Nautisme info

Louis Vuitton America’s Cup World Series Chicago Ca ira mieux demain!

©Eloi Stichelbaut

Louis Vuitton America’s Cup World Series Chicago Ca ira mieux demain!
juin 14
10:42 2016

Gageons que les Français de Groupama Team France ne garderont pas un souvenir impérissable des régates courues ce week-end, à Chicago, lors du 6ème acte du circuit préliminaire de la Coupe de l’America (LVACWS). Passés à côté du Super Sunday au cours duquel les points comptent doubles, nos Bleus terminent cet acte en bas du classement juste derrière Oracle (5ème) et Emirates Team New-Zealand (4ème). Dans le même temps, les Suédois d’Artémis s’imposent devant les Anglais de Land Rover BAR (2ème) et les Japonais de SoftBank Team Japan (3ème).

Auteurs d’une belle première manche, Franck Cammas, Thierry Fouchier, Thomas Le Breton, Devan Le Bihan et Hervé Cunningham ne sont pas parvenus à tirer toute la quintessence de leur AC45 Series au cours des trois autres régates du week-end, se disputant sur les eaux douces du Lac Michigan. « Nous voyons clairement notre manque de technique dans les phases volantes et portantes. Dans les transitions, il nous est compliqué de ne pas poser les coques alors que nos concurrents sont plus réguliers, » analyse à chaud, le skipper de Groupama Team France, Franck Cammas, « Ces parcours sont tellement courts et les vitesses tellement élevées ; tout va très vite, le moindre manquement est sanctionné ! »

Le coach de l’équipe, Bertrand Pacé, poursuit : « La plus grosse difficulté de Groupama Team France aujourd’hui est de réussir à avoir un vol stable. Nous n’y parvenons pas. A Chicago, il s’agissait de courses de vitesse pure ; dans cette configuration, il faut être rapide, régulier et maitriser parfaitement. Outre la pratique qu’il nous manque sur ce type de bateau, il y aussi des techniques que l’on se doit sans doute d’améliorer. Mais, on débriefera demain, posément, avec les navigants et nous analyserons objectivement toutes les données dont nous disposons. »

Frustrée d’avoir râté des occasions et forcément déçue de la performance et du résultat final, l’équipe de Groupama Team France sait que son salut viendra de la pratique et de la navigation sur des bateaux volants. « Tout ce que nous apprenons en GC32 nous apporte beaucoup. Par rapport à l’an dernier, on a clairement hausser notre niveau de jeu. Mais pour performer en vol, il nous faut surtout naviguer sur des AC45. Et ce n’est pas avec un grand prix et six régates de 20 minutes de temps en temps que nous allons progresser beaucoup ! Dès fin juillet, après Portsmouth, avec l’équipe, nous allons nous entrainer à bord de notre Class AC Test, un AC45 boosté, qui sera mis à l’eau et baptisé le 11 juillet prochain à Lorient. Nous aurons ainsi un bel outil pour nous améliorer et dont la taille et les réactions seront très similaires aux AC 45 Series. Reste désormais trois grands prix dans la saison et un an pour être fins prêts à relever le défi ! » conclut Franck.

Partager

Articles en relation