Nautisme info

L’Union Maritime de Brest et sa Région : Une légitimité incontestable

L’Union Maritime de Brest et sa Région : Une légitimité incontestable
juin 14
10:56 2016

Désormais membre du Conseil portuaire, l’Union maritime de Brest et sa Région (UMBR) fait la preuve de sa capacité à s’engager sur tous les dossiers concernant l’avenir du port de Brest.

Au cours de son assemblée générale, qui s’est tenue le 10 juin, l’UMBR a réaffirmé l’objectif qui la porte depuis plus trois décennies, à savoir « contribuer et accompagner la prospérité du port de Brest », a plaidé son président, Christian Petitfrère. L’association représente une cinquantaine d’entreprises et plus de 1 000 salariés. Très active, elle s’implique dans de nombreux dossiers allant du bien-être des gens de mer, en collaboration avec la Touline et le Seamen’s club, à l’aménagement du polder prévu par la Région, en passant par le Salon Pro & Mer, organisé conjointement avec le cluster Bretagne Pôle Naval. En 2015, à l’occasion de ses 30 ans, l’UMBR s’était fixé trois priorités dont elle a tiré le bilan.

Un élévateur à bateaux pour le port de Brest

Lancé en 2010 à l’initiative de l’association, le projet de doter le port de Brest d’un élévateur à bateaux est en bonne voie. Une étude, financée par l’association, table sur un chiffre d’affaires de 22 M € avec le maintien ou la création de 200 emplois. Le lobbying de l’association auprès des collectivités et de la Marine nationale a porté ses fruits. Le dossier est désormais entre les mains du SMBI (syndicat mixte pour le développement de Brest Iroise). Le coût de l’élévateur est chiffré (entre 12 et 15 M €) et son emplacement déterminé au 5ème bassin nord. Reste la décision politique qui devrait intervenir probablement à l’automne.

Intégration de l’UMBR au Conseil portuaire

Dans le cadre d’un renouvellement de ses membres, le Conseil portuaire, qui réunit les principaux acteurs du port (Région, Brest métropole, CCI), a intégré Christian Petitfrère en tant que représentant de l’UMBR. C’est pour l’association une nouvelle opportunité de faire entendre sa voix dans les dossiers qu’elle soutient.

Vers un rapprochement des unions maritimes bretonnes
L’idée au départ était de rassembler les trois ports régionaux de Brest, Lorient et Saint-Malo autour de projets communs, à commencer par la dématérialisation des documents portuaires, initiée par la Région. La plateforme AP + a été testée dans les trois ports mais nécessite des aménagements pour être adaptée au transport de vrac. La Région pourrait présenter une nouvelle version du système aux trois unions maritimes au cours de l’été.

Par ailleurs, l’association a procédé au renouvellement de son conseil d’administration avec 1 sortant (Manuport) et 1 entrant (NPI) et à l’élection du bureau. En voici la composition :

– Président : Christian Petitfrère (Guyot Envoronnement)
– Vice-présidents : Erwann Le Chat (UAT) et Yann Mauffret (Le Guip)
– Secrétaire : Fabrice Rolland (Blue Water Shipping)
– Trésorier : Jean-Marc Nédélec (Pilotage)
– Secrétaire adjoint : Yann Goarant (Société coopérative des lamaneurs)
– Conseillers techniques : Bruno Pivain (Navtis) et Laurent Caudal (Manuport).

Partager

Articles en relation