Nautisme info

Maître Jacques vainqueur du Record SNSM 2014 !

Maître Jacques vainqueur du Record SNSM 2014 !
juin 23
17:24 2014
Il n’a pas traîné ! Le trimaran de 50 pieds, mené par Loïc Féquet et son équipage, a franchi la ligne d’arrivée à 11 heures 43 minutes et 52 secondes, ce lundi matin. Il remporte ainsi de fort belle manière le dixième Record SNSM dans la catégorie Multi 50, avec un temps de course de 20h11’52”, à une vitesse moyenne de 11,39 nœuds sur la distance théorique de 230 milles. Les deux IMOCA, Initiatives-Cœur (Tanguy de Lamotte) et Imagine (Armel Tripon) sont quant à eux attendus en fin d’après-midi, en même temps que le Multi 2000 Restabern (Jean-Christophe Lair), leader du parcours de 180 milles.

“Des pointes jusqu’à 24 noeuds sur une mer d’huile ! “
Escorté à son arrivée par la vedette SNS 125 “Amiral de Castelbajac”, le skipper Loïc Féquet affiche sa satisfaction :« Très content oui ! L’objectif était d’engranger des milles. Plus on en fait, mieux c’est. Et puis le Record SNSM c’est pour une bonne cause, celle des sauveteurs en mer, alors la joie est d’autant plus grande ! On a rencontré une mer plate. Il manquait un peu de vent au départ, ce qui explique que nous ayons peiné jusqu’à Quiberon. Ensuite on a touché plus d’air, une dizaine de nœuds environ, ce qui nous a permis d’accélérer. Puis on a de nouveau connu un petit temps mort à Sainte-Marine, car le vent n’était pas bien établi dans la baie. Par contre, au retour, jusqu’à l’île d’Yeu, ça a été très agréable, avec des pointes jusqu’à 24 nœuds sur une mer d’huile ! Les petits copains (les deux IMOCA notamment, ndr) ? On les a peu vus. Ils sont revenus sur nous dans la baie de Quiberon, quand il n’y avait pas de vent, mais dès qu’on a eu un peu plus d’air on les a de nouveau distancés. Bilan : c’était très sympa, avec un temps magnifique à Saint-Nazaire. Malgré le peu de vent, on a pu tester certaines choses. On va rédiger une petite liste pour le préparateur du bateau… »

Dès la ligne d’arrivée franchie, Loïc a mis le cap sur Saint-Malo, son port d’attache. Un convoyage de 24 heures environ se présente devant l’étrave de son multicoque.

Les deux IMOCA et le Multi 2000 Restabern attendus en fin d’après-midi

Prochains concurrents attendus sur la ligne d’arrivée, sur les coups de 16h30 probablement : Jean-Christophe Lair, fidèle de l’épreuve, en tête du parcours de 180 milles à bord de son catamaran Multi 2000 Restabern, et les deux IMOCA. Le monocoque 60 pieds Initiatives-Cœur de Tanguy de Lamotte et Imagine, celui d’Armel Tripon, se livrent une belle bagarre depuis le départ. Ces trois bateaux, situés à une dizaine de milles de l’arrivée à 14h30, ont été englués dans la pétole. Une zone de molle dont ils peinent à s’extirper. A la vue des dernières positions, Initiatives-Cœur semble néanmoins avoir pris la mesure de ses adversaires… Patience, patience !
Partager

Articles en relation