro Bénéteau.

Après le prologue disputé dimanche dernier, entre Lorient et Groix, qui leur a permis de répéter leurs gammes une dernière fois en conditions de course, les deux skippers Bretagne – Crédit Mutuel et les autres concurrents de la Lorient Horta Solo, se préparent à présent à prendre le départ de l’épreuve, ce samedi, à 15 heures.

Pour tous, l’enjeu est de taille puisqu’il s’agit de la dernière des trois épreuves comptant pour le classement du Championnat de France Elite de Course au Large en Solitaire 2014 après la Le Havre Allmer Cup et la Solitaire du Figaro. « Ce serait sympa de faire une belle place histoire de confirmer les progrès que j’ai réalisés depuis le début de l’année, mais aussi et surtout montrer que sur la Solitaire, mon résultat n’est pas lié à un coup de chance.», a indiqué Corentin Horeau, fraîchement rentré, tout comme Sébastien Simon, du championnat de France Espoir disputé sur l’étang de Berre. « Mine de rien, depuis la fin de la Solitaire, j’ai pas mal enchaîné, avec notamment le Tour de France à la Voile aux côtés de Nicolas Troussel sur le bateau Élite, une épreuve de match-racing, le France à Martigues puis le stage de Figaro organisé par le Pôle Finistère Course au Large mi-août. J’ai donc fait le choix de rentrer deux jours chez moi, à la Trinité-sur-Mer, hier et aujourd’hui, afin de recharger pleinement les batteries avant le départ programmé ce week-end », a précisé le marin qui a, par ailleurs, prévu d’effectuer une petite sortie en mer pour peaufiner son réglage de mât, ses nouveaux D1 (bas-haubans, dont le diamètre est aujourd’hui un peu plus gros que précédemment) ayant été installés récemment. Idem en ce qui concerne Sébastien Simon, qui aborde l’épreuve un peu différemment de son aîné. Et pour cause, jusqu’ici, jamais il n’a passé plus de quatre jours d’affilée seul en mer. « Pour moi, le format de cette Lorient Horta Solo est quelque chose de nouveau. Je me pose des questions quant à la gestion du sommeil et de la nourriture sur une semaine. Je me demande aussi si le rythme sera aussi costaud que celui de la Solitaire ou non… Quoi qu’il en soit, ce sera un entraînement parfait en vue de la Transat Bretagne – Martinique que je vais disputer au printemps prochain », a souligné le jeune skipper Espoir qui espère rester dans le peloton jusqu’au bout et s’octroyer une place dans le milieu de tableau. Verdict à Lorient entre le 26 et le 28 septembre.

Copyright photo Benoit Stichelbaut

S’inscrire à la Newsletter hebdomadaire pour ne rater aucune actu nautique !

Devenez membre rédacteur et publiez tous vos articles gratuitement sur le site.

Partager

Articles en relation